archétype et transcendance

Chaque mois ou quinzaine, un petit texte tiré de La Prophétie des Andes vous sera proposé comme sujet d’étude.
Ces discutions ont un seul et unique but: Approfondir et mieux comprendre la vision de James Redfield pour en faire un outil de travail sur soi, afin de le pratiquer dans notre vie de tous les jours quelque soit la situation où nous évoluons!
Cela ne remplace en aucun cas les ateliers de groupe, mais peut être un complément, et donner la possibilité, pour ceux qui ne peuvent se regrouper, d’avoir un sujet de travail!

  • Auteur
    Messages
morphee
Messages : 26
Enregistré le : 18 Juin 2010, 20:56
Localisation : Paris

archétype et transcendance

Messagepar morphee » 28 Juin 2010, 11:33

La prophétie des Andes est la prophétie du changement de conscience.
En effet, à l'heure actuelle une profonde mutation des individus est en train de se produire. Que cela soit positivement ou non, les individus changent de conscience. De par le fait que chacun se révèle plus que jamais par cette période de crise sociale, économique, politique et par la prise de position défendue, les humains sont destinés à se rencontrer. Les modalités qui cadreront leur rencontre seront déterminées par les différents archétypes incarnés.
En effet, qu'est-ce qu'un archétype, en-dehors du fait que c'est un modèle qui permet situer la réalité appréhendée, que ce soit de la part de celui qui exprime ou de l'interlocuteur?
Pour que les humains ne se détruisent pas en leur rencontre, il est nécessaire qu'ils aient développé des archétypes ouverts, c'est-à-dire que ce soit autant du côté de l'interlocuteur que de celui qui l'incarne le ressenti est similaire, reconnu et partagé.
L'archétype se définit dès lors dans une dualité complexe, qui se doit d'être unifiée selon un aspect formel: l'empathie, le Bien comme finalité, et surtout la déposséssion de l'égo d'avoir la vérité. La transcendance de l'archétype se définit par son caractère saturé, c'est-à-dire que l'on a jamais fini d'en apprendre. C'est pourquoi l'égo est dépossédé de toute propriété sur l'archétype, étant universel et surtout originel (arché= origine);
Le changement de conscience est avant tout un changement de conscience de soi. La vision que l'on a de soi révèle un archétype, mais il ne peut être explicite que si l'Autre le reconnaît.
Si l'individu est dans l'exclusion de l'Autre par l'opposition, c'est que d'une certaine manière il l'a reconnu comme ayant le pouvoir de le détruire symbliquement. Mais il ne le reconnaît pas explicitement comme étant originel, d'où la contradiction interne, la dualité.
La dualité de l'"archétype", si elle n'est pas sublimée, provoquera une mise en abîme du sujet qui se dipersera et sera déterminé par ses illusions. Ceux qui sont dans la dualité sont en conflit avec leur égo et prètent toujours plus d'attention au messager qu'au message.
La prophétie des Andes décrit assez bien la manière d'incarner l'Archétype, qui permet de partager nos énergies, et surtout de les démultiplier. Cela est valable pour le développement personnel, car l'autre devient la condition nécessaire à l'épanouissement, et les paroles sont de vérité.

==> J'attends vos réactions avec impatience
"pensées affectueuses"
Les êtres de lumière sont parmi nous et en nous

caincan
Messages : 40
Enregistré le : 12 Juin 2010, 13:33
Localisation : paris

Messagepar caincan » 28 Juin 2010, 12:41

le propos nous semble "évident"... mais il est bien des gens que nous ne pourrons sauver d'eux mêmes ! trop ancrés dans cette société de con-sommation qui renonçent à leurs aspirations, se rattachent à des chimères. et pour avoir essayé plusieurs fois de réveiller des personnes que je croyais sensibles, ça n'est pas permis à tout le monde ! et ça vous bouffe une énergie dingue en plus :cry: .

j'ai constaté que ça "marche" bien mieux avec des personnes qui ont du vécu, des quinquas esseulés, ou jeunes retraités qui ont su garder un oeil sur ce qui se passe et qui ont eu le temps de comprendre leurs erreurs de vie, mais pas vraiment avec les générations 20-35ans (prétendus rebelles...)

morphee
Messages : 26
Enregistré le : 18 Juin 2010, 20:56
Localisation : Paris

rebelles

Messagepar morphee » 28 Juin 2010, 13:44

je pense que pour ce qui est des "prétendus rebelles", le truc important est qu'il ne faut pas qu'ils sentent qu'on leur impôse quoi que ce soit. J'ai 20 ans, je sais de quoi je parle, mais le fait qu'ils prennent conscience du cercle vicieux est qqch d'indépendant de l'impôsition d'un schéma de pensée, car il sera toujours effectif.... Paradoxalement lorsque l'ego prend le pas sur la vérité et essaye d'impôser ses propres schémas. Pous ce qui est de ces personnes, je pense que l'éveil au cercle vertueux suffit, ils sauront en tirer les bénéfices, et les conclusions s'ils ne se sentent pas possédés par celui qui les éveille. Et cela est très difficile, car de soi-même, il ne faut pas être dans un cadre où on leur apporte la vérité, même si c'est partiellement le cas. Mais les choses se feront d'elles-mêmes je pense, tout le monde est destiné à rencontrer son prochain, surtout celui qu'il ne comprend pas...
Les êtres de lumière sont parmi nous et en nous

manou
Messages : 3935
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

...

Messagepar manou » 28 Juin 2010, 14:07

Lorsqu'on s'incarne.... (si on accepte ce principe...), on oublie ses expériences précédentes de vie... qui nuiraient par leur souvenir à l'expérimentation présente (voir le travail que doivent faire acteurs, comédiens incarnant des rôles très différents, ou les ruptures de relations -couples/amis-... pour ne pas réagir par rapport aux expériences passées heureuses ou malheureuses)
DONC pas étonnant, jusqu'à présent qu'il faille de l'expérience pour comprendre... à nouveau !!! Ceci souligne ta remarque Caincan sur les quinquas... :wink: esseulés ?? :roll: parsk p etre seul(e)s on se laisse plus aller aux réflexions intérieures, en général ??? dans la solitude....
Mais ce n'est pas forcément exact....
je pense seulement que la maturité de vie, de réflexion (si elle existe :wink: ) font que les gens sont amenés à se renseigner, à mettre en relation leurs observations avec celles de divers autres "chercheurs" de sens.
ENFIN.... cela était vrai jusqu'à présent... cependant comme le niveau d'évolution, de vibration(s), change... Comme nous sommes dans un autre contexte "sociétal"... nous voyons autour de nous, partout dans toutes les générations ce signe d'éveil ... MAIS, MAIS... ne soyons pas "naïfs"... dsl... on est encore loin d'une grande majorité établie...
PAR CONTRE.... je crois effectivement plus au travail des éveillés sur eux mêmes pour faire évoluer les autres, genre "effet papillon"...
"On ne peut faire boire un âne qui n'a pas soif" a dit quelqu'un de bien branché pédagogie (je crois Freinet)... donc il faut admettre et accepter qu'on ne puisse CONVAINCRE tous les gens autour de nous (j'ai maintes fois essayé dans le passé et pas forcément sur le PA... sur de simples évidences de fraternité et de justice... :? )
FAUT-IL renoncer pour cela ? NON !!! mais il faut d'abord travailler sur soi même, et répondre tt simplement à ceux qui nous posent questions ou cherchent, sans forcing ! en partageant.
On a vu et voit encore comment la Politique fonctionne, les révolutions ont fonctionné...
Un oppressé, un vaincu, cherche toujours une revanche dans l'horizon général des réactions !!!
En infiltrant les rouages on pourra changer les choses de l'intérieur,... Cheval de Troie ? :roll: et/ou en travaillant sur la conscience collective par la notre, pour changer les choses dans "l'INCREE" :roll: :lol: ce qui changera le CREE ! comme OFFRIR un sourire en (presk) toute circonstance ! et ETRE FERME SUR SES POSITIONS DANS LE CALME en cas de "dissenssion grave"...
Les jeunes soi-disant "REBELLES" de chaque génération ont besoin de gouter aux expériences pour se rendre compte des changements à opérer... c'est le cas depuis que nous sommes sur terre, les Humains..
Bien peu zappent les démons de LEUR société du moment...
J'en suis venue à me dire... que nous ne sommes effectivement ici que dans un role...
et je me retrouve bien dans le 5ème accord toltèque pour grande partie !

bises lumineuses
manou
"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)

caincan
Messages : 40
Enregistré le : 12 Juin 2010, 13:33
Localisation : paris

Messagepar caincan » 28 Juin 2010, 15:09

esseulés, çad je dirais ceux qui ont sacrifié leur vie pour leur boulot et ont été "remerciés" par leur employeur comme des animaux avant les départs en vacances... :?

ne rien leur imposer, exact, agir lentement, montrer son exemple un peu, les sentir s'émerveiller que c'est possible de mieux se sentir avec soi même et s'accepter,

mais les voir au final manger les paroles d'autres personnes abjectes qui les plongent dans des affres dont elles se plaignent pourtant !, et mordre la main des rares qui souhaitent les sauver réellement, ça me sidère :roll:

je me souviens avoir lu ça assez de fois, ça disait qu'on ne peut sous-estimer à quel point la plupart lutteront pour défendre leur semblant de superficialité, leur "matrice" dans laquelle ils baignent, leurs chimères, pour ne pas oser se remettre en cause. car le formattage global est bien plus aisé en apparence.

samuel
Messages : 25
Enregistré le : 04 Déc 2008, 19:39
Localisation : france

Messagepar samuel » 28 Juin 2010, 15:46

Les lois universelles de l'Existence se référent uniquement aux activités de la conscience; elles sont précisent et immuables; elles ne pas des récompenses ou des punitions. Elles s'appliqsuent aux facteurs causatifs de la conscience qui attirent et magnetisent des particules electriques lesquelles ainsi se relient et apparaissent au monde sous des formes et comme des EXPERIENCES exterieurs, visibles et solides. Toute forme exterieure est l'expresion de la conscience interieure. VIE et CONSCIENCE ne sont qu'une seule et meme chose. Il est impossible de dire que ceci c'est de la vie et cela, c'est de la conscience. La conscience est la vie et la vie est conscience et toutes duex sont puissances creatrices. Exprimer la conscience creatrice universelle a trzavers notre coeur et notre esprit. Il est urgent aujourd'hui que les gens du monde entieur reconnaissent qu'en VERITE, ils sont nés pour individualiser et exprimer l'UNIVERSEL la source de leur ETRE d'une maniere evolutive, pouir finalement zatteindre le sommet de la manifestation individualisé de leur source d'ETRE. Comprendre et vivre la rélaité derriere et en toutes choses ; qui donne , maintient et soutient toute existence individuelle.

morphee
Messages : 26
Enregistré le : 18 Juin 2010, 20:56
Localisation : Paris

conscience

Messagepar morphee » 28 Juin 2010, 21:31

Il est vrai que malgré le fait que l'on veuille aider l'autre, si on le "sous-estime", il le ressentira et ce sera la raison suffisante à son opposition. Il est CAPITAL de ressentir une empathie envers l'autre qui ne se met pas sous un jour premier comme une remise en cause. La conscience de l'autre doit se baser sur la reconnaissance de ses valeurs et du fait qu'il EST, avant de remettre en cause la SITUATION. En effet, la césure peut-être capitale car les amalgames symboliques peuvent être faits entre la situation et l'individu. On ne peut faire culpabiliser quelqu'un par-rapport à une situation qu'il ne maîtrise pas.
Et je soutiens toujours qu'il est préférable de ne pas accorder d'importance à ce qui peut emporter dans un cercle vicieux, mais de faire rebondir les choses par l'humour, sans accorder d'importance aux illusions de l'égo qui souffre.
"pensées affectueuses"
Les êtres de lumière sont parmi nous et en nous

Fleurilège
Messages : 1355
Enregistré le : 19 Mar 2009, 07:33
Localisation : REZE LES NANTES
Contact :

Messagepar Fleurilège » 29 Juin 2010, 07:32

Bonjour

Je crois qu'un des grand problème de nos jours c'est que beaucoup confondent "SAGESSE" et "MORALE".

Autrefois, les anciens parlaient de sagesse, aujourd'hui, la jeunesse (ou la moins jeunesse) refusent ce concept.

SAGESSE - BON SENS - Des notions qui devraient devenir "tendance" pour le bien de tous..
Si je suis ce que je possède, le jour où je perds tout, qui suis-je?

marika
Messages : 21
Enregistré le : 17 Mai 2010, 04:18
Localisation : LYON

Messagepar marika » 29 Juin 2010, 07:45

L' empathie, oui, c' est bien... La sympathie aussi, tout simplement parce que l' amour, c' est ce qui manque le plus - et pour l' individu, - et pour le monde, en général, dans les relations interpersonnelles et dans les relations internationales...
Alors, pour "toucher" quelqu' un, regarde le avec amour et sache l' écouter avant de lui parler. Et surtout, sois simple et sincère, inutile de faire de grandes phrases ou de longs discours, la sympathie, l' attention, l' intérêt véritable que tu lui porteras primeront sur le beau discours.
La valeur d' exemple aussi, primera sur le beau discours ou la belle philosophie, qui restera théorique et inaccessible.
Pour susciter l' intérêt, en face de toi, je crois que c' est surtout une question de feeling, donc d' empathie, ou de sympathie, et de moments propices ou non, et du degré de ta motivation, donc de ta sincérité ou de ton enthousiasme, et aussi de tout ce qui passera dans la communication non-verbale.
Bon, j' espère que je ne suis pas hors sujet parce que j' avoue que "transcendance" et " archétypes", ça m' a un peu découragée, de prime abord... Pour moi, ce sont des "gros mots" qui ne me parlent pas vraiment et j' ai du m' y reprendre à 2 fois avant de saisir la quintessence du truc...

marika
Messages : 21
Enregistré le : 17 Mai 2010, 04:18
Localisation : LYON

Messagepar marika » 29 Juin 2010, 08:02

En même temps, je ne me sens pas encore capable d' aimer tout le monde ni de vouloir "sauver" tout le monde...
Par contre, pour ce qui est du distinguo entre l' être et la situation, je crois que chacun est responsable de ses actes et de ses choix et donc, quelque part, de la situation qui en découle... Vaste débat aussi, mais ce ne sera pas pour aujourd' hui.

Exos
Messages : 8
Enregistré le : 02 Déc 2008, 10:07
Localisation : Pays Basque
Contact :

Messagepar Exos » 29 Juin 2010, 08:05

l'Empathie devient sympathie...
et la communication communion

quand tu echanges au niveau des SOI...au dela des personalités.... :D
Modifié en dernier par Exos le 01 Juil 2010, 01:30, modifié 1 fois.

Exos
Messages : 8
Enregistré le : 02 Déc 2008, 10:07
Localisation : Pays Basque
Contact :

Messagepar Exos » 29 Juin 2010, 08:51

Il est vrai que malgré le fait que l'on veuille aider l'autre




il y a des positionnements a adopter...
Modifié en dernier par Exos le 01 Juil 2010, 01:31, modifié 5 fois.

ontheroadagain
Messages : 377
Enregistré le : 17 Déc 2008, 16:28
Localisation : Loir et cher (41)

Messagepar ontheroadagain » 29 Juin 2010, 09:03

Ben y'a du renouveau sur ce forum!!! Quelle joie Morphée de te lire...(As-tu vraiment 20ans??? :wink: ) Pour sur, ce qui m'éblouis, c'est que des jeunes comme toi réussissent à saisir l'importance de la face encore trop cachée de notre existence...Je voulais juste reprendre des mots de vos échanges:
Changements, conscience, développement personnel, épanouissement, sagesse, morale, sympathie, communion, amour... et cette phrase de moralité de Manou "ÊTRE FERME SUR SES POSITIONS DANS LE CALME en cas de "dissension grave"...
Crois-tu, Morphée, que la jeunesse actuelle se dirige vers cette prise de conscience, c'est à dire, cette impression que quelque chose d'autre existe, que tout ces enseignements dis "d'évolution et de progrès" ne sont que façade, pour un formatage et un enfouissement dans une grande crédulité...La grande majorité des jeunes car j'en côtoie tous les jours, sont en grand décalage avec cette société...je parle d'un point de vue morale...car elle est toujours influencée par le côté matériel (malheureusement)...Mais je n'ai jamais vu autant de jeunes se rebeller contre cette morale!!! Mais pas contre la sagesse (Merci Fleurilège)...Je pense que la morale n'est pas bonne et qu'ils ont bien raison...j'ai parfois l'impression dans mes cours d'aller au delà de cette morale, vers cette sagesse, ce qui me vaut de ne jamais avoir eu de grands malentendus avec les jeunes...Par contre, je sais que le jeunes parlent, et mes propos déplaisent parfois à la moralité (parents, si peu soient-ils, supérieurs et parfois collègues)...
En conclusion "rebelles"???? Je dirais oui, car aujourd'hui je le suis, avec quelques années de plus que toi et j'attends votre renfort, vous les jeunes, car nous sommes sur le bon chemin...
Merci :P

manou
Messages : 3935
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

...

Messagepar manou » 29 Juin 2010, 10:07

je voudrais juste dire que regardant autour de moi...( j'ai de grands fils maintenant et je connais bcp de leurs amis(es) et potes....)
Je crois quand même que kkchose a changé... pas chez tout le monde bien sur.... mais je sens une autre conscience souvent... qui ne s'exprime pas tjrs pr differentes raisons....On peut regretter que ça n'aille pas assez vite...
mais que savons nous vraiment de ce TEMPS QUI PASSE,, apparemment et qui doit être bien différent de nos perceptions terrestres...
que savons nous de ce qui se passe dans les coulisses de nos vies, de notre Terre...
ALORS ?....
je veux RESPECTER ce que les gens sont ! je n'oublie pas/plus que nous sommes ICI qu'une expression de notre vrai JE SUIS....
Je cherche tous les jours a pratiquer la tolérance "même" si des choses m'insupportent, parsk je ne sais pas qui est derrière la façade, je ne sais pas pourquoi les choses se passent...
Je me dis seulement, maintenant, que rien n'est hasard... qu'ici nous sommes dans une "comédie" (heureuse ou tragique), que multiples dénouements se font, parsk multiples nous sommes .... ET que ces multiples font le UN...
je ne dis pas que c'est facile... :roll: :oops: :wink: :lol: mais je m'y applique... je m'applique à aimer, comprendre et accepter, et comme je l'ai dit ... en certaines circonstances je suis un MOI FERME au regard de mes convictions temporelles.

petit billet d'humeur...
bises lumineuses
manou
"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)

caine
Messages : 103
Enregistré le : 07 Mar 2009, 19:07
Localisation : ooh Toulouse

Messagepar caine » 29 Juin 2010, 10:40

Bonjour,
Il est vrai que les jeunes on de tout temps ressenti le besoin de se rebeller de s'échapper de la domestication sociétale, leur envie d'autre chose leurs aspirations plus élevées ont toujours été salutaires et régènérantes.

Mais de nos jours leurs aspirations sont se fracassent sur le mur de désespoir dressé par nos sociétés. ils ne désirent plus améliorer une société qu'ils voient moribonde.
Ils sont trop formatés avoir et consommation , ils non pas les bases spirituelles pour entrevoir autre chose.
on perçoit en eux une violence croissante, soit envers la société soit envers eux même , les suicides n'ont jamais été aussi nombreux et les destructeurs du mental(alcool, drogues) font des ravages.
Je ne suis pas sur que notre exemple, bien que venant de personnes sur la voie, soit utile car nous serons toujours pour eux des "moralisateurs"
et ceux qui ont crée ce monde.

Le mal est profond et le temps nous est compté.
A Dieu
IL n'y a pas de plus grand voyageur que celui qui a fait le tour de lui même.


Retourner vers « Un thème, un sujet à traiter. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité