Guy Corneau...

Vous avez sans doute des éléments interessants à faire partager, et bien cette rubrique est là pour ça !
  • Auteur
    Messages
manou
Messages : 3955
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

Guy Corneau...

Messagepar manou » 07 Jan 2017, 21:44

Je suis abonnée à la lettre de Jean Jacques Crevecoeur...
Reçu ce soir ce mail...

Si vous avez reçu ce courriel par l'intermédiaire d'un de vos amis, inscrivez-vous dès maintenant sur ma liste d'envoi pour recevoir directement et gratuitement les autres articles de cette rubrique, mais pour recevoir également les informations sur mes activités et mes publications.

Bonjour Manou,
Alors que le monde des hommes et des femmes est de plus en plus en quête de repères pour s'aimer soi-même et s'aimer mieux mutuellement, Guy Corneau, un des éclaireurs majeurs de notre temps vient de quitter ce plan d'existence, trop tôt, bien trop tôt... Je tenais à vous partager la gratitude que j'ai à l'égard de cet homme que j'ai eu la chance de côtoyer régulièrement à de multiples occasions...


Bien cher Guy,

Je me sens en deuil de toi, en ce matin froid de janvier 2017.
Avec ta mort, j'ai perdu à la fois un compagnon d'aventure, un collègue, un ami.
J'ai surtout perdu une grande figure d'inspiration...

Nous avions commencé notre carrière publique la même année, en 1989.
Moi, très discrètement, en animant mes premiers séminaires consacrés au désamorçage des jeux de pouvoir et de manipulation.
Toi, en publiant ton premier livre, pour moi le plus important de toute ton oeuvre. Qui ne connaît pas en effet ton oeuvre majeure : « Père manquant, fils manqué » ?

À l'époque, nous étions très peu nombreux à avoir embrassé ce nouveau métier de formateur et conférencier en « développement personnel » ou en « croissance individuelle ». Nous étions pionniers et à l'époque, peu de gens comprenaient réellement en quoi consistaient nos métiers...

Nous étions si peu nombreux qu'à chaque congrès, qu'à chaque salon, les mêmes figures se partageaient l'affiche, à Bruxelles, à Paris, à Lyon, à Genève, à Aix-en-Provence, à Annecy, à Lausanne : Jacques Salomé, Claudia Rainville, Lise Bourbeau, Marie-Mise Labonté, Pierre Rabhi, Bernard Montaud, Arnaud Desjardins, Boris Cyrulnik, Paule Salomon, Anne et Daniel Meurois-Givaudan, Annick De Souzenelle, Marie-France Muller, Arouna Lipschitz, Guy Corneau, et Jean-Jacques Crèvecoeur, le petit dernier, le plus jeune de tous... Au fil des rencontres, nous avions appris à nous connaître et à nous apprécier...

Je me sentais tellement privilégié de partager la scène avec les géants que vous étiez, mes aînés, mes modèles. J'avais le sentiment de participer à un mouvement qui jetait les bases d'une meilleure vie et d'un meilleur monde. Et à chaque rendez-vous, je m'inspirais de votre façon de vous adresser au public, j'admirais votre charisme, votre humilité, votre culture.

Je ne savais pas pour quelle raison, mais tu me touchais particulièrement, Guy. Au-delà de l'admiration et de l'attachement que nous éprouvions tous les deux pour Carl Gustav Jung, quelque chose d'indéfinissable nous a attiré l'un vers l'autre à de très nombreuses occasions, pendant plus de vingt-cinq ans.

Ce qui me touchait chez toi, Guy, c'est que tu étais pour moi une magnifique incarnation de ce qu'on nomme aujourd'hui, la résilience. Issu d'une famille dysfonctionnelle et violente, tu as vécu avec la maladie toute ta vie. Tout d'abord, cette maladie de Crohn qui a failli te faire mourir à plusieurs reprises et avec laquelle tu as vécu pendant près de quarante ans... Puis ce cancer de grade 4 qui t'a profondément transformé il y a dix ans... Loin de vivre comme une victime de ton enfance et de ton passé, tu as fait de ta vie un véritable processus alchimique. Tes blessures et tes frustrations ont été au coeur d'une démarche qui a aidé, soulagé, transformé des centaines de milliers, voire des millions de personnes...

Si nous, les hommes, sommes capables de mieux vivre notre masculinité, c'est en bonne partie grâce à toi, Guy. Avec « Père manquant, fils manqué », tu as puisé dans ton expérience faite d'ombres et de blessures les mots que nous avions besoin de lire pour mieux comprendre les enjeux de notre vie d'hommes. Loin de vouloir devenir le gourou de la masculinité, tu as favorisé l'autonomisation de notre chemin en créant ces groupes de parole réservés aux hommes (Réseau-Hommes-Québec/Belgique/France).

Chaque fois que la maladie physique t'affectait, tu as saisi l'opportunité de nous partager tes recherches les plus récentes sur les liens intimes qui existaient entre nos maladies physiques d'une part et nos blessures psychiques et spirituelles d'autre part... Tu as même réussi un tour de force dont je n'ai jamais été capable. Tu as réussi à proposer des visions alternatives de guérison dans « La guérison du coeur » et dans « Revivre » sans te faire bannir des médias dominants, ouvrant à un immense public de nouvelles avenues de guérison de soi...

Pour cela, et pour bien d'autres choses, plus intimes, je veux t'exprimer, pour une dernière fois, toute ma gratitude. Je garderai à tout jamais dans mon coeur le souvenir de notre dernière rencontre. C'était le 6 novembre 2016 où le hasard nous avait réunis tous les deux dans le même salon de l'aéroport de Montréal, en attente de deux vols différents pour Paris. Tu m'avais partagé avec beaucoup d'ouverture et d'émotion les épreuves récentes que tu avais subies et qui te rongeaient le coeur... Tu m'avais aussi partagé, avec de la lumière plein les yeux, à quel point tu te sentais vivant chaque fois que tu montais sur scène à Paris pour jouer dans la pièce dont tu étais l'auteur.

Nous nous étions promis de nous parler le 21 janvier pour collaborer -- enfin -- dans un projet commun. Tu m'avais manifesté ton intérêt à rejoindre ma plateforme de formation sur Internet pour toucher un nouveau public dans des salles virtuelles plutôt que physiques. Nous nous réjouissions tous les deux de cette perspective. J'avais senti, ce soir-là, que nous étions devenus vraiment des pairs pouvant s'épauler et se soutenir mutuellement. La place que je te réservais au sein de FullLife-Formations restera désormais inoccupée.

Au-delà du vide et de l'absence, ta mort me renvoie à une question que tu posais toi-même dans un de tes livres : « Quelles traces d'amour a-t-on laissées de notre passage ? » Je sens, avec encore plus d'acuité, à quel point il est important que je consacre le temps qu'il me reste à vivre à l'essentiel. En t'écrivant ces lignes, je ressens davantage l'urgence de donner le meilleur de moi-même, de faire le meilleur usage possible de mon temps, de mes talents, de mon amour au service de l'élévation des consciences et de l'ouverture des coeurs.

Merci Guy, d'avoir été une de mes grandes sources d'inspiration.

Merci Guy, d'avoir ouvert tant de voies pour tant de personnes.

Merci Guy, d'avoir fait une différence dans ce monde.

Merci surtout, d'avoir été l'alchimiste de ta propre vie...


Ton oeuvre restera vivante dans le coeur de tous ceux que tu as su toucher.
Et ton amitié continuera de réchauffer mon coeur...

Salut à toi, l'artiste... Et bon voyage vers tes nouveaux horizons...
Avec amour

Ton ami



"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)

gégé
Messages : 2993
Enregistré le : 17 Mar 2007, 23:24
Localisation : Bassin d'Arcachon
Contact :

Re: Guy Corneau...

Messagepar gégé » 08 Jan 2017, 23:18

Salut Mamynou :lol:

Tu m'as devancé car j'étais en train de faire un copier-coller du message reçu aujourd'hui par Jean-Jacques Crevecoeur au sujet du décès de Guy Corneau.

Très bel hommage et justifié.

Que son chemin soit désormais en paix, serein et dans la lumière.

:D :D :D
Que la force soit avec vous.

gégé

manou
Messages : 3955
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

Re: Guy Corneau...

Messagepar manou » 09 Jan 2017, 16:47

oui Gégé, :)
Nous sommes abreuvés aux mêmes sources...
Nous venons de perdre un ange...
Il nous a laissé un bien bel héritage de ses recherches et réflexions terrestres.
Bises lumineuses
Manou
"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)

gégé
Messages : 2993
Enregistré le : 17 Mar 2007, 23:24
Localisation : Bassin d'Arcachon
Contact :

Re: Guy Corneau...

Messagepar gégé » 14 Jan 2017, 19:15

Que la force soit avec vous.



gégé

yesaye
Messages : 271
Enregistré le : 20 Jan 2009, 16:39
Localisation : 33

Re: Guy Corneau...

Messagepar yesaye » 24 Jan 2017, 21:50

Merci de partager ces témoignages ; j'apprends son décès par votre biais.
Guy Corneau, RIP, et merci pour tout ce que tu as transmis :P
bigbizzzz

Lynda
Messages : 47
Enregistré le : 14 Jan 2019, 21:41
Localisation : montréal canada

Re: Guy Corneau...

Messagepar Lynda » 03 Mar 2019, 09:02

Bonsoir

Voici la dernière entrevue de Guy Corneau avant son décès.

https://www.youtube.com/watch?v=3drGnbmY97A

gégé
Messages : 2993
Enregistré le : 17 Mar 2007, 23:24
Localisation : Bassin d'Arcachon
Contact :

Re: Guy Corneau...

Messagepar gégé » 03 Mar 2019, 10:23

Merci Lynda.
Je ne connaissais pas cet entrevue.

:D :D :D
Que la force soit avec vous.



gégé


Retourner vers « Partage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité