LA MALTRAITANCE

Chaque mois ou quinzaine, un petit texte tiré de La Prophétie des Andes vous sera proposé comme sujet d’étude.
Ces discutions ont un seul et unique but: Approfondir et mieux comprendre la vision de James Redfield pour en faire un outil de travail sur soi, afin de le pratiquer dans notre vie de tous les jours quelque soit la situation où nous évoluons!
Cela ne remplace en aucun cas les ateliers de groupe, mais peut être un complément, et donner la possibilité, pour ceux qui ne peuvent se regrouper, d’avoir un sujet de travail!

  • Auteur
    Messages
Fleurilège
Messages : 1355
Enregistré le : 19 Mar 2009, 07:33
Localisation : REZE LES NANTES
Contact :

LA MALTRAITANCE

Messagepar Fleurilège » 17 Avr 2012, 09:18

http://www.enfance-maltraitee.eu/forum/ ... en-sortir-

Voici mes vues sur cette question.
Elles sont issues de mon expérience personnelle.
Chaque personne est unique et les voies de la reconstruction sont multiples.
Il est préférable de se faire aider par un psychothérapeute compétent.
Personnellement je me suis débrouillé seul...ce que je ne recommande pas...

Le passé ne s'efface pas.. Il vaut mieux parler de reconstruction plutôt que de guérison.

J' ai scindé le processus en plusieurs étapes. Il faut comprendre que ses étapes sont en fait imbriquées les unes aux autres. Il n' existe pas de démarcation nette entre chacune d 'elles.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je crois que la première étape consiste à comprendre et accepter que nous avons été maltraités.
Personnellement j' ai mis beaucoup de temps à cela.
Les principaux écueils à cela sont :
- La faiblesse de notre identité et du sentiment de nous même qui nous conduit à douter....nous nous disons que ce que nous avons vécu n' est pas si grave que cela...que d' autres ont vécu bien pire.....que nos parents ne peuvent pas être ainsi....que nous exagérons....
- La culpabilité qui nous conduit à penser que ce que vous avons subi était mérité...que nous étions un enfant difficile....que nous méritions les traitements que nous avons subis....que c'etait normal....

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
La deuxième étape consiste à prendre conscience de nos sentiments de haine et de rancoeur vis à vis des personnes qui nous ont maltraités
Personnellement, ma haine était refoulée. Elle perçait toutefois pas bribes et , honteux, je la repoussais au fond de moi même.
J' ai appris à la laisser venir, à l' accepter, à comprendre que la haine, la colère, est un sentiment normal même lorsqu'elle est dirigée vers ses parents.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
La troisième étape consiste à dire, exprimer notre colère, notre souffrance aux personnes qui nous ont maltraités...si toutefois elles sont encore de notre monde.
Cela n' est pas une tache facile de réaliser cette confrontation
Face à elles, nous sommes encore sous emprise, dans un lien fusionnel. Nous risquons fort de ne pas trouver les mots ou encore de perdre notre sang froid.
Personnellement j' ai utilisé un moyen qui me semble efficace. J'ai réalisé une page internet dans laquelle j' exprimais ma colère et souffrance et je leur ai donné le lien .A l' époque j' étais encore psychotique et délirant et mon expression partait dans tous les sens.
Toutefois cela m' a été d' une aide précieuse.
Il faut bien comprendre une chose. Lorsque nous exprimons notre souffrance, notre colère et que nous disons que nous avons été maltraité nous avons un fort besoin de reconnaissance, d' approbation.
Nous ne l' obtiendrons probablement jamais. Pire, nous récolterons la désapprobation, le rejet de la part de nos proches , de nos amis, et même de nos voisins.
Personnellement mon père a mis mes propos sur le compte de troubles mentaux...ce qui était facile vu que j' étais psychotique à cette époque....Ma mère a dit " j' ai été très sévère, je le regrette car cela ne sert à rien".
Il faut aussi comprendre que nos parents en général ne nous maltraitent pas "volontairement".
Ils sont perturbés, reproduisent une forme d' éducation qu'ils ont eux même subis, ils ne se rendent pas compte de ce qu'il nous ait subir.

Il est clair qu'une telle entreprise ne devrait pas être entreprise sans l' aide d' un psychothérapeute.

.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
La quatrième étape consiste à lâcher prise avec la haine et la rancoeur.
De nombreux psychologues disent qu'il faut pardonner aux personnes qui nous ont maltraité.
Cette façon de voire est erronée.Le véritable pardon ne se décrète pas.Il se produit spontanément, automatiquement sans que l'on ai besoin de le vouloir.Il s'agit d' un processus qui se déclenche le moment venu lorsque notre colère, haine , frustration on été suffisamment exprimés.
Un lâcher prise qui libère l' esprit de ses tourments et permet de tourner la page.

Enfin il convient de restaurer notre confiance en nous même, notre joie de vivre.de faire un certain nombre de deuils: deuil que nos parents ne serons jamais les parents idéaux que nous aurions voulu, deuil de l' enfance heureuse que nous n' aurons jamais, deuil des années que nous avons passées à souffrir, à tourner en rond....etc


On dit que pour pouvoir s'élever spirituellement, il faut apprendre à pardonner.

Pour ma part, je n'en suis qu'entre la 2ème et la 3ème étpage
prise de conscient et expression de la colère.
La prise de conscience est un grand choc dont je en suis pas encore remise.

Je sais seulement que grace à vous j'y parviendrais.
Si je suis ce que je possède, le jour où je perds tout, qui suis-je?

gégé
Messages : 2950
Enregistré le : 17 Mar 2007, 23:24
Localisation : Bassin d'Arcachon
Contact :

Messagepar gégé » 17 Avr 2012, 12:19

C'est surtout grace à TOI que tu y parviendras.
Effectivement la prise de conscience est le début du processus et ensuite viennent les étapes dont tu parles, mais elles peuvent se faire "un peu toutes en même temps" autrement dit mélangées !
Un jour des choses qui se passent de la dernière étape, un autre de la 2ème, une autre journée 2 étapes en même temps, etc ...
Bien sûr l'évacuation de la colère et exprimer tout ça est nécessaire.
En tout cas je te souhaite le meilleur sur TON chemin de reconstruction.

:lol: :lol: :lol:
Que la force soit avec vous.

gégé

110
Messages : 888
Enregistré le : 06 Déc 2007, 21:13
Localisation : Belgique (Binche)

Messagepar 110 » 17 Avr 2012, 23:01

Hello!
Peut être que pour apprendre à pardonner, il faut s'élever spirituellement...
Courage en tout cas, je compatis à ces épreuves que tu traverses et te souhaite beaucoup d'énergie pour y faire face.
Bisous
Merci

Fleurilège
Messages : 1355
Enregistré le : 19 Mar 2009, 07:33
Localisation : REZE LES NANTES
Contact :

Messagepar Fleurilège » 18 Avr 2012, 07:34

Merci à tous, le chemine est long, mais j'ai l'energie pour faire surface, et surtout j'ai confiance en ma destinée.
Si je suis ce que je possède, le jour où je perds tout, qui suis-je?

noble
Messages : 362
Enregistré le : 16 Sep 2009, 18:13
Localisation : nord

Messagepar noble » 18 Avr 2012, 13:32

Bonjour tout le monde

Voilà un lien qui explique aussi le pardon, mais à sa façon .

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com ... 90038.html
Saviez-vous que demander pardon n’ à rien avoir avec le « pardon véritable » ?

Aller bonne lecture c’est un sujet très difficile et ce n’est pas avec du mercurochrome qu’on guérit un abcès

soyer au delà de la haine et le pardon, pour conscientiser l'événement. peut être vous aurez une étincelle pour cramer tout
mais bon c'est très chiant à vivre courage frangine

aller au plaisir et A+


Retourner vers « Un thème, un sujet à traiter. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité