SOS relations interpersonnelles

Une nouvelle éthique des relations.
L'énergie que nous envoyons quand nous nous adressons à son MOI supérieur amène l'autre à une conscience plus complète de ce qu'il est, de ce qu'il fait.
  • Auteur
    Messages
Light
Messages : 257
Enregistré le : 29 Mar 2009, 19:35
Localisation : 66
Contact :

SOS relations interpersonnelles

Messagepar Light » 15 Juil 2013, 11:25

Bonjour,

Appel à vos témoignages : avez-vous réussi à intégrer la huitième dans votre vie quotidienne ?

Dans mon groupe de travail, nous en sommes à la septième et je me pose beaucoup de questions sur la huitième, notamment parce que les humains m'agacent de plus en plus par leurs comportements. Il est rare de rencontrer des personnes engagées sur la voie de l'évolution spirituelle, et en attendant, au quotidien, il faut supporter les autres ... le bruit, l'individualisme, la violence, la société de consommation et de gaspillage ...

Oui, vous me direz que ce sont des miroirs et que je devrais regarder en moi-même pour voir ce qui ne va pas ... et je le fais (de mon mieux), mais n'empêche que j'ai toujours l'impression que les autres me pourrissent la vie et tirent mes vibrations vers le bas, cela me draine de mon énergie.

Comment faites-vous pour tenir parmi les "humains" ?
Light :)

lilou16
Messages : 233
Enregistré le : 05 Avr 2009, 22:02
Localisation : CHARENTE

Messagepar lilou16 » 15 Juil 2013, 12:19

Bonjour,

Je me pose la même question que toi Light. Quand je suis avec mes proches ainsi qu'avec des personnes qui ont une ouverture spirituelle ça baigne :) Il m'est arrivé récemment de retourner 1 mois dans le monde du boulot où c'est à celui qui écrasera l'autre, mes vibrations étaient complètement en bas, j'ai arrêté de travailler dans ce monde de fous. La question est : comment faire car financièrement il va falloir que je trouve une solution ? :oops: Merci d'aborder ce sujet, je me sens moins seule :lol:
La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l'agression et l'esprit de revanche. Le moyen d'en sortir est l'amour.
Martin Luther King

chaton
Messages : 144
Enregistré le : 07 Oct 2012, 19:05
Localisation : Bouches-du-Rhône

Messagepar chaton » 15 Juil 2013, 15:19

Je suis des vôtres ! J'ai quitté mon travail dans lequel je ne me sentais plus car tout devenait tellement absurde, incohérent !
Oui, Lilou, il reste l'aspect financier car je n'ai personne derrière pour assumer. Je ne m'en plains pas, c'est un choix. Reste quand même le point d'interrogation.

J'ai souvent des problèmes avec les uns et les autres qui, comme tu dis, me pourrissent la vie alors que je mène ma vie tranquillement, sans rien demander à personne, en prenant soin de ne pas gêner tout en occupant mon propre territoire.

Je commence à rêver d'une bicoque au fond d'une garrigue, sur un GRAND terrain ! mais même là, va savoir s'il n'y a pas une reeve party qui va s'installer juste à côté, ou bien un gros pylône électrique ou une antenne téléphonique qu'on va construire juste au bout de ce terrain, un lotissement ou je ne sais quoi d'autre !

Ça vous dirait de monter un éco-village ?

Diane
Messages : 200
Enregistré le : 24 Juin 2013, 14:34
Localisation : Dans la montagne au Sud Est

Messagepar Diane » 15 Juil 2013, 15:37

Eco-village ? ce n’est certes pas une mauvaise idée, mais il faut bien se dire que l'humain étant ce qu'il est, même en partant avec les meilleures intentions du monde, il y aura toujours un revers à la médaille. Je ne veux pas être pessimiste mais c'est ainsi.

Donc "l'autre" cet autre qui nous "pourrit la vie" n'est, et vous le savez bien, que le reflet de ce que nous portons en nous. Travaillons ces aspects qui nous dérangent dans l'autre, et qui sont en nous, je le répète, et notre entourage changera.

Nous pouvons aussi pratiquer l'Ho'oponopono, c'est exactement ce qui convient dans ce cas. Beaucoup de personnes ont vu leur vie changer du tout au tout avec cette méthode.

flo
Messages : 1576
Enregistré le : 08 Juin 2006, 13:02
Localisation : 09 - Ariège

Messagepar flo » 15 Juil 2013, 16:03

Pas facile tout ça ...
D'un autre côté, si on a choisi de s'incarner dans cette société, c'est pas pour rien... ce n'est pas pour se couper d'elle... Mais de plus en plus le monde parait "fou" ...

Alors que faire ?
Je pense en ce qui me concerne qu'il faut rester dans ce monde, le "travail", le "lacher prise" à faire est de réussir à rester dans le monde, sans que cela fasse baisser nos vibrations.... Plus facile à dire qu'à faire ... Se ressourcer le plus possible et pratiquer la tolérance envers autrui ... et parfois, on réussit à semer des petites graines et c'est pas mal ...
Sois le changement que tu veux voir dans ce monde.

epsie
Messages : 175
Enregistré le : 09 Sep 2011, 22:31
Localisation : 59

Messagepar epsie » 15 Juil 2013, 16:10

Comment éviter que les autres nous pourrissent la vie ?
Changer son regard,
Faire le tri dans ses relations.
Etre tolérant (comment étions-nous il n'y a pas si longtemps ?)
Pratiquer Ho oponopono, mettre en pratique les accords toltèques.
Surfer sur les sites internet positif (ça ne manque pas)

Comme Chaton, il y a 4 ans j'ai quitté mon boulot car je n'en pouvais plus de l'attitude de la direction. 4 années à vivre des conflits familiaux, des soucis financiers, mais qui m'ont amenées à me remettre en question, à voir la vie sous un jour différent, changer mon regard, à faire de nouvelles rencontres, couper des liens. Le plus dur est la distance qui s'est installée avec des membres de ma famille, nous ne sommes plus dans la même paradigme. Je passe parfois pour une illuminée !
Hier, je suis allée voir le film sur Pierre Rahbi, il y a encore quelques années, j'aurais pensé, c'est un utopiste, un idéaliste, ce n'est pas quelques bonnes actions qui vont changer le monde. Aujourd'hui, je me dis SUPER, il y a un avenir, le changement est en marche et je me sens bien petite à côté de telles actions.
Sans ces années de "galère", je serais resté dans mon amertume et ma colère. Depuis avec mon ancienne direction, nous nous sommes même rendu service mutuellement !

Evidement dans le cadre du travail ce n'est pas toujours facile. Mais il y a un an et demi, j'ai trouvé le poste qui correspondait exactement à ma recherche. Je respecte mes collègues et ils me respectent (avec mon côté tout le monde il est beau tout le monde il est gentil) ce qui me vaut parfois qu'une de mes collègues me fassent la tête pendant 48 h. J'ignore et sachant ce qu'elle a pu vivre dans sa vie, je me dis qu'il y a peu, j'aurais réagi comme elle. Et l'acceptation fait tomber la colère qu'il peut y avoir.
C'est un travail de tout les jours, de long haleine.

J'ai ma petite liste de sites positifs et de livres que je consulte quand le moral descend et après je me dis qu'il y a vraiment des gens merveilleux sur notre Terre. Et je finis par ne voir que cela : l'automobiliste qui laisse traverser le piéton, une politesse à la caisse du magasin, etc...

Tout est dans la perception et le regard que l'on porte sur notre environnement.

Hier, un ami dans une situation familiale difficile m'a dit : ce que j'aime chez toi, c'est que tu me vais voir les situations de façon différente.
Super cadeau que cette phrase.

Pour changer le monde, changeons notre regard, voir le positif. Il y a toujours un équilibre. Pratiquer la gratitude...
Mon coeur est le téléphone portable qui reçoit les SMS de mon âme

flo
Messages : 1576
Enregistré le : 08 Juin 2006, 13:02
Localisation : 09 - Ariège

Messagepar flo » 15 Juil 2013, 16:16

Oui Epsie :)
Sois le changement que tu veux voir dans ce monde.

Diane
Messages : 200
Enregistré le : 24 Juin 2013, 14:34
Localisation : Dans la montagne au Sud Est

Messagepar Diane » 15 Juil 2013, 17:10

epsie je suis totalement de ton avis, tu as très bien su exprimer l'essentiel et gérer la situation.
Cela fait vraiment du bien de te lire, ta sérénité se sent entre les lignes.

chaton
Messages : 144
Enregistré le : 07 Oct 2012, 19:05
Localisation : Bouches-du-Rhône

Messagepar chaton » 15 Juil 2013, 17:20

Il me semble qu'il y a deux choses:
- la première est l'attitude juste. Pour cela, j'aurais tendance à dire que la tolérance va toujours dans le même sens. De plus, elle nous a conduit là où nous en sommes. Car pour moi, tolérance veut dire laisser aller. Si on tolère de se faire marcher sur les pieds, ça amène d'autres comportements du même genre. Il faut parfois s'affirmer fermement pour être respecté.

Ensuite, il y a le fait que des personnes nous pourrissent la vie, et le fait de ressentir de la colère, de ruminer trop longtemps, de mettre son mouchoir dessus (et ça ressort un jour où l'autre). Il y a donc le fait et l'émotion qui suit le fait. S'il y a colère, c'est sur le fait, puis on l'évacue. Mais lorsque le même comportement est répétitif, ça devient pénible. On peut toujours envoyer de l'amour, ça ne change rien. Sauf à être amour soi-même et là, le miracle peut arriver, je suis d'accord.

Si mon voisin ne me parle pas, je n'y accorde aucune importance. Mais s'il met sa poubelle sous ma fenêtre, je ne suis pas d'accord. Même s'il a ses raisons.

- Enfin il y a aussi un égrégore qui fait que notre environnement ne change pas si vite, malgré nos efforts de lâcher prise, de compassion, de compréhension...

- le second point est que nous sommes de plus en plus nombreuses (les femmes surtout) à avoir l'impression de ne plus faire partie de ce monde.
Donc, des situations que l'on aurait supportées avant deviennent insupportables. On aspire à autre chose, on change d'énergie, de paradigme. Nos désirs profonds se réveillent et demandent à se manifester.

Diane
Messages : 200
Enregistré le : 24 Juin 2013, 14:34
Localisation : Dans la montagne au Sud Est

Messagepar Diane » 15 Juil 2013, 17:40

Tolérance ne veut pas dire accepter n'importe quoi de n'importe qui.

Exemple : Chaton parle de son voisin qui met les poubelles sous ses fenêtres. Elle peut comprendre que cette personne agit ainsi pour telle ou telle raison, et ne pas lui en vouloir, donc tolérer que ce soit quelqu'un de maniaque, de vieux, ou un peu dérangé..., mais ne pas accepter l'action et lui faire comprendre, que non, elle ne veut pas des poubelles sous sa fenêtre. C'est-à-dire être ferme, mais indulgente quand même envers la personne.

En fait c'est comme cela que je le vois. Pour moi dans la tolérance entre beaucoup d'indulgence, mais ce n'est pas une raison pour accepter n'importe quoi. il faut être ferme dans l'action tout en étant tolérant dans le fond.

Je ne sais si je me fais bien comprendre..

gégé
Messages : 2995
Enregistré le : 17 Mar 2007, 23:24
Localisation : Bassin d'Arcachon
Contact :

Messagepar gégé » 16 Juil 2013, 00:05

Pour répondre à Light :
C'est désagréable lorsqu'on est con-frontée :wink: au "commun" des mortels. mais ça remet sérieusement les pieds sur terre.
Que l'on soit dans un certain état d'être est super bien, mais de temps en temps, la confrontation avec le réel est nécessaire.
Et les images qui nous sont renvoyées sont révélatrices des choses qui nous titillent encore (voire plus) :cry:
Merci la vie de me permettre encore d'améliorer mon niveau de conscience, dans tous les domaines.
Par contre, je fais comment, avec ces gens :?: :?: :?:
Des réponses ont été données, et elles sont très pertinentes :idea:
Le Ho'oponopono est d'une puissance insoupçonnée, je peux l'affirmer.
Les accords toltèques sont une belle philosophie de vie.
Et d'autres outils encore, dans plusieurs domaines.
par contre, la situation de cette interrogation dans la 8ème prophétie m'interroge un peu.
Dans la 8ème, il s'agit des relations, mais plus précisément entre les personnes de sexe opposées, et qui pourraient fausser la donne, car on croit avoir trouvé son autre moitié, alors que ce n'est que le reflet de la partie (masculine ou féminine) qu'il faudrait que l'on développe en nous même pour être "entier(e)"
Et là, j'ai plutot l'impression que la question est sur les relations aux autres, en général.
Et comment faire avec les humains ?
Et bien être soi-même, l'assumer et le vivre, dans la paix et la sérénité.
Être positif, vraiment au fond de soi-même et ensuite, le reste vient "tout seul", car la loi d'attraction est en oeuvre :wink: .

:lol: :lol: :lol:
Que la force soit avec vous.

gégé

manou
Messages : 3955
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

...

Messagepar manou » 16 Juil 2013, 11:37

Marrant !!!!
je parlais de cela avec une de mes meilleures amies (Cathy pour Gégé ;) ), ce matin....Elle était confrontée à une relation professionnelle et pseudo amicale....
COMPORTEMENT de la personne : je donne peu et je prends tout !!!
Bon je ne fais pas l'étude du cas...
J'ai fini par lui dire...."tu sais, plus toi tu vas avancer, moins tu auras à faire à ce genre de gens, tu ne les verras plus, ils ne te verront plus.... et tu seras ainsi sereine..."
Depuis pas mal de temps ma vie s'est apaisée... et Je rejoins Gégé et tous points :D
Ne jamais oublier l'effet-miroir.... et l'attraction....et que jamais rien n'est gagné défintivement....
Je vois de jolies synchros se mettre en place dans ma vie, grace à cette attitude, et ce travail.
Belles vacances et belle journée à vous tous
bises lumineuses
Manou
"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)

Light
Messages : 257
Enregistré le : 29 Mar 2009, 19:35
Localisation : 66
Contact :

Messagepar Light » 16 Juil 2013, 12:13

Merci de toutes vos réponses !

Je suis passée par presque tout ce que vous proposez et d'autres choses encore : changement de travail, de région, d'ami(e)s, accords toltèques, traque du Jaguar (pour démasquer et déjouer les pièges de l'Ego), hypnose Ericksonnienne, le Ho'oponopono, méditation, Krya-yoga (pas pour moi), etc.

Mon rêve d'éco-village s'est effondré à plusieurs reprises, justement pour des raisons interpersonnelles.

Moi aussi, je voudrais surtout me trouver dans une cabane au milieu des bois, si c'était réalisable ... hélas, non ... le quotidien me tient bien dans ses griffes ...

Tout à fait d'accord sur la différence entre accepter l'autre et se faire marcher sur les pieds, mais comment faire au quotidien, sans entrer en conflit avec le voisin (celui qui a mis ses poubelles devant votre fenêtre, ou, dans mon cas, celui qui fait la fête une bonne partie de la nuit et dont les enfants hurlent une bonne partie de la journée ... alors que moi, j'aime le calme, bizarrement ...)

Manou, je pensais aussi que plus j'avancerai, moins je verrai les gens qui m'agacent, et pourtant, c'est l'inverse qui se produit, même des amis proches que je croyais connaître, se révèlent complètement différents au fil du temps.

Donc, je reformule ma question, quand j'ai essayé tout cela et que cela a bien marché un moment, mais plus ensuite, que faire de plus pour survivre dans un monde et un groupe auquel je ne m'identifie pas ?

Je ne suis pas du tout de nature pessimiste, ni dépressive, je cherche des solutions.

Belle journée à tou(te)s !

Light :)

PS : Gégé, sauf ton respect, dans la huitième, il n'est pas question que des relations de couple, mais aussi de la conversation consciente, de l'énergie de groupe, de l'éducation des enfants, entre autres.

chaton
Messages : 144
Enregistré le : 07 Oct 2012, 19:05
Localisation : Bouches-du-Rhône

Messagepar chaton » 16 Juil 2013, 18:56

Diane, tu vois bien les choses. C'est pour cela que je fais la différence entre refuser une attitude et éviter en même temps de maugréer et se mettre en colère (une fois la réaction passée). Comprendre le geste mais le refuser pour soi et affirmer ce que l'on veut.

Ta réponse, Light, me fait penser que cette histoire de poubelles pourrait m'inviter à vider ma poubelle (celle de mon mental), d'où un rapprochement avec le Guerrier Pacifique que j'ai revu hier.

Pour le bruit, auquel je suis très sensible aussi, j'avais pensée au bruit de mon mental, en perpétuelle agitation !
A ce sujet, j'ai obtenu une amélioration de cette hypersensiblité en prenant 3 doses d'homéopathie (j'ai oublié quoi !). Ce n'est pas pour autant que j'apprécie le sans-gêne dont tu parles, mais disons que cela a permis à ma situation de changer sur ce point puisque je n'étais plus obsessionnellement en opposition.

Pour le bruit la nuit, il y a une législation (loi de 1994) et une descente de police peut refroidir les ardeurs au besoin, ou le dépôt d'une main-courante. Parfois, il est bon de rentrer en conflit, surtout si c'est justement ce qu'on veut éviter (par peur de la confrontation).

Enfin tu as aussi les Fleurs de Bach.

Gégé, j'aime vraiment la façon dont tu abordes la question !

lilou16
Messages : 233
Enregistré le : 05 Avr 2009, 22:02
Localisation : CHARENTE

Messagepar lilou16 » 16 Juil 2013, 21:33

Bonsoir, ce sujet est vraiment intéressant et plutôt que développer, argumenter, j'ai suivi mon intuition et je suis arrivée "de fil en aiguille" sur le site de Nicole Montirineri qui m'a donné de sacrées réponses. Je ne la connaissais pas et en allant voir sur son site j'ai été scotchée.
http://www.laconscience-espace.com/index.html
Voilà Light j'espère que ça te parlera :) , en tous cas merci car ça me fait avancer.
La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l'agression et l'esprit de revanche. Le moyen d'en sortir est l'amour.

Martin Luther King


Retourner vers « 8ème révélation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité