Instantané, ma pensée capturée

Le hasard n'existe pas ! ... Les coïncidences si ! ... S'ouvrir pour savoir mieux les reconnaître est peut-être une des conditions pour mieux en profiter. Vous avez très certainement de très belles ou étonnantes synchronicités à faire partager.
  • Auteur
    Messages
bookmarker
Messages : 14
Enregistré le : 08 Avr 2016, 12:40
Localisation : entre deux pages

Instantané, ma pensée capturée

Messagepar bookmarker » 15 Juin 2020, 17:31

C'était l'hiver, j'ai rencontré une nana qui me plaisait... mais mon esprit était bien malmené à cette époque, je songeait à une autre... Forcément!

On se pose à un café, on parle photographie, un art dans lequel je peine et n'ai aucune aptitude, et à défaut d'en avoir pris pourtant beaucoup.
Cela me ramène à songer, puis la miss prend son téléphone pour me montrer ses photos, et je pense que j'en ai aucune qui ne me laissera l'esprit tranquille, sans fantômes...

Je lève la tête un instant et je vois une femme disparaître à l'angle de la rue, c'est pourtant l'hiver et elle est habillée légèrement, on devine un dragon en tatouage dans son dos.

Aussi étonnant que cela m'interpelle et que je crois reconnaître feu mon amour.
Puis ce thème, j'étais en pleine frénésie créatrice là dessus, j'écrivais beaucoup de poèmes et fumait beaucoup...

La miss me dit "à quoi tu pense?"

Elle me montre ses photos, de jolies photos, elle a le don.
On discute, et on passe le temps ensemble et j'ai tout ce lexique, et cette scène en tête.

Je rentre et j'écris ce poème, imprégné de ce lexique.
La miss m'envoie les photos genre photomaton dans la soirée avec encore cette phrase "t'es beau".
Je venait d'écouter la chanson de Pauline Cruz en chialant comme une madeleine quelques minutes avant, pensant que j'aurais aimé cette déclaration de celle qui me manque.

Je n'avais pas saisi qu'elle m'avait pris en photo lorsqu'elle tenait son smartphone... pile au moment où je pensais à une autre (sic)

Cruel! Et tout concordait, le champ lexicale...

M'enfin! C'était vraiment étrange de ce voir ainsi, décomposé, et de savoir la miss attendre naïvement après moi. Arf!

Nous sommes restés amis, et je ne lui ai jamais dit pour cet "instantané"

J'avais en tête la musique de noir désir à ce moment "instant tanné de velours"... "j'emmène au creux de mon ombre Des Poussières De Toi"...

Les photos et le poème (assez caucasse ces cornes faites de fumée au niveau du bord du chapeau)


ImageImageImageImage


13/12/2017 " A quoi tu penses?!"

En combien de cigarettes, par mon âme enfumée?
Lorsque je te guette, où je ne pourrais te trouver
Et que le dragon chevauché me terrasse
Sur une silhouette, comme de dos, caressée
La cendre ici s'émiette et l'incendie s'engouffre
Aussi sûr que le poète s'enivre en toi d'une bouffée
Je suis sur une planète où la vie c'est ton souffle
Et lorsque s'évapore l'été, en grisaille souffrez
Que lui répondre d'honnête? Vive pensé en captures
Lorsqu'elle me trouve beau, en prenant l'instantané
... Le tient

Retourner vers « synchronicités, coïncidences »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité