tu comprendras

Certain(e)s parmi nous ont des qualités d'écriture qu'il serait dommage de ne pas partager ! ... Vos poèmes sont donc les bienvenus et nous amèneront une dose de créativité ......... qui nous fera rêver.
  • Auteur
    Messages
kalinda
Messages : 958
Enregistré le : 04 Mai 2007, 00:25
Localisation : canada quebec

tu comprendras

Messagepar kalinda » 23 Jan 2009, 17:51

KABIR


Je ris de voir un poisson qui a soif dans l’eau.
Celui que j’allais chercher est venu à ma rencontre.
Si Dieu est dans les temples et les Eglises, qu’y a-t-il dans le reste du monde ?
J’ai trouvé le Suprême Unique et je l’ai reconnu dans toutes ses créatures.
Il est distinct de l’univers et tout l’univers est en Lui.
Il n’y a plus que Lui et de moi il ne reste qu’un nom.


Si en répétant « Seigneur » le monde est sauvé,
en répétant « sucre » ma bouche est sucrée.
Si Dieu voulait me circoncire, il n’avait qu’à le faire lui-même.
Si je dis la vérité, tous veulent me tuer,
ils n’aiment que le mensonge et se lèvent tôt afin d’en dire un peu plus.


J’ai essayé tous les remèdes, mais nul n’est plus puissant que l’amour.
Si une seule goutte tombe en toi, elle te transmue.
l’amour ne se vend pas dans les échoppes
si tu es en quête d’amour, offre d’abord ta tête.
Etrange en vérité est la quête de l’amour
Qui la connaît devient muet.

Vient-il, il ne part plus,
part-il, il ne revient plus


Sans nom, sans couleur, sans forme
Est-il lourd ou léger ? Nul ne peut le peser.
Mystérieux est son chemin.
Tous les grands méditants l’ont longuement cherché
Il est l’infini en chaque forme
Et il est au-delà des formes et du sans-forme.

Ami, je demeure en ton cœur, pourquoi me chercher ailleurs ?
La perle est dans l’huître, l’iris est dans l’œil
le parfum dans la fleur et l’Absolu dans ton cœur.

Qui meurt de son vivant entre dans l’Absolu.
Par delà la naissance et par delà la mort,
j’ai trouvé la délivrance.
Ô Kabir, lorsque tu vins au monde,
Tous se réjouissaient alors que toi tu pleurais,
Fais en sorte qu’à l’heure de le quitter
Ils soient tous dans les pleurs, alors que toi tu riras


J’ai rencontré mon guru et toutes mes peines ont disparu
La fin de l’ignorance et la connaissance se sont allumées dans mon corps
Même sans lampe j’y vois clair
Je ne sais pas où sont allées les ténèbres
La Lumière qui est en moi est celle d’un million de soleils

Et la lumière s’est fondue dans la Lumière.
La lampe s’est vidée, l’huile s’est épuisée
Le tabourin s’est tu, le danseur s’est couché
Le feu s’est éteint et nulle fumée ne s’élève
L’âme est absorbée dans l’Unique

Et il n’y a plus de dualité.


Ne vas pas au Jardin des Fleurs !
O mon Amie, n'y vas pas !
EN TOI est le Jardin des Fleurs.
Demeure sur le Lotus aux mille pétales
et là, contemple l'Infinie Beauté.

Soleil dans l'océan de Révélation qu'est la LUMIERE de l'AMOUR
Le jour et la nuit ne font qu'un.
Joie à jamais, ni douleur ni luttes,
J'ai bu la coupe de la Joie parfaite,
Là il n'y a pas de place pour l'erreur.

Là, j'ai été témoin des jeux de l'Unique Félicité.
J'ai connu en moi-même, le Jeu de l'univers.
J'ai échappé à l'erreur de ce monde.
Le dedans et le dehors sont devenus pour moi un seul Ciel,
L'Infini et le fini se sont unis.


Ô mon âme, à force de chercher Kabir a disparu
Quand la goutte se perd dans l’océan, où se trouve cette goutte ?
Quand l’océan se perd dans une goutte, où trouver l’océan ?



Kabîr (1440-1518) est le père de la littérature hindi : poète, mystique, philosophe et réformateur religieux. Fils abandonné d'une brahmane, il est élevé par un couple de tisserands musulmans, qui lui enseignent leur art et leur foi. Il a eu comme gourou, Râmânanda, un maître vishnouite.

Il proclame la transcendance des religions, refuse toute distinction de race, de caste, de religion et enseigne l'égalité absolue de tous les êtres humains.

Il mêle dans sa pratique des éléments hindouiste et musulman, déclarant l'unité de dieu et restant végétarien. Il va donc être revendiqué à la fois par les musulmans, les hindous, les Vishnouïstes, les Yogis, les Naths, les Sikhs. Encore chanté aux Indes par les Bauls, musiciens itinérants, il a plus de trois millions de disciples. Il n’aurait rien écrit et nous ne savons de lui que ce qu’il y a dans les trois collections de ses poésies. Cet homme universel est l’un des phares de l’humanité, nettement en avance sur son époque.


bisou bisou

jmlaguiness
Messages : 136
Enregistré le : 31 Mar 2009, 02:11
Localisation : st brieuc

Messagepar jmlaguiness » 01 Avr 2009, 00:54

Génial kalinda... je sais que le sujet date un peu mais je prend bonne note...

manou
Messages : 3965
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

Merci

Messagepar manou » 01 Avr 2009, 15:26

MERCI KALI de ce joli retour...
bisous d'amour et lumineux
:wink: manou
"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)

kalinda
Messages : 958
Enregistré le : 04 Mai 2007, 00:25
Localisation : canada quebec

Messagepar kalinda » 22 Avr 2009, 04:20

jmlaguiness il est bien ton blog l ami


manou retour lumineux sourire

AnitaRouet
Messages : 79
Enregistré le : 11 Mar 2017, 19:56
Localisation : Sarthe

Re: tu comprendras

Messagepar AnitaRouet » 10 Nov 2018, 01:26

Un Très Grand Merci pour votre Partage
En faire suite pour le faire remonter
Pour encore , plus accessible le lire

Y ajouter un texte après la lecture " Les Vers Dorés de Pythagore "
Qui c'est à ma plume imposée directement par une dictée , en écriture inspirée !

Nous avons besoins
De ce miel comme remède

Impondérable hasard tombant à point nommé
Pour facilité toute les guérisons de nos blessures
Encore à vifs insuffisamment cicatrisées

Un vrai régal pour l'esprit qui les assimile
En sa très lente diffusion les déguster
Apaisant agréablement par ses vertus
Datant d'une époque à des lustres d'ici

Ne point sous-estimer le précieux de ces vers
Des vertus vous dis-je ! certainement
Qui loin de tuer , nous font mieux vivre
Au plus près de nôtre cœur l'essentiel

Ainsi trouvés maintenant les protéger
Les garder précieusement les garantir les intégrer
Ne pas mal en penser trop hâtivement
à mettre en pratiques rapidement
Restaurer leurs usages quotidiennement

Bien qu'ils furent par trop railler dédaignés
Méprisés d'une façon bien dommageable
à qui n'auraient point goûtés les saveurs
Ne peuvent donc et à quel titre en juger

Ainsi les remettre ici et les déposer
Précieusement sur coussin de velours
Plus que jamais utilisables chaque jour

Par l'assurance bien modeste et humble
De ces quelques chercheurs de vérités
Travaillant et œuvrant avec , et à travers elle
Cette lumière qui arrive des profondeurs

Dont l'aura émane attestant l'intégralité
Transparente
Qu'elle nous est ainsi justifiée
Ce ne sera qu'un bien moindre mérite
Nous nous devons de ne pas être ingrat
Envers toute cette transmission avisée
Qui traverse le temps et l'espace

Nous offrir ces Perles partageant tant de douceurs
Mêlées de multiples bénéfices avantageux
Qui pour certains considèrent d'austérités
Par trop difficiles à accomplir pour eux

Alors la réalité donne son éclairage
le propageant généreusement à suivre
Dans la sobriété sans aucune nuisance
Pour que s'installe la tranquillité stable
Apprivoisée par un équilibre constant
Jusqu'au soir chaque journée consacrée
Ensuite vient comme il se doit
Un sommeil du juste plein et réparateur

Il est évident et visuel de remarquer
De constater que par un sourire
Aussi minime soit il peut être complice
Comme celui de Bouddha ou Marie
Et bien d'autres qui nous y invitent
Gracieusement les imiter , les suivre

Nous montrant tout simplement
Par leurs expériences exemplaires
Totalement acquises leurs transcendances
Le chemin à " parc-ou-rir "
Le chemin par où courir !

2017
Anita
Merci à votre inspiration , qui a guider vos pas jusqu'ici ! :D

AnitaRouet
Messages : 79
Enregistré le : 11 Mar 2017, 19:56
Localisation : Sarthe

Re: tu comprendras

Messagepar AnitaRouet » 17 Oct 2019, 00:57

Merci Kalinda pour ce texte poétique admirable
à relire souvent c'est une merveille de sagesse

Toute ma Gratitude
Merci à votre inspiration , qui a guider vos pas jusqu'ici ! :D

gégé
Messages : 3001
Enregistré le : 17 Mar 2007, 23:24
Localisation : Bassin d'Arcachon
Contact :

Re: tu comprendras

Messagepar gégé » 17 Oct 2019, 23:17

Coucou Anita !

Effectivement c'est à relire, sans modération, avec délectation.

:D :D :D
Que la force soit avec vous.

gégé


Retourner vers « poèmes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité