Nouvelle vie

Et oui, il y aura toujours des questionnements qu'on aura de la peine à classer dans une rubrique, alors c'est là !!!
  • Auteur
    Messages
yesaye
Messages : 271
Enregistré le : 20 Jan 2009, 16:39
Localisation : 33

Messagepar yesaye » 03 Sep 2011, 15:14

:)

Ailleursland, je crois que tu as bien expliqué tes motivations et ton vécu. Je suis convaincue qu'il est toujours profitable de changer de lieu, de déménager, tout comme de se lancer dans de nouvelles aventures professionnelles, et sentimentales (même si celles-ci peuvent être douloureuses!). Il ne peut pas y avoir d'échec. On apprend toujours.
Pour ma part, j'ai déménagé 2 fois seule, emmenagé 2 fois avec mon conjoint. J'ai trouvé du bon dans toutes les situations. Et le dernier bled où j'étais seule (pardon pour les angoumoisins car c'etait à angouleme :roll: ), éh bien j'en suis partie et puis voilà !

Je partage totalement ton point de vue sur le fait que lorsqu'on se déplait à un endroit , éh bien on n'a qu'à bouger. C'est ainsi que je vois les choses.

Tu as une grande motivation qui est comme un feu qui te pousse à bouger, compte-tenu des événements de ta vie. Je te souhaite de belles rencontres, un bel établissement.

(Chapeau pour avoir eu 5 enfants, je trouve ça admirable)

Je t'embrasse :D

Yesaye

ailleursland
Messages : 70
Enregistré le : 21 Aoû 2011, 13:26
Localisation : Beynes - Yvelines (78)

Messagepar ailleursland » 03 Sep 2011, 15:30

Merci yesaye :D
Rien n'est figé, nous sommes d'accord :lol: :lol:
(Chapeau pour avoir eu 5 enfants, je trouve ça admirable)

Je ne les ai fait qu'en trois fois, 2 x 2 puis un tout seul. Je ne crois pas que j'aurais eu le courage, ni l'envie d'ailleurs de 5 grossesses successives :)
Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui (proverbe chinois)

Morgane
Messages : 760
Enregistré le : 23 Juin 2006, 08:05
Localisation : Belgique

Messagepar Morgane » 03 Sep 2011, 16:23

ailleursland a écrit :

Bonjour Morgane,
J'ai l'impression d'avoir fait ressurgir un démon qui traîne au fond de toi et je te prie de m'en excuser, ce n'était réellement pas le but.
Je posais une question, émettais une simple suggestion.
j'ai 46 ans, j'ai eu 5 enfants et les ainés ont eu 3 enfants (...)

Je n'ai pas lu encore ton sujet (4 pages et je avais envie de te répondre) mais je vais le lire. S'il est encore d'actualité, je me permettrais peut-être d'y mettre une réponse.
Ne prends pas mal cette simple suggestion, considère-là comme une maladresse de ma part.

Bises à toi.


Des excuses n'étaient pas nécessaires, ce n'est pas de ta faute si le vieux démon du ratage de sa vie traîne au fond de moi ! Je te souhaite bien du courage si tu veux lire les 4 pages de mon sujet, certains messages peuvent être passés, il y a de petits dérapages (hm :oops: ) Certaines choses ne sont plus d'actualité, comme les amis qui se montraient durs avec moi, ne me permettant pas la moindre plainte sans me traiter d'égocentrique. Depuis lors et jusqu'à aujourd'hui, je fais l'effort de garder mes états d'âme pour moi et ça s'est arrangé. Mais les autres problèmes, les bâtons dans les roues liés à notre résistance dans le conflit communautaire, sont là plus que jamais !

Ton partage m'en apprend beaucoup aussi car je m'interroge bcp sur la vie des mères de famille. Tout le monde ou presque a des enfants, cela va de soi, comme la vie épuisante de la mère qui travaille et qui n'a plus un seul moment à elle. Le choix ne s'est jamais présenté à moi, mais je crains fort de ne pas être capable de vivre une telle existence sans péter un câble (le boulot, puis les enfants et les tâches ménagères, sans JAMAIS un moment pour soi, plus de bouquins, plus d'amies, plus de films, rien pour décompresser quoi)

En tout cas je te souhaite bien du bonheur dans ta nouvelle vie !
Partir est très tentant mais en ces temps de crise, trouver un nouveau job c'est comme la quête du graal et si on démissionne, on n'a plus aucun revenu (normal au fond, sinon personne ne voudrait encore travailler !!)

Petit clin d'oeil à Manou qui donne de bons conseils ! :D
Mais ça ne marche pas toujours ...

ailleursland
Messages : 70
Enregistré le : 21 Aoû 2011, 13:26
Localisation : Beynes - Yvelines (78)

Messagepar ailleursland » 03 Sep 2011, 17:07

Morgane,

Comme cela a été dit plus haut, il est important d'être prêt en Soi pour prendre un nouveau départ, mais il est bon aussi de ne pas trop attendre parce que, revient toujours la grande phrase qui excuse tout "ce n'est pas le moment" (c'est un mixe d’échanges et mon opinion personnelle).
Malgré cela, je pense que tu te mets beaucoup de barrières pour un "nouveau départ" et ce, peut-être par peur de ce qui est après... l'inconnu.
Ce n'est qu'un regard de ma petite personne et rien d'autre, ni un jugement, ni un reproche, juste un regard sur la vie en général.

J'ai lu ton post de 4 pages (si, si, je suis arrivée au bout ! :wink: ).
Je n'y ai rien ajouté parce que les échanges correspondaient à ce que j'avais envie de dire et que le sujet date de plusieurs années.
Je n'en parlerais pas ici pour ne pas mélanger et noyer les sujets du forum mais peut-être peux-tu le reprendre et faire part de ta situation présente. ça relancerait ton sujet :wink:

Je te souhaite, avec une énorme sincérité, de trouver enfin tes moments de bonheur.
D'ailleurs, en parcourant le forum, un sujet sur le but de sa vie à eu une réponse de Domino (http://www.synchronicites.fr/phpBB2/viewtopic.php?t=3838&highlight=).
Le texte qu'il présente est superbe, je trouve qu'il correspond à toutes sortes d'autres sujets se trouvant sur ce forum.

Encore merci à tous ceux qui sont venus faire une petite pause café par ici.
Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui (proverbe chinois)

Celte
Messages : 6
Enregistré le : 12 Juil 2011, 11:20
Localisation : Nord - France

Messagepar Celte » 05 Sep 2011, 10:44

abela cain a écrit :bonsoir ailleursland,

J'ai pas mal changé de régions, et la toute première fois, je me suis demandé si j'allais me plaire dans la nouvelle, comment allaient être les gens, si j'aurai du travail et si je faisais vraiment le bon choix. C'était une crainte justifiée, du moins je le pensais. D'autres te le diront, une fois sur place, on voit les choses d'un autre oeil : au final, j'ai rencontré des gens merveilleux, toute sorte de gens, j'ai toujours eu du travail même dans d'autres métiers que celui que j'exerçais habituellement... j'aurai pu en rester là, et pourtant, quelque chose me poussait plus loin, loin ailleurs, que je comprends parfaitement maintenant que je suis revenu m'enraciner dans mon terroir... :D

Avec le recule, je me dis que ce type de changement est à vivre comme le font les explorateurs : ils semblent toujours avoir un regard neuf et presque émerveillés par la nouveauté.

Quelque soit l'endroit, je remarque aussi qu'il y a souvent les "mêmes" individus, bien qu'ils aient évidemment des têtes différentes : il y a ceux que l'on aime bien, et ceux qu'on aime un peu moins. C'est intéressant d'ailleurs, ces coïncidences qui nous rappellent que quelque soit l'endroit, il y a tant à comprendre de soi à travers les autres (et inversement)... :D

Sans contredire tout à fait les propos de Celte, je ne suis pas d'accord de "faire d'abord un travail intérieur pour entreprendre quoique ce soit de nouveau" ; c'est le meilleur moyen de faire du surplace. Je propose ... de réfléchir à un but (à quelque chose qui plait de vivre) et d'agir sans attendre pour suivre cette direction, même à court terme ; (c'est peut être ce que dit Celte, mais en moins rigide que dans ses propos, de mon point de vue) ; il est toujours possible de dévier sa route si celle-ci convient pas : je ne connais personne qui avance en ligne droite.

Il n'y a pas de mystère : soi toi, avec ou sans intuition, et tout ira bien.

Abela Cain



Merci Abela! Tu as 100% raison quand tu dis qu'il faut se fixer un but qui nous tient à cœur. On a besoin de la carotte pour avancer! Se sentir bien avec soi-même en est un.
J'ajoute qu'il n'y pas de règle absolue. Chacun suit sa propre route.
On doit respecter cela sans jugement.
Il n'y a pas d'échec, il n'y a que des expériences. Le mot "échec" devrait d'ailleurs être banni de notre vocabulaire. Si on a la capacité de prendre du recul, on peut toujours tirer un enseignement d'une expérience dite "négative" et rebondir. La voie de la sagesse n'est pas un long fleuve tranquille.

Soyez vous même et que le souffle de la vie vous entoure, vous traverse, vous habite...
Dans les coins les plus sombres subsiste toujours une étincelle de lumière...

manou
Messages : 3955
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

...

Messagepar manou » 05 Sep 2011, 11:31

Celte a écrit :Il n'y a pas d'échec, il n'y a que des expériences. Le mot "échec" devrait d'ailleurs être banni de notre vocabulaire. Si on a la capacité de prendre du recul, on peut toujours tirer un enseignement d'une expérience dite "négative" et rebondir. La voie de la sagesse n'est pas un long fleuve tranquille.


et oui....
depuis quelques années, même les pédagogues de l'Educ Nat, et autres, ont développé la théorie de "l'erreur formative.... " :D :D :D
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89valuation_formative

bonne journée
bises
manou
"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)


Retourner vers « diverses interrogations »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité