Epine Calcanéenne

Pour déménager, une aide dans un domaine particulier, demandez le ici.
  • Auteur
    Messages
Fleurilège
Messages : 1355
Enregistré le : 19 Mar 2009, 07:33
Localisation : REZE LES NANTES
Contact :

Epine Calcanéenne

Messagepar Fleurilège » 19 Sep 2010, 20:34

Bonjour tous, j'aurais besoin de votre aide.

j'ai un problème, je souffre d'un Épine Calcanéenne.
Rien de grave, mais très douloureux.

J'aurais besoin que vous me donniez votre avis sur la symbolique, la signification, de ce mal. je crois à la somatothérapie, mais je n'arrive pas à cerner d'où viens mon problème.

Avez vous des idées?

Merci

Biz lumineuses.
Si je suis ce que je possède, le jour où je perds tout, qui suis-je?

manou
Messages : 3951
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

....

Messagepar manou » 19 Sep 2010, 21:45

je te conseille de te reporter aux pages 137, 138 et 139 de l'ouvrage de Michel ODOUL... "Dis moi où tu as mal, je te dirai pourquoi...." (Albin Michel)
le pied droit ou le pied gauche ... cela ne signifie pas la meme chose...
tu comprendras pour l'aspect psy de la chose, meme si on ne peut dénier les causes purement physiques et anatomiques....
Bises lumineuses
manou

dsl, je n'ai pas le temps de tout te recopier...
ce livre , si tu ne l'as pas, est utile... l'avoir sous le coude :oops: :lol: permet de comprendre aussi ses maux.... :wink:
"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)

gégé
Messages : 2982
Enregistré le : 17 Mar 2007, 23:24
Localisation : Bassin d'Arcachon
Contact :

Messagepar gégé » 19 Sep 2010, 23:18

Je ne sais pas ce que c'est exactement, mais je t'envoie beaucoup de lumière pour lever les voiles qui empêchent encore ta compréhension de la chose.
Le corps nous parle, et là ce serait bien que tu l'entendes et le comprenne.
Une épine empêche bien sûr d'avancer normalement.
Dans un pneu, elle le crève, et nos pieds sont un peu nos pneus à nous, humains.
Mon corps est en train de me montrer qu'il y a une direction, un système, une voie dans laquelle je ne dois pas aller, ou qui est loin d'être la meilleure pour moi, est une interprétation possible de la chose.
Il peut bien sûr y en avoir d'autres.

Je te souhaite le meilleur pour traverser tout ça.

:lol: :lol: :lol:
Que la force soit avec vous.

gégé

malogazelle
Messages : 55
Enregistré le : 15 Juin 2010, 04:31
Localisation : Loire Saint-Etienne
Contact :

Messagepar malogazelle » 20 Sep 2010, 18:18

Bonjour,

en tant que podologue, je connais bien les épines calcanéennes mais leur symbolique ?....
Un proverbe chinois dit : "on ne peut pas regarder les étoiles si on a un caillou dans sa chaussure"... c'est un peu ça aussi...

Sais-tu comment faire disparaître cette douleur en attendant d'en trouver la symbolique ? Sinon, je suis à ta disposition...

Bizzzz
Malogazelle... l'instant se déguste car la vie est précieuse...

Fleurilège
Messages : 1355
Enregistré le : 19 Mar 2009, 07:33
Localisation : REZE LES NANTES
Contact :

Messagepar Fleurilège » 21 Sep 2010, 13:12

Merci à tous pour vos réponse, je vousdrais partager avec vous des réponses que j'ai trouvé, car je les trouves vraiment interressantes :

BLOCAGE PHYSIQUE

Une épine est une saillie osseuse plus ou moins importante. L'épine de Lenoir est une épine qui se loge sous le talon ou tout près du talon. La douleur qu'elle cause se manifeste surtout lorsqu'il y a pression sur cette saillie osseuse.



BLOCAGE EMOTIONNEL

Comme cette épine empêche l'individu d'être debout trop longtemps, elle est une indication que celui qui en souffre s'empêche aussi de se tenir debout dans ce qu'il veut faire pour son avenir. Il s'empêche d'avancer par crainte de déplaire à quelqu'un d'autre, très souvent quelqu'un qui représente l'autorité pour lui. Il peut aussi avoir une attitude défaitiste face à son avenir.


BLOCAGE MENTAL


L'attitude mentale que tu entretiens face à ton avenir te fait aussi mal, au niveau de ce que tu es, que l'épine que tu as sous le pied. Il est grand temps d'avoir plus confiance en toi, de décider de prendre des risques et de savoir que quoiqu'il arrive, tu seras en mesure de faire face aux conséquences de tes décisions.

Accepte l'idée que les autres autour de toi ne peuvent pas tous être d'accord avec tes plans d'avenir. Ils ont leurs propres peurs et leurs limites. Cela ne t'empêche pas de persévérer et de savoir que tout ce que tu as fais et tout ce que tu feras ne sera pas inutile et que ces différentes expériences te mèneront à de nouvelles expériences. Ton corps te dit de risquer davantage, que tu as ce qu'il faut pour aller de l'avant.

BLOCAGE SPIRITUEL ET CONCLUSION

Si tout cela te parles et que tu veux trouver le blocage spirituel qui t'empêche de répondre à un besoin important de ton ETRE, dis moi et je t'enverrais en MP des questions qui t'aideront à le trouver; Les réponses à ces questions t'apporteront encore plus de précisions sur la cause réelle de ton problème.



Voici l'interprétation de Jacques Martel tirée du "grand dictionnaire des malaises et maladies":

Je n'ai pas trouvé épine calcanéenne ou de Lenoir alors je te transmets simplement ce qu'il dit par rapport aux problèmes aux talons.

Pour lui souffrir d'un mal au talon m'indique que je vis de l'angoisse, que je me sens incompris et non appuyé dans les choses à faire. Le talon étant le point d'appui de mon corps, une douleur à cet endroit démontre que je vis de l'incertitude face à mon avenir. Je me sens hésitant et insatisfait de moi ou de ma vie et il me semble que je perds la maîtrise de mon corps. Comme c'est sur mes talons que je repose tout mon corps, je peux sentir le besoin d'avoir un appui solide dans la vie pour pouvoir continuer d'avancer en toute sécurité.

Mon corps me dit que je peux me faire confiance et avancer en toute sécurité.


Maintenant je vais te résumer ce que Jacques Martel préconise de faire.:

Technique d'intégration par prononciation monosyllabique rythmique et séquentielle

Nous pouvons nous servir des informations contenues dans le livre pour effectuer des changements au niveau de nos émotions. En procédant à l'exercice qui suit, on peut activer notre mémoire émotive et permettre que, de notre tête vers notre coeur , une partie des émotions soit guérie dans l'amour.

Il s'agit de prendre le texte ci-dessus et de le lire syllabe par syllabe, en prenant au moins une seconde par syllabe. Par exemple, Sou-ffrir d'un mal au ta-lon m'in-di-que que je vis de l'an-goi-sse etc...Il faut continuer la lecture de tout le texte ainsi. IL EST TRES IMPORTANT D'ALLER TRES LENTEMENT au plus une syllabe par seconde ou plus lentement encore. Il n'est pas important de se demander si l'intellect comprend ou non les mots ou les phrases prononcées. Il se peut qu'il y ait des émotions de peine ou de tristesse qui se manifestent pendant l'exercice; il s'agit de mettre de l'amour dans la situation. S'il y a des émotions qui se manifestent on peut recommencer plus tard dans la journée ou une autre journée jusqu'à ce qu'on ne vive plus d'émotions et que l'on se sente à l'aise avec le texte.

On peut faire cet exercice après une méditation ou après l'écoute d'une musique de détente ou une détente dirigée.

Que se passe t-il lors de l'application de cette technique qui consiste à lire syllabe par syllabe le texte en prenant au moins un seconde pour chaque syllabe? Ce qu'il faut comprendre c'est que plus vite je lis et plus ma lecture se situe au niveau de mon mental, dans ma tête. Plus je lis lentement, plus la lecture est en contact avec le centre d'énergie du coeur aussi appelé chakra du coeur. Tous les malaises et les maladies sont des interprétations, consciente ou inconsciente, que j'ai fait par rapport à une situation ou une personne d'un manque d'amour.Alors c'est comme si ce message, ou même cette blessure pourrions nous dire, a été enregistré au niveau de l'amour qui correspond pour l'être humain au centre d'énergie du coeur.

L'épine calcanéenne ou de Lenoir provoque des douleurs intenses au niveau du talon au point de ne plus pouvoir poser le pied au sol. J'en ai eu à 2 reprises il ya plusieurs années lorsque je pratiquais la course à pied d'une manière intensive (depuis je fais du VTT). Tu vas guérir fleurilège, c'est sûr mais il faut que tu sois patiente car une épine calcanéenne finit toujours par partir. Je vais néanmoins te donner quelques pistes pour t'en débarraser au plus vite ou tout du moins te soulager car je sais ça fait très mal (et pourtant je ne suis pas du genre douillet).

Qu'est-ce que c'est ?
Cette épine est une excroissance osseuse en forme de lame aplatie au point d'insertion de l'aponévrose plantaire sur l'os du talon (calcanéum). Elle est le résultat d'une inflammation de l'aponévrose plantaire. C'est en fait une calcification de l'extrémité de l'aponévrose qui est fixée sur l'os du talon (calcanéum), c'est pour cette raison que certains l'assimilent à une tendinite.
Les signes et symptômes
La douleur est le principal signe qui amène la personne à consulter. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce n'est pas l'épine osseuse qui cause la douleur mais les petites déchirures causées par une pression excessive exercée sur le fascia plantaire à son point d'attache à l'os du talon. Plusieurs personnes peuvent avoir une épine de Lenoir sans pour autant présenter de symptôme ou encore ressentir de douleur.
La personne peut ressentir une douleur aiguë ou avoir une sensation de déchirure au talon particulièrement le matin au lever ou après avoir été au repos pendant une certaine période de temps. La douleur diminue ou disparaît avec la marche ce qui procure une fausse sensation de soulagement puisqu'elle aura tendance à réapparaître lors d'une marche prolongée ou après une période de repos. Avec le temps, la douleur peut devenir lancinante et irradier vers l'arrière de la jambe ou sous l'arche du pied.
Les causes
L'épine de Lenoir se trouve souvent chez les personnes aux pieds creux ou plats (c'est mon cas) ou encore chez qui on peut noter un mauvais alignement des talons. Divers autres facteurs sont susceptibles d'être à l'origine du développement de l'épine de Lenoir.
• La marche ou la station debout prolongée sur des surfaces dures ;
• La pratique régulière de sports qui sollicitent les articulations du pied, telles que la marche, la course, le saut
• Le port de chaussures qui supportent mal le talon (semelles et talons trop minces, durs, contreforts trop mous qui ne permettent pas de bien stabiliser les talons lors de la marche ou en station debout) ;
• Le port de souliers à talons hauts qui avec le temps vont créer une tension dans les muscles des mollets.
Comment agir pour guérir ?
D'abord comme il s'agit d'un processus inflamatoire de l'aponévrose, il faut l'éradiquer.
En premier lieu, il convient de suspendre ou ajuster les activités physiques provisoirement tout en se laissant guider par la douleur ressentie ; reprendre les activités progressivement.
Appliquer de la glace sur le talon pendant 15 minutes (sac de glace émiettée, petits pois surgelés) plusieurs fois par jour et après toute activité pour réduire l'inflammation ; durant l'application de glace, bien protéger la peau avec une serviette afin d'éviter les engelures.
Masser le dessous du pied avec du froid et faire des exercices d'étirement (20 à 30 secondes chaque pied) pour assouplir le fascia plantaire ; procéder doucement et progressivement tout en évitant de créer ou d'augmenter la douleur ;
Porter un coussinet pour le talon (dans un matériau qui absorbe les chocs) pour réduire l'impact du talon contre le sol et la pression sur le fascia plantaire. Ces coussinets ne sont pas toujours efficaces, surtout si le problème est d'origine biomécanique ;
Porter des chaussures de marche avec une semelle épaisse et un talon bien rembourré.
Ces diverses mesures peuvent être insuffisantes pour soulager la douleur. Le médecin peut alors prescrire des médicaments anti-inflammatoires ou encore faire des injections de cortisone au niveau du talon (attention aux infiltartions j'en ai eu lors de ma 1ère épine, c'est radical mais il peut y avoir des effets secondaires et non dénué de risques).

Voici maintenat quelques remèdes plus ou moins alternatifs pour guérir de cette "satanée" épine

Homéopathie
Prendre HEKLA LAVA 4CH

Emplâtre avec anti inflammatoire
C'est une technique que m'a préconisée mon toubib du sport lorsque je faisais de la compétition et qui m'a permis d'éliminer ma 2ème épine en une dizaine de jours. Le soir juste avant de dormir (car il faut éviter de trop marcher avec) appliquer un gel anti inflamatoire (Voltarène ou Flector - c'est sans ordonnance-) sur l'aponévrose et le talon et une fois le gel pénétré, en remettre une petite couche sans masser et emballer le pied dans un film alimentaire, mettre une chaussette et garder cet emplâtre jusq'au réveil. Déjà tu verras le soulagement le matin en te levant.

Huiles essentielles
2 ou 3 fois / jour, applique de l'HE de gaulthérie (anti inflamatoire) et menthe poivrée (antalgique)

Technique de la brique chauffée : (je n'ai pas essayé)
1-Matériel:
- Une brique rouge
- Un torchon propre ( type que l'on utilise pour nettoyer le carrelage)
2 - Procédure
- On chauffe pendant 45 min une face de la brique sur un feu
doux pour qu'elle ne casse pas,
- On passe le torchon sous l'eau du robinet
- On dépose la brique ainsi chauffée dans un plateau métalique ou en
bois ( face chauffée vers le haut), devant un fauteuil ou tabouret,
- On essore le torchon, le plie en deux et on le pose sur la brique
- On s'assoie dans le fauteuil et on pose les talons des pieds sur la
brique, on sentira une forte chaleur monter doucement de la brique;
on essaie de résister le plus longtemps possible; puis on se repose
un moment et on repose une autre fois les talons sur la brique. On
répète l'opération jusqu'à ce qu'on ne sent plus de chaleur.

Cette opération doit être répétée un jour sur 2 pendant une dizaine de jours. et le mal sera guéri une fois pour toutes INCHA ALLAH.

(Cette technique de la médecine traditionnelle a été conseillée par une vieille dame africaine à l'internaute qui l'a mise en ligne).

Et maintenant la prévention , c'est très important :
• Faire des exercices d'étirement et de mobilisation pour assouplir le pied et le rendre moins vulnérable ;
• Porter des chaussures adaptées aux types d'activités : elles doivent donner un support et avoir des semelles qui absorbent les chocs ;
• Porter des pantoufles qui supportent le pied surtout lors des premiers pas au lever du lit ; éviter de porter des pantoufles durant la journée, de marcher pieds nus sur des surfaces dures ou seulement avec des bas ;
• Modifier les habitudes et postures de travail ; éviter de se tenir debout pendant de longues périodes ou de marcher trop souvent sur des surfaces dures ou inégales ;
• Faire des trempettes dans de l'eau tiède et salée le soir pour détendre les pieds ;
• Faire des exercices d'étirement et de mobilisation pour assouplir le pied et le rendre moins vulnérable avant et après les exercices (marche, course) ;
• Respecter les besoins de repos et de détente du corps et être à l'écoute des signes d'inconfort et de toute douleur ; cesser une activité dès qu'une douleur apparaît ;
• Maintenir un poids santé et surveiller son alimentation.
infirmiere.net/épine de lenoir

Des exercices pour vos pieds
Quelques exercices peuvent être faits pour prévenir les blessures, renforcer les petits muscles des pieds et soutenir le fascia plantaire. Pour avoir de bons résultats, il est important de les pratiquer régulièrement et graduellement. Les mouvements, toujours doux et lents, ne doivent jamais être douloureux.

Exercices assis
• Mettre un mouchoir en papier par terre et le ramasser avec les orteils; reprendre le mouvement à quelques reprises.
• Faire rouler une bouteille, un rouleau à pâte ou une balle de tennis sous la voûte plantaire. À mesure que la douleur s'estompe, rouler une balle de golf directement sous le talon.
• Passer une serviette en boucle autour du bout du pied, jambe allongée, appliquer une tension en ramenant le pied vers soi et par la suite, relâcher.
Exercice debout
• Se tenir debout, à environ deux pieds face au mur.
• Placer la paume des mains contre le mur.
• Faire un pas vers l'arrière avec un pied de façon à ce que la jambe soit tendue vers l'arrière et le pied en appui sur le sol au niveau des orteils, l'autre jambe est fléchie vers l'avant, garder cette position pendant 30 à 60 secondes.
• Fléchir le genou afin qu'il soit aligné avec le deuxième orteil de façon à ressentir un étirement au niveau du tendon d'Achille. Maintenir cette position pendant 30 à 60 secondes.
• Répéter les deux mouvements à quelques reprises.


Pour le moment je teste l'anti inflammatoire avec le plastique, ça a l'air de fonctionner, je me sens un peu soulagée. Mais je reste persuadée que au delà des inconvénients physiques, il me reste à trouver une cause plus psychique.

biz
Si je suis ce que je possède, le jour où je perds tout, qui suis-je?

Mei-Ling
Messages : 480
Enregistré le : 06 Nov 2007, 20:44
Localisation : Belgique

Messagepar Mei-Ling » 20 Déc 2010, 23:33

il se peut aussi que ce soit dû au tendon d'Achille qui se rétracte de trop. aussi, étends le talon en effectuant une flexion sur l'autre jambe et en tendant bien la jambe où tu as mal. tu sentiras un étirement au niveau du tendon d'Achille et ça soulagera le mal de ton épine calcanéenne.

frotte également sur ton épine même si ça fait mal et vraisemblablement, cela sera rouge. ce sont les toxines qui s'y sont installées.
crée ton bonheur en vivant ici et maintenant !

deloiz
Messages : 147
Enregistré le : 02 Juil 2008, 11:47
Localisation : france

talon

Messagepar deloiz » 25 Déc 2010, 17:13

Si ça peut t'aider je t'ai recopé un texte extrait du livre "La Clé vers l'Autolibération" de Christiane Beerlandt.

Mal au talon

Tu persévères dans ou tu t'attaches à certaines choses, habitudes et structures du passé. Tu portes des fardeaux trop lourds. Tu es trop sévère avec toi ou tu permets qu'un autre soit autoritaire et sévère avec toi. Tu ne suis pas les ondulations de tes sentiments; tu n'écoutes pas ta nature; tu t'acquittes consciencieusement de te tâches; tu sangles ta vie affective dans un corset trop serré (une structure).

Tu tâches de tenir le coup; peut-être fais tu semblant de remplir ces tâches avec facilité, mais de cette façon tu ne peux plus te maintenir. Tu te sens un être inférieur, oublié, sans valeur. C'est comme si on te serrait le cou, parce que tu méconnais tes qualités fertiles et ta vraie nature.

Tu te coupes de ton Moi Vivant; tu vis à la surface; tu ne peux pas te lancer corps et âme dans quelque chose parce que tu ne sais pas bien qui tu es au fond de toi, où est ton « contenu », ton essence? Où est la personne derrière le masque de clown? Par conséquent il n'est pas question de progrès ou de véritable évolution; tu ne vis pas à partir de toi-même. Tu laisses déterminer ta vie. Ainsi tu peux te sentir victime, mais en fait c'est toi qui n'as pas les deux pieds fermement sur terre, qui n'es pas entièrement solidaire avec tes sentiments, avec ton coeur. Tu limites ta vie, tu ne t'accordes pas de joie; tes fardeaux pèsent sur toi parce que tu n'écoutes pas ta voix intérieure. Danses-tu sur des charbons ardents? Peut-être te fuis-tu ou te caches-tu derrière un rôle « inférieur »?

Tu n'as pas seulement des devoirs et des fardeaux à porter, avant tout tu as des droits; tu peux occuper ta place sur terre et ancrer solidement ton talon dans la terre. Ressens la Base sûre de ton Moi intérieur : tu es maitresse de ton existence. Place-toi au centre et écoute affectueusement ton coeur, écoute ce que demandent spontanément ta nature et ton corps, parce que c'est bon pour toi. Avance, laisse le passé. Prends ta vie en mains et ne sois pas trop dure avec toi. Regarde en toi et découvre ton « contenu » précieux.
Place l'autorité en toi, ne t'abaisse pas, porte ta vie dans la joie et suis les ondulations et le courant de ta nature, cesse de te restreindre sur le plan affectif!
Est-ce que le pavé te brûle les pieds? Prends toi-même ta vie en main, ne laisse personne exercer une pression sur toi : opère des changements dans ta vie; ne tiens pas compte des attentes des autres; c'est à toi en premier lieu que tu dois de l'amour. Exprime sincèrement tes vrais sentiments, de sorte qu'il n'y ait pas de désaccord entre ce que tu ressens et ce que tu manifeste; car cela empêche ton échange ouvert et joyeux avec ton entourage et cela t'éloigne de toi.
Ne te détourne pas de toi : « réhabilitation! » de toi.


Essaie aussi l'argile verte pour soulager la douleur
Bon courage à toi
bises
Deloiz

Mei-Ling
Messages : 480
Enregistré le : 06 Nov 2007, 20:44
Localisation : Belgique

Messagepar Mei-Ling » 20 Oct 2011, 10:41

concernant l'épine calcanéenne, c'est aussi un problème de tendon qui est trop court par rapport au muscle. fais des étirement pour le tendon du mollet. ça va t'aider à soulager l'épine calcanéenne. tu peux aussi frotter sur l'épine, ce sera d'ailleurs douloureux pour enlever l'inflammation. et aussi passer chez un acupuncteur.
crée ton bonheur en vivant ici et maintenant !

boreale

Messagepar boreale » 23 Jan 2012, 23:13

il faut que je relise tout cela ayant le même probleme, merci d'avoir ouvert ce sujet. :)

libertad
Messages : 206
Enregistré le : 06 Nov 2007, 23:59
Localisation : puy-de-dôme
Contact :

Messagepar libertad » 21 Nov 2014, 17:11

Dommage je n'ai pas vu ce sujet avant...ben j'arrive toujours trop tard hihi.

Ce sujet me parle j'ai eu par le passé le cas de 3 personnes et 2 des 3 personnes avaient des points en commun, leurs pères ne les avait pas reconnu . Et pour le troisième, "elle" n'avait jamais connu son père.

Ce qui me pousse à vous dire..que certainement, cette épine c.. est en lien avec la parenté, non ou mal établie dans la vie de la personne affectée. Enfin, c'est ce qui ressort de mon expérience. Mais elle peut avoir d'autres raisons..cela dépend si c'est le pied gauche ou droit..
le bonheur est dans les choses simples de la vie
CARPE DIEM


Retourner vers « besoin d'un coup de main ? »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité