OUI

La lutte pour le pouvoir.
Tous les conflits en ce monde proviennent de cette bataille pour l'énergie humaine.
Comment nous la prenons aux autres et comment on nous la prend.
  • Auteur
    Messages
manou
Messages : 3922
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

OUI

Messagepar manou » 23 Juin 2008, 22:31

ETRE SOI impertubablement....
apprendre a maitriser ces moments de confrontation...
(utiliser differents moyens dont la lumiere sur soi meme :?: :idea: )

Quand on est bien avec soi meme, c'est relativement facile ?? c'est surtout lorsk nous sommes nous memes mal pour differentes raisons.. que nous ne supportons pas, soit en fuyant (et du coup en etant mal) ou en mettant abruptement les pieds dans le plat :lol:
MAIS tu as raison la franchise et la clarté sont les meilleures choses, meme si "toute verité n'est pas bonne a dire" tout le temps.... IL FAUT dans ce cas choisir un moment propice...

bisous d'amour
manou
"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)

zac

Messagepar zac » 29 Juin 2008, 13:02

Etre soi n'est au départ qu'un exercice de prestidigitation où nous pourrions facilement être notre propre spectateur faces à ce que nous ressentons.

Etre soi, c'est vivre l'ensemble de SES émotions en temps réel, sans créer de différences entre ce que l'on souhaite et ce que nous avons entendu ET ce que l'on ne souhaite pas comme nous ne le ressentons pas en soi.

C'est accepter toutes les émotions qui nous traversent, d'être heureux, d'être en colère, c'est à dire, de commencer par s'accepter en soi. Refuser de vivre toutes ses émotions, c'est comme accepter d'être divisé, et renforce le combat que nous pressentons en nous contre lequel nous sommes bien désoeuvré. Il faut exprimer ses émotions...

Il est important de sentir au fond de soi ce que ses émotions murmurent à notre oreille, car en acceptant de les laisser s'exprimer, elles s'écartent de nous plus facilement, laissant alors la place au SOI, de vivre son entièreté.

Lorsque notre entièreté est accomplie, alors ces émotions créées par les difficultés de la vie, ne nous atteignent plus avec la même force, et nous pouvons nous en détacher.

Eunyce
Messages : 422
Enregistré le : 01 Mar 2007, 14:13

Messagepar Eunyce » 15 Sep 2008, 14:21

La majorité des êtres humains quelle que soit leur couleur ou leur origine ne sont pas si différents les uns des autres. Nous avons plus ou moins tous les mêmes aspirations au bonheur à la paix, un besoin d’aimer aussi….
Finalement nous sommes tous le reflet les uns des autres, nous ne devrions jamais nous haïr, nous disputer, nous combattre….

Ou les choses se gâtent c’est lorsque nous commençons à nous parler et à ne plus avoir des rapports « humains » mais des rapport d’idées, de pensées, de paroles, de concepts…
C’est là que se trouve cette énergie que nous souhaitons prendre aux autres par l’intermédiaire des « guerres d’idées »….

Car bien souvent que n’aimons nous pas chez les autres, pas l’être en lui-même, mais ce qu’il croit, qui n’est pas en accord avec ce que nous croyons nous.
CEPENDANT QUELLE IMPORTANCE ???
Devons nous tous devenir les « clones » les uns des autres pour arriver à nous entendre ?

Alors chacun se mure dans sa croyance, qui bien sur est la seule, l’unique, la meilleure et l’autre devient l’ennemi, l’idiot, l’obscur…..
Alors que si l’on s’arrête un peu et que l’on réfléchit, que l’on se dit que l’autre mais bien sur qu’il a raison, entièrement raison suivant son propre point de vue, comme nous nous avons raison suivant le notre. Quel besoin finalement de « convertir » l’autre pour qu’il devienne « acceptable » à nos yeux ???

Oui un besoin de victoire ? D’ENERGIE…..

Finalement nous mesurons l’éveil des êtres à la façon dont ils acceptent les idées des autres, sans qu’elles les « hérissent » au plus haut point.
Alors nous pouvons nous rencontrer, vivre les uns auprès des autres sans plus se combattre. Dans des relations reposante et harmonieuses, enrichissante même….

Sitôt que nous voyons l’ETRE lui-même et non pas ses idées, nous pouvons de surcroît l’écouter, ou être avec lui dans le silence, sans que ni l’un ni l’autre ne nous froisse….

Là se trouve le véritable échange qui devient une richesse….

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

gégé
Messages : 2930
Enregistré le : 17 Mar 2007, 23:24
Localisation : Bassin d'Arcachon
Contact :

Messagepar gégé » 15 Sep 2008, 16:51

bien vu Eunyce, d'autant plus que ce qui nous fait réagir chez les autres est quelque chose qui résonne en nous aussi.
Un moyen de se dire : "Tiens, pourquoi je pars au quart de tour là-dessus ??? N'y aurait t-il pas quelque chose à creuser CHEZ MOI de ce côté là ???"

:lol: :lol: :lol:
Que la force soit avec vous.

gégé

Eunyce
Messages : 422
Enregistré le : 01 Mar 2007, 14:13

Messagepar Eunyce » 15 Sep 2008, 17:29

Merci Gégé, :D

Je crois aussi de plus en plus que toutes ces choses qui nous font réagir, si au lieux de passer à l'attaque vers ces choses, tel un Don Quichotte sur des moulins à vents, nous nous penchons en nous pour comprendre, c'est génial ce que l'on avance à ce moment et ce que l'on parvient a nettoyer.
Comme peurs, oui surtout diverses peurs…. et comment alors l'esprit libéré de ça, on se sent bien.....

Je crois aussi qu'il ne faut jamais en vouloir à personne car nous attirons toujours ce que nous sommes quelque part et si nous jugeons que quelqu'un a été néfaste dans notre vie, ce n'est pas réellement vrai, cette personne non seulement nous l'avons attiré mais en plus il faut voir avec le recul tout ce qu'il ou elle nous a apprit sur nous même.

Mais bon pas toujours facile, l'égo fait que souvent nous préférons nous poser en victime et montrer du doigt ce que l'autre nous a fait subir comme "méchancetés"
Afin finalement de capter la pitié et l’énergie des autres….
Toujours une question d’énergie « facile »

Pas toujours évident de plonger en soi et de se remettre en question mais combien au final c'est passionnant et beaucoup plus "énergétique" que d'attendre l'aide des autres qui à force d'ailleurs finissent par se lasser !!!

:lol: :lol: :lol:
:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Marie-Pierre
Messages : 604
Enregistré le : 08 Jan 2007, 12:09
Localisation : bayonne
Contact :

Messagepar Marie-Pierre » 16 Sep 2008, 08:27

Je viens de vivre une quatrième révélation, je pense, Gégé, si jamais je me trompe tu me vires (lol)

J'ai depuis toujours eu autour de moi des gens agressifs et très autoritaire, qui sont donc dans la domination, je pensais être victime.

D'abord ma maman, toujours à dire ce que je devais faire, puis mes ex qui ont comptés (2) le dernier en date, était des plus autoritaire, (il m'a fait vivre l'enfer que je dis) donc en tout état de cause je l'ai quitté il y a 16 mois à peu près, en jurant que l'on ne m'y prendrait plus et que dorénavent je vivrai seul (parceque les hommes étaient des ours mal léché). Je me rendais compte que je devenais de plus en plus dur. Mais bon, je me disais c'est mon moyen de me protéger par rapport à ces hommes qui ne veulent que le pouvoir. Enfin libéré (que je croyais).

Puis est arrivé mon fils de 17 ans, et les colères, mes réflexions étaient, tu ne veux rien entendre, tu es trop froid, trop dur etc... Je voulais le mettre à l'internat, mais mes rêves me disaient "non", donc, je lui ai dis ok tu restes avec moi, à une seule condition, tu te fais suivre par des thérapeutes et tu prends des fleurs de Bach. Il me dit ok, me voilà partie chercher mes chères fleurs, Vine et Cherry plum, j'explique la situation à la personne, et là elle me dit "vous savez, ce serez bien que vous les preniez aussi". Je lui réponds "ok" malgré que je me suis dis, je fais exception à la règle, mais bon cela ne me fera pas de mal, vu que je sais que je suis une personne très douce etc....".

Je commence à prendre le traitement, quelques jours après, je me sentais différente, comme si des choses qui avaient une importance pour moi commencait à passer au second plan. Puis mes rêves s'y sont mis. Et là je rêvais de tremblement de terre, de chaos, bref, grand changement de vision, Puis il y a 2 jours de cela, un de mes rêves me disait, le problème dans votre famille, c'est que les femmes ne sont pas des femmes, leur coté masculin a pris trop de place. Vous êtes des hommes. Je me suis réveillée comme si je venais d'avoir une révélation. Puis j'ai passé 2 jours à cogiter, alors qui suis-je ? Je me suis rendue compte que l'homme que j'avais quitté il y a 16 mois, avait raison, j'étais devenue une femme émancipé, une femme de pouvoir.

L'univers avait bien fait son travail, ma vie était remplie de ce que j'étais, mais c'est mon fils, qui m'a apporté la clef finale, et oui plus dur de jeter son fils que ces ex.

J'ai donc compris, que j'étais une personne de pouvoir mais dans la domination, maintenant je me trouve dans le rien. Parceque le problème c'est que j'ai quelques difficultés à savoir ce qu'est réellement une femme. Mais je laisse faire, le reste tout seul, je rêve encore de tremblement de terre mais je rigole dans mes rêves, je n'ai plus peur.

Petit mot en plus, je continues mon traitement mais mon fils a arrêté le sien, il n'en voulait pas. Mais une chose extraordinaire s'est passé, lorsque maintenant il cri, je ne ressens plus rien, j'exprime, et je m'en vais, il n'y a plus de résonnance en moi.

YAOUHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Le pouvoir de la domination a réellement disparu chez moi


Retourner vers « 4ème révélation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité