Nouvelle vie

Et oui, il y aura toujours des questionnements qu'on aura de la peine à classer dans une rubrique, alors c'est là !!!
  • Auteur
    Messages
ailleursland
Messages : 70
Enregistré le : 21 Aoû 2011, 13:26
Localisation : Beynes - Yvelines (78)

Nouvelle vie

Messagepar ailleursland » 01 Sep 2011, 11:35

Bonjour,

Une nouvelle vie s'annonce pour moi et vos idées seraient les bienvenues :)
Je déménage dimanche dans une région que je ne connais pas, où je ne connais personne mais où j'ai fais le choix d'aller pour enfin vivre pour moi, rencontrer de nouvelles personnes, de nouvelles perspectives.

A compter de lundi et pendant un mois, je vais emmener mon fils au collège (cause habitation provisoire avant installation définitive en octobre et pas de bus à proximité).
J'ai comme idée, après l'avoir déposé, d'aller boire un café, d'acheter le journal pour me trouver un boulot à mi-temps qui complèterait celui que j'ai à domicile actuellement.

Je vais essayer de faire confiance à mes intuitions et aller dans les bons endroits...

Si vous avez déjà vécu ce genre de situation, changement radical dans votre vie, comment vous y êtes-vous pris ? Qu'avez-vous ressenti dans votre nouvel environnement ? de la sérénité ? du plaisir ? de l'angoisse ? ...
Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui (proverbe chinois)

Fleurilège
Messages : 1355
Enregistré le : 19 Mar 2009, 07:33
Localisation : REZE LES NANTES
Contact :

Messagepar Fleurilège » 01 Sep 2011, 11:40

J'ai changé plusieurs fois de vie, à chaque fois j'ai commencé par inviter les voisins à l'apéro pour faire connaissance.
C'est un début
bon courage
Si je suis ce que je possède, le jour où je perds tout, qui suis-je?

Morgane
Messages : 760
Enregistré le : 23 Juin 2006, 08:05
Localisation : Belgique

Re: Nouvelle vie

Messagepar Morgane » 01 Sep 2011, 21:01

ailleursland a écrit :J'ai comme idée, après l'avoir déposé, d'aller boire un café, d'acheter le journal pour me trouver un boulot à mi-temps qui complèterait celui que j'ai à domicile actuellement.

Je vais essayer de faire confiance à mes intuitions et aller dans les bons endroits...


C'est une bonne idée, bonsoir ailleursland ! :)

Après mes études, je suis "montée" à Bruxelles pour y travailler, sans connaître personne et à peine la ville, et j'y suis restée. Ma vie est passée du calme plat à très chahutée !! Sur une petite dizaine d'années, j'ai changé 4 fois de boulot, été lâchée par des mauvais amis, rencontré de nouveaux vrais amis et au final, toujours célibataire après quelques histoires sans issue. Les gens qui ont leurs racines ici me semblent construire leur vie plus facilement que moi qui n'ai pas de famille ici. La mentalité est différente aussi.
Pour répondre à la question, un nouvel environnement est toujours excitant et réjouissant au début, la page est blanche et pleine de promesses, mais si on est seul l'angoisse est récurrente aux moments où la vie est difficile (qui m'aidera si je tombe malade, si j'ai un accident etc)
Mais beaucoup d'aspects sont typiques de Bruxelles et de la Belgique, j'ai passé aussi pas mal de temps en France pour certaines missions et j'ai le sentiment que mon intégration aurait été plus facile et plus conviviale si j'avais trouvé mon 1er job sérieux dans votre pays plutôt que dans une capitale disputée par 2 communautés.

ailleursland
Messages : 70
Enregistré le : 21 Aoû 2011, 13:26
Localisation : Beynes - Yvelines (78)

Messagepar ailleursland » 02 Sep 2011, 14:02

Merci mesdames, je prends note.
Je sens un pessimisme dans ton écrit Morgane. S'il est réellement là, pourquoi rester et ne pas aller voir ailleurs si le vent est plus doux ?

je crois que partout où nous allons les gens "enracinés" sont plus à l'aise que nous, "les étrangers".

Dans ma première vie commune, je suis partie avec mon mari et mes enfants en Haute-Savoie. Nous y avons vécu 6 ans.
Au début, c'était le bonheur, la qualité de vie qui primait et au fur et à mesure de se rendre compte de la superficialité des gens (nous étions dans un village station de ski), l'impossibilité d'avoir des relations sincères et surtout le côté "gens de pays" qu'on te balance en pleine figure. Il faut des générations et des générations et encore des générations pour être considéré comme appartenant à la "caste" !

Ma prochaine expérience est totalement différente puisque c'est un réel choix personnel, avec quelques uns de mes enfants mais sans partenaire.
Et du coup, un changement de vie radicale où je mets en avant mes envies et pas obligatoirement celles des autres.

On verra bien. J'ai confiance en l'avenir et si ce n'est pas bien, il y aura certainement, quelque part, un autre lieu pour m’accueillir.

Alors va pour le café du matin, l'invitation des voisins et je prendrais le temps (si possible) de savoir où se trouveront les bons et les mauvais amis.
Hauts les coeurs, la vie est belle !
Bises à vous
Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui (proverbe chinois)

cospi
Messages : 14
Enregistré le : 27 Aoû 2011, 09:08
Localisation : Prés de Toulouse

Messagepar cospi » 02 Sep 2011, 14:09

changer de vie pourquoi pas si le coeur t'y pousse!

Personnelement celà m'est arrivé une fois, il y a 3 ans, mais cela n'a pas été a la hauteur de nos espérance, et tout nous a montré que l'herbe n'est pas forcément plus belle ailleurs...aprés les expériences sont propres à chacun, le seul truc qu'on aura pas à regréter c'est justement, de regrtter de ne pas avoir essayé ! Alors vas y reste positive, et tout te sourira, et puis si ce n'est pas le bon choix, cela reste une xpérience, qui t'apportera quoi qu'il en soit ...
Bon vent
L'amour est ma religion...

ailleursland
Messages : 70
Enregistré le : 21 Aoû 2011, 13:26
Localisation : Beynes - Yvelines (78)

Messagepar ailleursland » 02 Sep 2011, 14:13

Merci Cospi, je garde le côté positif :)
Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui (proverbe chinois)

cospi
Messages : 14
Enregistré le : 27 Aoû 2011, 09:08
Localisation : Prés de Toulouse

Messagepar cospi » 02 Sep 2011, 14:17

j'espérais bien que tu le garderai ! et tant mieux, pas de mauvais ressentis à ton sujet
L'amour est ma religion...

Celte
Messages : 6
Enregistré le : 12 Juil 2011, 11:20
Localisation : Nord - France

Messagepar Celte » 02 Sep 2011, 15:28

Pour ma part, je pense qu'il faut d'abord faire un travail intérieur avant d'entreprendre quoi que ce soit de nouveau à l'extérieur. Il est important que notre âme vibre en harmonie avec notre présence "Je Suis" (l'essence pure de l'esprit). Dès lors, nous pouvons laisser parler notre intuition. Et celle-ci ne se trompe jamais. L'erreur courante est de s'en remettre à notre seul mental, qui n'est qu'une machine à jugement de valeurs si on l'utilise isolément. Ça n'engage que moi mais je crois que l'intuition donne le signe et le mental organise. Pensez-y et que la lumière vous accompagne...
Dans les coins les plus sombres subsiste toujours une étincelle de lumière...

ailleursland
Messages : 70
Enregistré le : 21 Aoû 2011, 13:26
Localisation : Beynes - Yvelines (78)

Messagepar ailleursland » 02 Sep 2011, 18:51

Je prends note de ce que tu dis Celte et suis d'accord avec toi.
Un travail intérieur se fait depuis un certain temps déjà, en ce qui me concerne.
Il n'est pas terminé, ça c'est certain, mais le temps fait aussi que l'ouverture sur l'extérieur et la nouveauté doit se faire, débuter et évoluer avec ce que l'on a à l'intérieur.
Et puis aussi, besoin de passer enfin à l'attaque, de se regarder en face, tourner quelques pages et d'oser être enfin soi et pour soi.
Je vais faire en sorte de ne pas oublier cette lumière intérieure, de ne pas mélanger les impulsions et les intuitions, la suite s'accordera certainement.
... J'y crois...

:D
Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui (proverbe chinois)

abela cain

Messagepar abela cain » 02 Sep 2011, 19:15

bonsoir ailleursland,

J'ai pas mal changé de régions, et la toute première fois, je me suis demandé si j'allais me plaire dans la nouvelle, comment allaient être les gens, si j'aurai du travail et si je faisais vraiment le bon choix. C'était une crainte justifiée, du moins je le pensais. D'autres te le diront, une fois sur place, on voit les choses d'un autre oeil : au final, j'ai rencontré des gens merveilleux, toute sorte de gens, j'ai toujours eu du travail même dans d'autres métiers que celui que j'exerçais habituellement... j'aurai pu en rester là, et pourtant, quelque chose me poussait plus loin, loin ailleurs, que je comprends parfaitement maintenant que je suis revenu m'enraciner dans mon terroir... :D

Avec le recule, je me dis que ce type de changement est à vivre comme le font les explorateurs : ils semblent toujours avoir un regard neuf et presque émerveillés par la nouveauté.

Quelque soit l'endroit, je remarque aussi qu'il y a souvent les "mêmes" individus, bien qu'ils aient évidemment des têtes différentes : il y a ceux que l'on aime bien, et ceux qu'on aime un peu moins. C'est intéressant d'ailleurs, ces coïncidences qui nous rappellent que quelque soit l'endroit, il y a tant à comprendre de soi à travers les autres (et inversement)... :D

Sans contredire tout à fait les propos de Celte, je ne suis pas d'accord de "faire d'abord un travail intérieur pour entreprendre quoique ce soit de nouveau" ; c'est le meilleur moyen de faire du surplace. Je propose ... de réfléchir à un but (à quelque chose qui plait de vivre) et d'agir sans attendre pour suivre cette direction, même à court terme ; (c'est peut être ce que dit Celte, mais en moins rigide que dans ses propos, de mon point de vue) ; il est toujours possible de dévier sa route si celle-ci convient pas : je ne connais personne qui avance en ligne droite.

Il n'y a pas de mystère : soi toi, avec ou sans intuition, et tout ira bien.

Abela Cain

ailleursland
Messages : 70
Enregistré le : 21 Aoû 2011, 13:26
Localisation : Beynes - Yvelines (78)

Messagepar ailleursland » 02 Sep 2011, 19:35

Quelle sagesse Mr. Abela.
Merci beaucoup :wink:
Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui (proverbe chinois)

Morgane
Messages : 760
Enregistré le : 23 Juin 2006, 08:05
Localisation : Belgique

Messagepar Morgane » 02 Sep 2011, 21:33

ailleursland a écrit :Merci mesdames, je prends note.
Je sens un pessimisme dans ton écrit Morgane. S'il est réellement là, pourquoi rester et ne pas aller voir ailleurs si le vent est plus doux ?


Ce n'est pas la 1ère fois qu'on me dit ça, comme si partir refaire sa vie ailleurs était aussi facile que de changer de trottoir ! Je suis pessimiste car, si mes actions au niveau de projets collectifs sont presque toujours couronnées de succès, tout foire dès que j'essaie d'organiser quelque chose de mieux pour ma propre vie. La réussite des autres reste un mystère pour moi. Quand j'entends des choses comme ça, j'ai l'impression d'être une sale gosse qui n'a toujours rien compris à la vie, alors qu'au niveau de la vie publique j'en sais assez pour créer un wikileaks local ...
Si tu souhaites mieux comprendre (et plus d'infos sur la question du changement de vie par la même occasion), j'avais lancé un sujet "installation en France" dans la rubrique "besoin d'aide" il y a 2 ans ...

manou
Messages : 3955
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

....

Messagepar manou » 03 Sep 2011, 09:06

je lisais vos commentaires...
et j'avais juste envie de dire....

Il faut remplir sa vie soi meme et ne pas attendre que les autres le fassent...

j'ai vécu pas mal de changements et déménagements dans ma vie... et avec des statuts différents...
Ce que je peux en retirer....
- Quand on est une jeune femme (ou homme) on fait facilement des rencontres... de ts genres (superficielles ou plus profondes)
- Quand on est parent, on connait plein de gens grace à nos enfants.... (relations superficielles ou profondes)
- quand on est seul(e), encore jeune... on peut encore attirer les gens... :lol: :lol: :lol: (ceux qu'on attire = superficiel.... parfois des ami(e)s qui durent...)
- quand on vieillit .... de plus en plus difficile de "rencontrer" ?....

Ce qu'il faut faire ?
- apprendre à vivre seul(e) et être heureux avec soi meme (différents hobbies, différentes occupations)
- aller vers les autres avec le sourire, (parfois on rencontre des gens qui durent dans nos vies)
- fréquenter des lieux de vie et de passions (des choses que l'on partage avec les autres, permettent de créer des liens...)
- soigner nos relations, comme des plantes... si on veut les voir fleurir, il faut les "arroser", s'en occuper.... :)

- et surtout donc... ne jamais attendre que les gens remplissent nos vies... et penser que les rencontres sont des évènements qui peuvent durer un instant jusqu'à des années, voire toutes nos vies.... nous sommes aussi acteurs de cela...
Ne pas en vouloir à ceux qui ne font que passer dans nos vies... nous avions des choses à nous apprendre, si fugace soit cette info.... Rester le plus possible "léger"....

bisous lumineux
manou
"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)

ailleursland
Messages : 70
Enregistré le : 21 Aoû 2011, 13:26
Localisation : Beynes - Yvelines (78)

Messagepar ailleursland » 03 Sep 2011, 11:37

Morgane a écrit :Ce n'est pas la 1ère fois qu'on me dit ça, comme si partir refaire sa vie ailleurs était aussi facile que de changer de trottoir ! Je suis pessimiste car, si mes actions au niveau de projets collectifs sont presque toujours couronnées de succès, tout foire dès que j'essaie d'organiser quelque chose de mieux pour ma propre vie. La réussite des autres reste un mystère pour moi. Quand j'entends des choses comme ça, j'ai l'impression d'être une sale gosse qui n'a toujours rien compris à la vie, alors qu'au niveau de la vie publique j'en sais assez pour créer un wikileaks local ...
Si tu souhaites mieux comprendre (et plus d'infos sur la question du changement de vie par la même occasion), j'avais lancé un sujet "installation en France" dans la rubrique "besoin d'aide" il y a 2 ans ...


Bonjour Morgane,
J'ai l'impression d'avoir fait ressurgir un démon qui traîne au fond de toi et je te prie de m'en excuser, ce n'était réellement pas le but.
Je posais une question, émettais une simple suggestion.
j'ai 46 ans, j'ai eu 5 enfants et les ainés ont eu 3 enfants... J'ai vécu toute ma vie (j'accepte enfin de le dire) pour les autres, uniquement pour les autres. j'ai été spectatrice de ma vie et actrice de la leur.
j'ai déménagé plusieurs fois pour permettre à chacun d'entre eux de trouver une place et un équilibre.
Au milieu de tout ça, j'y ai aussi trouvé du bonheur mais il manquait quelque chose. Il manquait toujours quelque chose.

Ce qu'il en ressort aujourd'hui, où je suis seule, c'est une joie intense de pouvoir vivre enfin pour moi, de pouvoir prendre des décisions qui n'appartiennent qu'à moi.
Je ne laisse pas mes enfants de côté car ils font partie de ma vie. Certains me suivent, d'autres pas.
Je ne veux plus que le courant de la vie décide à ma place de ce qu'il est bon de faire ou de ne pas faire et assume les responsabilités de mes actes et de mes décisions.
Je crois que le temps fera les choses, que s'ouvriront pour moi d'autres portes et que je suis désormais plus apte à les voir et à prendre ces directions.

je ne dis pas que ce déménagement, cette nouvelle vie sera celle qu'il me faut. à ce jour, je n'en sais rien mais c'est elle que j'ai choisi.

Ce que je vais dire par la suite n'attend aucun retour mais je vais donner une petite explication de ce choix...
Entre autres traumatismes aussi lourds que celui-ci, mon fils aîné est décédé il y a 4 ans dans un accident de voiture. Il avait 21 ans.
la vie peut-être courte. Personne ne sait de quoi sera fait le lendemain et je souhaite que chaque instant de ma vie soit un moment de bonheur.
J'ai mis 45 ans à prendre cette décision de partir parce que je ressens ce besoin intense au fond de moi de vivre.
Je me leurrais en pensant que ce que je faisais pour les autres était suffisant pour mon bien-être, du moment que ça l'était pour eux. De trop nombreuses larmes de tristesse ont coulée et je préfère nettement les larmes de bonheur.

Si je me suis permise de te poser cette question c'est aussi parce que je sais maintenant que si ce lieu, ce changement ne m'apporte pas la satisfaction que j'imagine, je partirais et recommencerais ailleurs.
Nous n'avons qu'une vie (considérons celle-ci comme étant la seule) et je ne veux plus la gâcher à la regarder défiler sans y jouer pleinement mon rôle.

Je n'ai pas lu encore ton sujet (4 pages et je avais envie de te répondre) mais je vais le lire. S'il est encore d'actualité, je me permettrais peut-être d'y mettre une réponse.
Ne prends pas mal cette simple suggestion, considère-là comme une maladresse de ma part.

Bises à toi.
Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui (proverbe chinois)

ailleursland
Messages : 70
Enregistré le : 21 Aoû 2011, 13:26
Localisation : Beynes - Yvelines (78)

Re: ....

Messagepar ailleursland » 03 Sep 2011, 12:09

Merci Manou pour toutes ces paroles de sagesse.
manou a écrit :- et surtout donc... ne jamais attendre que les gens remplissent nos vies... et penser que les rencontres sont des évènements qui peuvent durer un instant jusqu'à des années, voire toutes nos vies.... nous sommes aussi acteurs de cela...
Ne pas en vouloir à ceux qui ne font que passer dans nos vies... nous avions des choses à nous apprendre, si fugace soit cette info.... Rester le plus possible "léger"....


Les amitiés peuvent être sincères mais tout aussi éphémères et je suis aussi convaincue que chacune d'entre elles a son message dans notre vie. Chacune représente une tranche de vie qui nous permet d'évoluer et chacune représente aussi ce que nous pouvons apporter à l'autre.
Le principal, effectivement, est de savoir se détacher au bon moment, quand l'amitié s'estompe et pour, surtout, ne pas ressentir de blessure de la voir s'envoler.
Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui (proverbe chinois)


Retourner vers « diverses interrogations »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité