vous avez dit 2012

Vous avez sans doute des éléments interessants à faire partager, et bien cette rubrique est là pour ça !
  • Auteur
    Messages
gégé
Messages : 2995
Enregistré le : 17 Mar 2007, 23:24
Localisation : Bassin d'Arcachon
Contact :

vous avez dit 2012

Messagepar gégé » 06 Mar 2011, 15:21

Je vais essayer de mettre tout le texte de drumvalo.
C'est très long et rejoins beaucoup de choses émises par les un(e)s ou les autres ici depuis quelque temps.
-----------------------------------------------------------------
2012 ET AU-DELÀ...

Les Mayas du temps éternel
Note : cet article reprend l'essentiel des livres de Drunvalo Melchizedek [L'ancien secret de la Fleur de vie] tomes 1 et 2, [Le serpent de lumière], ainsi que sa suite publié sur le dvd "Ancient Wisdom of the Maya".
Avant propos : le calendrier Maya est le calendrier le plus exact jamais découvert sur Terre, et l’humanité se demande comment une ancienne tribu a-t-elle pu être si précise ? Plus précise que l’homme moderne et toute sa technologie.
Aujourd’hui l’humanité se tourne vers les Mayas pour comprendre la date du 21 décembre 2012, qui est mise en valeur dans le calendrier Maya, et les Mayas ont répondu. Cette source très respectée n’est autre que le Président du Conseil National des Anciens au Guatemala. Ce guide représente l’ensemble des 440 tribus mayas de la nation Maya du Mexique, du Belize, du Honduras et du Guatemala. Son nom est Don Alejandro Cerilio Perez.
Aujourd’hui, je vais traduire dans la langue du monde moderne ce que les Mayas eux-mêmes veulent dire à propos de 2012, et cela est diffusé car c’est le souhait du conseil Maya, et ils m’ont donné autorité pour parler.
Les Mayas voudraient vous informer que le monde que vous connaissez, dans lequel vous vivez, n’est pas ce que vous pensez. Nous, gens modernes, pensons que le monde est solide et réel et que rien ne peut le changer, il est fixe et il en sera ainsi pour l’éternité, avec ou sans nous.
Les Mayas veulent vous informer que tout cela est faux. Le monde est un ensemble d’images qui peuvent être contrôlées par la conscience et particulièrement la conscience qui est directement connectée au cœur humain.

Drunvalo Melchizedek.
Bonjour, mon nom est Drunvalo Melchizedek, et vous vous demandez sans doute pourquoi un homme blanc se trouve là et a l’autorisation de parler pour les Mayas. Et bien, je vais avoir besoin d’un peu de temps pour l’expliquer, et je vais vous en dire plus à propos de ma vie. En faisant cela je pense que vous comprendrez pourquoi je suis ici.

Comme la plupart des gens sur Terre, quand j’avais une vingtaine d’années, je voulais savoir pourquoi nous sommes ici sur Terre, et connaître la signification de la vie, et, que sont cette planète, ces étoiles, ce soleil ? Pourquoi sommes-nous ici ? Qu’est-ce qu’il se passe en réalité ? Cela m’intriguait tellement que j’ai commencé à étudier. Et le premier endroit où j’ai étudié était l’Université, où j’ai choisi la physique et les mathématiques. Pas parce que je voulais devenir physicien ou gagner de l’argent. Je pensais qu’un physicien ou un mathématicien devait savoir ce qu’étaient les planètes et les étoiles. Et j’ai étudié durant des années jusqu’à ce que j’en conclu qu’ils n’en savaient pas plus que moi.
Je suis ensuite passé du cerveau gauche au cerveau droit et j’ai commencé à étudier l’art, l’histoire de l’art et la peinture. J’ai passé deux autres années à étudier et ça m’a vraiment aidé. J’ai passé en revue 20 000 ans d’histoire de l’art, des hommes des cavernes aux temps modernes. Petit à petit, j’ai commencé à me faire ma petite idée sur la signification de la vie à travers la partie féminine de mon cerveau, mais je ne m’en approchais pas vraiment, même pas un peu.

Le temps passa. Durant cette période où j’allais à l’Université, j’ai aussi décidé de commencer à étudier la méditation. J’ai commencé à étudier les mantras avec les Hindous. J’avais un gourou hindou qui commença à me donner un enseignement et je prenais tout ça très au sérieux. Je m’asseyais et étudiais.
Un jour, alors que je faisais une méditation très profonde, un phénomène eut lieu dans la pièce où j’étais. Quelque chose d’inattendu, que je n’avais pas demandé, est juste arrivé. Deux sphères de lumière, à peu près de cette taille (un peu plus gros qu’un ballon), sont arrivées ensemble et se sont arrêtées près de moi, sur les côtés, à cette distance environ (la distance d’un bras). Elles étaient très brillantes. L’une était d’un très beau ultra-violet, l’autre était vert très clair. Je ne savais pas ce que c’était. Deux boules de lumière, là dans ma chambre. Et à l’intérieur de ma tête, télépathiquement, j’ai entendu ces mots : "nous ne sommes pas séparés de toi, nous sommes toi à un autre niveau d’existence". Je ne savais pas ce que ça voulait dire. Mais cela a été le début de ma quête sur l’existence que ces lumières ont commencé à guider.

L’intéraction avec les deux sphères de lumière m’a amené à rencontrer plus de 70 maîtres dans le monde, et à étudier à peu près toutes les formes de méditation spirituelle sur la planète. En même temps, les deux sphères de lumière m’ont guidé vers le monde indigène afin que je commence à comprendre leurs chemins ancestraux. Puis les anges, ou sphères de lumière (ils étaient des anges selon leur propre point de vue) ont commencé à me guider vers le monde indigène et c’est là qu’on en vient aux Mayas.
Ils me guidèrent vers une tribu du Nouveau-Mexique appelé les Taos, le peuple Taos, et j’ai passé 14 ans avec eux. Un de leurs maîtres était un homme appelé Talas Goodmorning, aujourd’hui décédé. Il était le représentant de l’Eglise du Peyolt pour l’ensemble des Etats-Unis. Il me donna un enseignement, ainsi que d’autres membres du peuple Taos. L’un était le Casiqui, le guide spirituel de la tribu des Taos, qui fut aussi chef du peuple Taos. Il me donna un enseignement sur les cristaux et les fétiches, et sur comment comprendre et changer la réalité extérieure en utilisant ces cristaux et fétiches.
En taillant une pierre selon une certaine forme, si vous savez comment l’utiliser, vous pouvez réellement changer votre vie, d’une façon que personne ne pourrait jamais croire, mais je l’ai vu et je ne peux pas le nier. Et petit à petit, après 14 ans, j’avais reçu un entraînement indigène qui m’a transformé d’une manière qui m’a préparé pour mon travail avec d’autres tribus.

Les sphères de lumière m’ont ensuite guidé vers les Anasazis, les anciens qui vivaient avant les Hopis, les Sioux, les Lakotas et les Cheyennes. Ils étaient beaucoup plus anciens. Je les ai trouvé dans d’autres mondes dimensionnels et j’ai commencé à travailler avec eux durant un certains temps. Puis j’ai été conduit vers les Mayas. En 1985, je me suis rendu dans le Yucatan pour étudier et y faire des cérémonies. J’ai été conduit dans des temples secrets comme Uxmal, Labna, Kabah, Chichen Itza et Tulum, Kohunlich, Palenque, et même au Guatemala à Tikal. Ce fut pour moi une initiation et les Mayas m’ont observé quand j’ai commencé à travailler à ce niveau.

Quelques années plus tard, j’ai rencontré un homme nommé Hunbatz Men, un chaman et prêtre Maya qui est connecté au Grand conseil Maya Itza dans le Yucatan, et il a commencé à m’enseigner la façon maya de percevoir le monde, qui est différente que celle des tribus que je connaissais aux Etats-Unis. Il m’a demandé de faire des cérémonies avec lui. Et durant des années nous avons fait des cérémonies avec des centaines de tribus qui venaient de toute l’Amérique du Sud. Puis, en 2003, Hunbatz Men m’a demandé de venir et nous avons fait des cérémonies qui étaient beaucoup plus profondes et qui impliquaient des tribus du monde entier. J’ai commencé alors à comprendre ce que voulait dire "cérémonie" car je ne savais pas vraiment ce que cela voulait dire à cette époque. Ce ne fut qu’en 2007 que le président de la nation maya est venu me voir, mais nous en reparlerons un peu plus tard.

L'histoire.
La Conscience en évolution.
Nous savons que la conscience humaine évolue. La science a enregistré cette évolution sur une très longue durée de temps et en est tout à faite consciente. L’encyclopédia Britannica a découvert à la fin des années 1980 que si vous prenez tout le savoir que l’humanité a appris depuis le début de notre civilisation (les Sumériens il y a environ 6000 ans), jusqu’à l’année 1900, il y a tellement de parcelles d’information, en terme informatique, que nous avons acquise en une très longue durée de temps, 6000 ans, que nous commençons à évoluer et à apprendre beaucoup de choses.
Puis, l’Encyclopedia a découvert que de l’année 1900 à l’année 1950, nous avons appris autant de choses que durant les 6000 dernières années. C’est incroyable, en 50 ans, nous en avons appris autant qu’en 6000 ans ! Qui aurait pu imaginer ça !
Puis ils ont découvert, mais c’est une date approximative, que depuis 1950 à 1970, nous en avons à nouveau appris autant qu’en 6000 ans. À la place de 50 ans, ce n’était plus que 20 ans. Puis, de 1970 à environ 1980, nous en avons appris autant qu’en 6000 ans, encore une fois, et cela ne cesse de s’accélérer. Depuis 1986 cela a doublé à nouveau, et ça continue. En fait, il y a un moment où la Nasa a dit que l’information arrivait si rapidement qu’ils ne pouvaient mêmes pas la mettre dans leurs ordinateurs. Il leur a fallu attendre 8 à 9 ans que le hardware et le software rattrape leur capacité de saisie.
En ce moment, nous sommes dans une courbe qui va droit vers le haut. Nous sommes en train d’apprendre autant en un mois qu’en approximativement 6000 ans. Cela semble impossible, mais vous pouvez vérifier. Cela signifie qu’il y a une courbe, nous avons évolué doucement, devenant de plus en plus intelligent, et soudainement, alors que nous approchons des temps modernes, nous commençons à aller vers le haut et aujourd’hui c’est une courbe en ligne droite qui va vers le haut.
Les Mayas disent que nous allons vers un changement de conscience. Un changement très… je ne sais même pas comment le dire en termes humains, mais nous sommes sur le point de devenir quelque chose de complètement nouveau, une nouvelle espèce, une nouvelle façon de percevoir la réalité. C’est vraiment ce dont parle cet article, de ce changement de conscience. Nous allons sûrement parler de beaucoup d’autres choses, mais c’est ce qui est sous-jacent.
Quand nous regardons en arrière les anciennes cultures, il est évident que nous, les êtres humains, sommes très différents de ce que nous étions il y a 2000 ans. C’est évident, pas seulement dans nos jouets modernes technologiques mais aussi dans la différence de perception de la réalité qui nous entoure, ce que nous pensons qu’est la réalité et que nous pensons être dans celle-ci. Les Mayas disent néanmoins que l’évolution de la conscience humaine est liée aux cycles de temps. De la même façon que notre adn se déplie lorsqu’il atteint certains chromosomes.
Nous sommes maintenant, en ce moment, en train d’approcher un point très concentré du temps où l’évolution humaine accélère énormément et fait un saut dans un nouveau niveau de conscience. Nous devenons quelque chose de "plus grand" que ce que nous appelons "humains". D’après cette compréhension, nous en revenons à ce que les Mayas ont à dire à propos de ce qui va arriver. Et c’est à cette compréhension que l’on se réfère lorsqu’on parle de changement de conscience humaine.
Cérémonie.
Nous ne pouvons pas réellement percevoir ou comprendre ce que les Mayas veulent dire avec leur prophétie sans comprendre comment l’ancien monde perçoit la cérémonie. Il s’agit d’un autre niveau.
Dans la pensée Maya, nous sommes tous reliés. Pour l’ancien monde, la cérémonie était beaucoup plus que ce que nous et le monde moderne comprenons ou commençons tout juste à saisir. Nous pensons que la science et la logique sont la voie de ce monde dans lequel nous vivons. Nous pensons vraiment être supérieurs de ce qui nous précède, et que la technologie rendra notre vie meilleure et plus intéressante. Mais si vous pensez que la technologie va vous sauver de ce que la Terre-Mère est sur le point d’apporter à l’humanité, et si les Mayas sont exacts, vous allez être surpris.
Comme nous l’avons dit au début, la vie n’est pas ce que vous pensez. Dans les Védas sanskrit, écrit il y a 6000 ans, il est question du temps dans lequel nous vivons aujourd’hui. Il est dit comment nous avons appris l’électricité et le magnétisme, et comment nous avons appris à "voler dans le ciel avec des boites en métal". Et il est dit qu’en un seul jour nous abandonnons tout, comme un enfant qui a grandi et abandonne son ours en peluche et s’empare d’une vision plus vaste. Nous allons faire la même chose.
Selon le point de vue des Mayas, la haute technologie n’est pas le signe d’une civilisation avancée, c’est le signe d’une civilisation sur le point d’être avancée. Qu’apporte la technologie à un peuple s’il découvre que le corps et la conscience humaine sont capable de faire tout ce que fait aujourd’hui la technologie, et beaucoup plus encore ? C’est ce que nous sommes sur le point de comprendre d’après les Mayas. Tout d’abord, les Mayas connaissaient et voient la Terre comme un être vivant, conscient de tout ce qui se passe dans notre corps. Et les Mayas voient que les Cieux sont peuplés d’êtres vivants qui interagissent ensemble. Nous, nous voyons la Terre comme un caillou.
La cérémonie est la communication directe, et le lien vivant avec le Grand Esprit, la Terre-Mère, le Père-Ciel, et toute la vie. L’ancien monde comprend qu’avant qu’un changement puisse survenir sur Terre, une cérémonie doit d’abord avoir lieu. La cérémonie est ce qui relie nos cœurs à celui de la Terre, à celui du Soleil, au cœur de l’Univers, et à tout ce qui existe. Quand les anciens faisaient une cérémonie, ils entraient dans un monde secret de possibilités éternelles.
Les Mayas ont prédit qu’en approchant 2012, l’humanité va entrer dans un profond état de chaos. Mais vous n’avez aucune raison d’avoir peur. Ce n’est pas la fin, c’est le début, comme vous allez le comprendre bientôt. C’est la fin du cycle du temps, c’est le début d’un nouveau cycle plein de beauté et d’espoir, c’est ce que nous devons découvrir. Mais si nous nous concentrons sur la fin de ce cycle, en regardant en arrière, nous voyons que tout commence à dégénérer dans les temps modernes, maintenant, et à se briser à un niveau vaste et primaire, exactement comme les Mayas l’ont prédit. Par exemple, le réchauffement planétaire, et l’environnement qui va sans doute vers une aire de glaciation et qui éliminera la plupart de la vie sur Terre.
C’est un gros problème. Le système financier mondial s’effondre complètement, et c’est un problème partout dans le monde, les maladies à une échelle mondiale, comme le sida et toutes les autres maladies qui offrent une menace de pandémie mondiale. Et il y a environ 46 guerres dans le monde en ce moment même, pas juste l’Irak et l’Afghanistan, il y a d’autres guerres qui ont lieue partout dans le monde. Plus de 2 milliards de personnes vivent avec moins de 2 dollars par jour, et 25 000 enfants meurent de faim tous les jours. La population humaine s’accroit au point de détruire toute vie sur Terre simplement en existant. Je pourrais continuer mais votre cœur sait de quoi je parle. Les temps que nous vivons sont précaires pour notre chère planète et pour toute vie existant sur elle.
D’après les Mayas, tout ce chaos fut prédit il y a longtemps car nous approchons de la fin d’un très long cycle de temps, et quand ce cycle se termine, ce type de chaos a toujours lieu. Cela fait partie du cycle de la vie, c’est naturel. Mais les Mayas ont prédit que ce chaos dont nous faisons maintenant l’expérience ne fait que commencer, et quelque chose de beaucoup plus important va apparaître sur Terre.
Essayez de comprendre que les prophéties qui vont être révélées ne sont pas juste des histoires fantaisistes prédites par le calendrier Maya. Ce que je vais divulguer à propos des Mayas a été confirmé par le noyau dur de la science, comme nous allons le montrer bientôt. Une fois que vous aurez compris la situation dans laquelle nous sommes, il sera temps d’écouter et de vous préparer intérieurement. Ce n’est plus le moment de vivre comme si tout était normal, car ça ne l’est pas. Et la normalité telle que nous la connaissons aujourd’hui, si les prophéties Mayas sont exactes, ne sera jamais comme nous l’avons connue, mais ce qui remplace la réalité ordinaire est beaucoup plus grande.
Alors, est-ce la fin de la civilisation moderne comme le pensent tant de gens après avoir étudié le calendrier maya qui prévoit des changements massifs globaux en 2012 ? C’est exactement ce que le chef de la nation Maya, Don Alejandro, veut que vous compreniez. Oui, il y aura sans doute des changements terrestres d’après les Mayas, mais il y a quelque chose d’autre de beaucoup plus important, d’extrêmement beau et positif dont personne ne parle et dont la majeure partie du monde scientifique est inconscient. C’est cet autre aspect positif que les Mayas et moi-même voulons vous faire prendre conscience.
Le secret éternel.
Que cette fin de cycle soit un désastre humain ou une bénédiction pour toute l’humanité dépend de la race humaine. Comme les Mayas et beaucoup d’autres tribus me l’ont expliqué, à un moment comme celui-ci, une page de l’Histoire est tournée, et la civilisation subit une crise.
Tout dépend de comment l’humanité assimile son expérience connue, son savoir et sa sagesse dans un corps de conscience qui conduira l’humanité dans le futur. Si cette expérience future est supportable, alors nous survivrons, sinon nous nous éteindrons comme les dinosaures. Cela dépend de nous, nous avons le pouvoir de changer notre futur maintenant. En fait, ici et maintenant sont le seul endroit et le seul moment pour faire ce changement.
Nous avons parlé de cette conscience supérieure dont les Mayas parlent, et il y a une compréhension très importante qui est véritablement un secret sur le déclenchement de ce travail, et je pourrais l’expliquer en une seule phrase même si cette phrase n’est pas comprise par la plupart des gens, mais je vais le dire quand même :
Le secret concernant ce saut dans la conscience est le suivant :
La conscience humaine, en combinant la conscience de l’ancien monde avec celle du monde moderne crée une nouvelle conscience plus évoluée pour les deux mondes. C’est très simple, nous vivons dans deux mondes séparés l’un de l’autre, l’ancien monde et le monde moderne. Nous vivons côte à côte mais ces deux mondes ont besoin l’un de l’autre. Ils ont besoin de se comprendre et d’absorber le savoir et la sagesse de l’autre, sinon aucun de ces mondes ne pourra évoluer vers une conscience plus élevée. Cela demande de la coopération. L’ancien monde est prêt à bouger, la plupart des tribus dans le monde sont déjà en place, mais le monde moderne n’a toujours pas compris le besoin de se relier à ses ancêtres, à l’ancien monde.
Pourquoi nos ancêtres sont-ils important pour notre survie ? Et pourquoi notre survie est-elle importante pour nos ancêtres ? Dans ce monde moderne, la plupart vivent dans une réalité synthétique, nous sommes séparés de la nature, dans nos maisons, dans nos voitures, la technologie faisant bouclier face au monde extérieur, et aux "dangers naturels". Et à cause de la fierté que nous tirons de nos accomplissements technologiques, nous ne pouvons pas imaginer comment une personne indigène, pieds-nus dans la poussière subsistant à peine à ses besoins, puisse avoir un quelconque effet sur ce monde moderne à part comme une cause de souci.
Alors laissez-moi expliquer pourquoi les Mayas et d’autres tribus sont si importantes pour l’humanité et pour notre existence. Et si vous permettez à cette compréhension de s’épanouir en vous, alors nous continuerons dans le monde caché des Mayas et ils commenceront à révéler leur façon de vivre et leur sagesse.
La nature comme image de la conscience en expansion.
En regardant la Nature de l’Univers, nous voyons que le corps humain et toutes les formes de vies connues, les planètes et le Soleil inclus et leur relation avec la réalité extérieure, contiennent une série mathématique de nombres appelée la Séquence Fibonnacci. Notre corps humain contient ces nombres dans des milliards d’endroits car chaque cellule les contient, sans parler des proportions de notre corps.
Pour comprendre exactement pourquoi il est crucial que l’ancien monde et le monde moderne combinent leurs connaissances, je vais parler de la géométrie sacrée, et je vais m’en servir pour vous expliquer mon affirmation.
Le nombre d’or est une proportion, vous pouvez prendre n’importe quelle ligne, peu importe la longueur, et la couper à un endroit magique, ce qui donne le nombre d’or. Une des parties sera égale à 1, si vous mesurez cette partie, et l’autre partie sera égale à 1.6180339… qui est un nombre qui continue à l’infini. C’est une proportion. Vous pouvez voir cette proportion pas seulement dans les planètes, les étoiles, le soleil et la lune. Vous pouvez la voir dans votre propre corps.
Si vous prenez votre main par exemple et considérez vos jointures et vos os, si vous divisez cette longueur par cette longueur, vous obtenez le nombre d’or, 1.6180339… puis si vous prenez cet os et le divisez par celui-ci, vous obtenez encore le nombre d’or. Et cet os divisé par cet os… vous pouvez le faire avec toute votre main, vous pouvez le faire jusqu’aux pieds. Si vous prenez cette main et divisez sa longueur par celle de votre bras, vous avez le nombre d’or. Si vous divisez celui-ci par celui-là, le nombre d’or apparaît encore. Vous prenez votre pied et le divisez par cette jambe, ça continue. À travers tout votre corps vous allez trouver le nombre d’or, dans des milliards d’endroits car chaque cellule de votre corps possède le nombre d’or en elle. Donc, il est évident que le nombre d’or est très important pour la création. C’est probablement l’une des proportions les plus importantes parmi toutes les autres possibilités mathématiques.
Mais la vie, vous et moi, ne savons pas comment faire ça, nous ne savons pas comment mettre en place le nombre d’or. En fait, je ne pense pas que le nombre d’or existe où que ce soit dans l’Univers. Il s’agit juste de cette proportion idéale mais cela n’existe nulle part. La vie ne sait pas comment utiliser ces nombres infinis. Elle sait comment utiliser des chiffres entiers comme 1, 2, 3, 4, 5, mais elle ne sait pas comment utiliser des nombres subtils. La vie a mis en placer cette merveille que Fibonacci a découvert il y a bien longtemps.
Regardez cette série de nombres :
0 : la vie à la recherche de 1.6180339…
0
1
1 1/1 = 1 dessous
2 2/1 = 2 dessus
3 3/2 = 1.5 dessous
5 5/3 = 1.6666667 dessus
8 8/5 = 1.6 dessous
13 13/8 = 1.625 dessus
21 21/13 = 1.6153846 dessous
34 34/21 = 1.6190476 dessus
55 55/34 = 1.6176471 dessous
Fibonacci est une série qui commence par 0, puis 1 et encore 1, puis 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144, et ainsi de suite. C’est cette séquence ici qui continue à l’infini.
Si vous regardez bien, vous avez 1 et 1 (colonne de gauche), vous obtenez 2, puis 2 et 3 et vous obtenez 5, vous avez 3 et 5 et vous obtenez 8, c’est plutôt simple. Vous n’avez qu’à ajouter le dernier nombre au nombre qui suit et vous obtenez le nombre suivant.
Mais si vous divisez ces nombres, si vous divisez 1 par 1 vous obtenez 1, qui est en dessous du nombre d’or. Si vous divisez 2 par 1 vous obtenez 2, qui est au-dessus du nombre d’or mais qui s’en rapproche plus néanmoins. Si vous divisez 2 par 3, vous obtenez 1.5 qui s’en rapproche plus mais qui est néanmoins en dessous. Puis si vous divisez 3 par 5, vous obtenez 1.6666667, qui est au-dessus. Et vous voyez que cela continue ainsi : au dessus, en dessous, et les nombres ne cessent de se rapprocher du nombre d’or. Et au moment où vous arrivez aux nombres 34 et 55, 1.6176… en est très proche.
Voici un nautile (coquillage) qui a été coupé en deux afin de faire transparaître sa structure interne en spirale "logarythmique". Au lieu de garder un pas constant comme dans la spirale d’Archimède, les spires des coquillages s’élargissent régulièrement de façon à produire ce qu’on appelle une spirale logarythmique.
Voici ce qui se passe : tout d’abord les compartiments semblent cassés car ceci est 1, puis 1, puis 2, puis 3, puis 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, cela se déplie et en s’agrandissant les compartiments se rapprochent de ce nombre d’or parfait. Vous pouvez le voir se mettre en place juste devant vos yeux dans ce coquillage. Et c’est ce que fait la vie en contournant le fait qu’elle ne peut pas utiliser ces nombres complexes mais seulement des nombres entiers comme 1, 2 et 3. La vie utilise ça, non seulement dans notre corps mais aussi dans tout ce qui vit sur Terre, peu importe ce que c’est ou d’où ça vient, même si cela vient d’un autre monde. C’est ainsi que cela se manifeste.
Souvenez-vous que l’on essaye à présent de comprendre pourquoi l’ancien monde et le monde moderne ont besoin l’un de l’autre afin de pouvoir survivre, d’après ce qu’en disent les Mayas.

© Ivan Bilek-Naturfoto.cz Voici une achillée sternutatoire, une plante étrange qui pousse selon la séquence Fibonacci et qui va me permettre d’expliquer cela. 1 feuille, 1 feuille, 2 feuilles, 3 feuilles, 5 feuilles, 8 feuilles et 13 fleurs.
Lorsqu’elle sort de terre, une première feuille pousse, puis une de plus, puis deux, puis cinq, puis huit, et puis treize fleurs. La séquence Fibonacci est évidente. Comment cette plante sait qu’après cinq feuilles elle doit en avoir huit ? Pourquoi pas dix ou onze ou un autre nombre ? Comment sait-elle cela ?
Elle le sait car la plante observe son passé qui est trois, et elle sait qu’en ajoutant son passé à son présent, elle sait où se trouve son futur, elle sait exactement que le nombre est 8. Et ceci est la situation dans laquelle se trouve l’humanité aujourd’hui. Disons que le monde moderne est 5, et il ne sait pas où il va, il est complètement déconnecté de son passé. Et lorsque nous nous reconnectons avec ce passé, ce qui est sur le point de se produire sur Terre, alors nous nous souvenons de l’ancien monde, et lorsque l’on ajoute l’ancien monde au monde moderne, nous savons exactement vers où nous sommes supposés aller. Nous devons savoir vers quoi notre conscience va s’élargir et nous ne pouvons pas le savoir sans l’ancien monde. C’est essentiel, ce n’est pas une option, nous le devons, et l’ancien monde est complètement préparé. Ils sont prêts, ils savent qu’ils ont besoin de nous, et nous ne savons tout simplement pas que nous avons besoin d’eux.
Les Mayas du temps éternel.
Les Mayas possèdent une connaissance à propos du temps, du temps éternel, et spécialement la date du 21 décembre 2012, qui est devenue un mystère pour nos cœurs modernes qui désirent mieux comprendre notre existence. Nous savons que cette date est importante mais la plupart d’entre nous ne savons pas ce qu’elle signifie vraiment. Donc ils veulent que la lumière soit faite sur cette date afin que vous puissiez saisir la vue d’ensemble. Nous allons parler d’autres sujets comme la précession des équinoxes et d’autres cycles du temps. Nous expliquerons ces concepts au bon moment puisqu’ils sont tous reliés les uns aux autres.
Si les prophéties Mayas sont exactes - et la science moderne confirme leurs prophéties - ce qui est sur le point de se produire est un changement de règle, avec un futur immédiat qui va se déployer pour une transformation complète de la planète et de la conscience humaine. Cela intéresse t-il quelqu’un ? Les Mayas l’espèrent.
Alors que le monde académique a étudié le savoir maya et son calendrier, il en a conclu que 2012 sera une année de grande catastrophe pour l’humanité. Mais depuis le point de vue plus large des Mayas, il serait plus juste de l’appeler la naissance d’une nouvelle humanité, ou mieux, la naissance d’une nouvelle conscience.
Mais cette partie de la prophétie a été complètement négligée par la plupart des gens, et plutôt que d’écrire une suite au [Serpent de Lumière], cette article est ma façon de transmettre cette information le plus rapidement possible. Cela prend des mois pour écrire un livre, puis 9 à 12 mois de plus pour qu’il soit publié, et un à un an et demi pour le faire traduire en plusieurs langues, c’est beaucoup trop lent. Cette information vous atteint maintenant. Mais qui sait, il est possible que j’écrive une suite de toute façon.
Le conseil national Maya des aînés du Guatemala.
Juste pour que vous compreniez le fond de ce que je vais dire, je vais expliquer rapidement ce qu’est le Conseil National Maya des Aînés du Guatemala. Il y a 440 tribus vivant au Mexique, au Belize, au Honduras et au Guatemala. Et chacune de ces tribus élit un aîné pour la tribu. Ces 440 aînés forment le Conseil Maya des aînés, situé au Guatemala, et ce conseil élit un des membres du conseil pour présider le conseil et la nation Maya, et il s’agit de Don Alejandro Cerrilio. Il est la 13ème génération d’une lignée de chamans Mayas. Don Alejandro en sait plus à propos des Mayas et de leur culture que probablement n’importe qui sur Terre.
Pour clarifier, il y a d’autres conseils Mayas, comme le Grand Conseil Maya Izta, dont j’ai parlé précédemment, et qui est associé à Hunbatz Men, qui est aussi un chaman et prêtre Maya, mais qui vit dans les basses-terres du Mexique. Ce conseil est un autre conseil principal qui représente les Mayas du Mexique. J’ai aussi fait des cérémonies avec ce conseil durant des années. J’en ai déjà parlé, et le travail qu’ils font est aussi très important pour le monde.
Et il y a de plus petits conseils qui sont situés au Belize, au Honduras et dans d’autres endroits qui sont plutôt régionaux et composés de gens isolés…
L’Histoire de l’ancien monde.
Pour expliquer ce dont je parle, je vais maintenant vous raconter une histoire que les Mayas m’ont transmis pour vous. Elle bouge comme une rivière, tournant et changeant de direction mais finit toujours dans l’océan. Elle commence par réduire l’espace entre ce que l’ancien monde comprend et ce que le nouveau monde interprète concernant le Soleil, la Terre et l’Univers. Si vous écoutez ce que je dis avec votre cœur et non votre mental, vous comprendrez.
En juillet 2007, Don Alejandro et sa femme Elizabeth sont venus me rendre visite à Sedona en Arizona, là où je vis. Ils voulaient me parler de certaines des prophéties Mayas et ils me demandèrent assistance pour ces prophéties. Pourquoi moi ? Je ne sais pas, excepté que j’avais souvent travaillé avec eux auparavant, je pense qu’ils me font confiance.
La première chose que Don Alejandro m’a dite est que tout ce que nous avons lu, entendu ou vu à propos de la culture et du calendrier Maya n’avait été ni écrit, ni approuvé par le peuple Maya ou par aucun des conseils, et donc les Mayas n’en avaient jamais parlé.
Ce qu’on sait des Mayas vient des universités, des gouvernements, des religions, des archéologues et de gens ordinaires comme José Arguelles, et certains sont Mayas. Mais pour bien clarifier, le conseil national des aînés Mayas du Guatemala, d’après Don Alejandro, n’a pas dit un seul mot en 527 ans, c’est une longue période de silence. Donc vous comprenez que la raison pour laquelle les Mayas parlent aujourd’hui est de la plus haute importance pour le monde. En plus, tout ce que nous savons à l’heure actuelle sur les Mayas doit être mis de côté afin que nous puissions entendre la vérité, pas une vérité créée par des gens extérieurs qui se contentent de deviner ou qui statuent un état de conscience qui n’a rien à voir avec les Mayas.
Voici ce que m’a dit Don Alejandro sur la prophétie Maya pour 2012.
Tout d’abord il a dit qu’il y avait une "fenêtre de temps" entourant cette date du 21 décembre 2012. Les Mayas l’appellent "la Fin du Temps". Cela dure 7 à 8 ans. Cette "fenêtre de temps" a commencé le 24 octobre 2007, mais on ne m’a pas dit exactement quand cela prendrait fin.
Ce qui est certain, c’est qu’en ce moment même nous sommes tous dans cette "fenêtre", appelée la fin du temps. Don Alejandro m’a aussi dit qu’il était très peu probable que la prophétie Maya débute à cette date du 21 décembre 2012, comme beaucoup de gens le pensent. Il a simplement dit que cela allait débuter "quelque part dans l’espace de cette fenêtre de la fin du temps", ce qui veut dire à n’importe quel moment à partir de maintenant jusqu’au plus tard en 2015. Aucune des prophéties du monde moderne ne parle de ça, et afin de comprendre la situation, nous devons d’abord comprendre ce qu’est la date du 21 décembre 2012, et pour ça nous devons parler de la précession des équinoxes.
Pour certains, les Mayas utilisent un cycle d’environ 5200 ans et si vous multipliez ce nombre par 5, cela équivaut à 26 000 ans. C’est la durée approximative de la précession des équinoxes, et les Mayas utilisent un nombre un peu inférieur à 5200 ans.
Sur ce calendrier, il y a des roues dans d’autres roues, et toutes ces roues bougent à différentes vitesses. L’une d’entre elle est la précession des équinoxes et elle revient à peu près tous les 26 000 ans. Ces périodes de 5200 ans se répètent cinq fois mais ne rencontrent jamais la précession, mais à peu près tous les 26 000 ans, ces deux cycles sont parfaitement alignés, et c’est ce qui va se passer le 21 décembre 2012.
Regardons le temps d’un peu plus près afin d’avoir une vue d’ensemble et voir ce qu’est la précession des équinoxes. Le temps n’est pas un concept humain insaisissable. Nous regardons notre montre et disons, "il est 04h32", mais la plupart oublie que le temps est connecté à la rotation de la Terre, c’est réel, pas numérique.
Nous voyons le lever ou le coucher du soleil et disons, "le soleil se déplace", mais ce mouvement est une illusion car il s’agit aussi de la rotation de la Terre, ce même mouvement qui crée notre temps quotidien. La Terre tourne sur elle-même et nous faisons l’expérience d’une journée. Ce cycle est divisé en 24 segments que nous appelons heures. Tout le monde sait qu’une journée est une révolution terrestre.
L’autre cycle le mieux connu de la Terre est le voyage que fait la Terre autour du Soleil. Un cycle autour du soleil est une année, ou 365.25 jours. Certains scientifiques disent que ce sont 365.44 jours. Il est clair que nous calculons le temps d’après le mouvement de la Terre relatif au soleil. Mais il y a d’autres mouvements et cycles à l’intérieur de la Terre et connectés à celle-ci qui ne sont pas bien compris par la plupart, mais qui ont autant d’effet sur notre vie quotidienne que les heures enregistrées par nos montres, nous ne le savons pas, c’est tout.
Par exemple, l’axe terrestre est incliné vers le soleil et a un énorme effet sur tous les êtres humains. Cet angle est actuellement de 23.5° et s’appelle l’obliquité terrestre. Cela crée les saisons, l’été, le printemps, l’automne, l’hiver et change constamment.
L’inclinaison de la Terre va de 22.1° à 24.5° au cours d’une période d’environ 42 000 ans. C’est très long, et vous pourriez penser que cela n’a aucun impact sur la vie de tous les jours. Mais même pour ce long cycle, les astronomes doivent chaque jour prendre en compte ce changement d’inclinaison terrestre, tandis qu’ils explorent l’Univers avec leurs télescopes informatiques, sinon ils ne seraient pas en train de regarder ce qu’ils sont supposés regarder, ils regarderaient à un autre endroit. Même notre voyage autour du Soleil n’est pas aussi simple que ça, l’excentricité orbitale change aussi constamment. Notre Terre forme petit à petit une ellipse à la place d’un cercle autour du Soleil à cause de l’influence gravitationnelle de Jupiter et Saturne. Ce cycle se modifie sur environ 100 000 ans, et il est intéressant de noter que cela ne change pas la longueur de nos années si la Terre bouge selon une ellipse ou un cercle.
Et il y a la précession des équinoxes, une oscillation dans l’axe de la Terre qui a été récemment calculée par la science, en 2000. Il faut exactement 25 771,5 ans pour que cet axe fasse une rotation complète. Nous parlons de cet axe qui fait une oscillation, un cercle, en fait c’est plus une ellipse qu’un cercle, et une seule oscillation prend presque 26 000 ans. La cause de cette oscillation est principalement due au Soleil et à la Lune, bien que d’autres corps célestes l’affectent. La précession des équinoxes est aussi en perpétuel changement à cause des cycles de Milankovitch, qui sont la somme de tous les cycles de la Terre, et d’autres cycles qui eux-mêmes affectent les cycles de la Terre qui changent constamment.
L’attention scientifique sur les cycles de Milankovitch s’est concentrée sur l’impact qu’ont ces cycles sur le climat de la Terre. Oui, pour étudier le climat planétaire on doit connaître les cycles de Milankovitch. De même, que les cycles solaires sont aussi un des paramètres du climat terrestre, et il y a bien sur l’orbite de la Lune qui affecte les marées et, comme une horloge détermine les marées hautes et basses de nos océans. Cela affecte tous ceux qui se déplacent sur les océans et affecte aussi les cycles de Milankovitch. Ces cycles affectent aussi les émotions humaines et les milliers de cycles biologiques de la vie sur Terre comme le cycle de menstruations des femmes. Ces cycles sont la clé de toutes les prophéties mayas. Nous voyons qu’il y a de nombreux cycles à l’intérieur du cycle de la Terre et la précession des équinoxes n’est que l’un d’entre eux, influencé par tous les autres cycles. Il y en a d’autres.
La précession des équinoxes.
Si on regarde l’extrémité qui forme un modèle elliptique et qu’on l’agrandit, on voit qu’il y a deux points aux extrémités du cercle, appelés l’apogée et le périgée. Ces deux points vont devenir de plus en plus importants au cours de notre discussion.
Comme je l’ai dit, il faut à la Terre 25 771,5 ans pour faire un tour complet, et en faisant cela, elle se déplace à travers les 12 signes du zodiaque. Donc cet axe pointe vers différents signes astrologiques à mesure du déplacement. D’après les anciens Hindous et les Tibétains, à chaque fois que l’axe de la Terre se déplace vers un nouveau signe, l’humanité change complètement de façon très spécifique.
C’est un peu plus compliqué que ça puisque les Hindous ont découpé cette période de temps en "Yugas", qui sont différents des signes astrologiques. Donc le 21 décembre 2012, la Terre commencera à indiquer le Verseau, et d’après l’ancien monde, notre conscience changera très rapidement. D’après les Mayas, ce changement de conscience ne débute pas nécessairement à cette date particulière mais quelque part dans la fenêtre de la fin du temps, ou nous sommes maintenant.
Maintenant, observons la date du 24 octobre 2007, le début de la fin du temps.
Pourquoi cette date est-elle spéciale ?
La prophétie Hopi.
Il y a une tribu indigène aux Etats-Unis, les Hopis. Les académiciens pensent que cette tribu a traversé le détroit de Béring, depuis la Russie vers l’Alaska, et a descendu la côte canadienne pour finir par s’installer dans le nord-ouest de l’Arizona, où ils vivent aujourd’hui. Mais d’après Grand-père Eric, membre du conseil Hopi et historien de la tribu, dernier membre de cette partie spécifique de la tribu, ce n’est pas vrai. Les Hopis ne sont pas venus du Nord, ils viennent du Guatemala, et quand ils quittèrent le Guatemala, ils étaient Mayas pas Hopis. Les Mayas les ont envoyé vers le nord pour une raison qui n’a été révélée ni par les Mayas ni pas les Hopis, mais le fait que les Hopis sont originellement des Mayas est connu des deux tribus, c’est eux qui me l’ont révélé.
En novembre 2007, Grand-père Eric et moi étions dans un bus au Guatemala en train de discuter. Il me demanda si j’avais vu une sphère bleue dans le ciel le 24 octobre 2007. Je lui dis que je ne l’avais pas vue mais que ma fille l’avait vue. Moi, je l’avais vu sur internet. Il me dit, "cela pourrait-il être la prophétie de l’étoile bleue, prophétisée par notre tribu il y a plus de 2000 ans ?". Je ne connaissais pas la réponse, je n’étais pas Hopi.
Voilà ce qui s’est passé : juste avant le 24 octobre 2007 une comète appelée Holmes est entrée dans notre système solaire, une comète très petite et rapide. Personne n’a pris en compte cet évènement cosmique, ce n’était pas grand-chose. Le 24 octobre 2007, cette comète a explosée puis est devenue une énorme sphère bleue dans le ciel, s’agrandissant jusqu’à devenir plus grosse que le soleil. Elle est aujourd’hui enregistrée comme étant l’objet le plus gros jamais observé dans notre système solaire. Et quand Grand-père Eric est revenu en territoire Hopi, le conseil s’est réuni et a convenu que cette sphère bleue avait été prophétisée par les Hopis. Cela fut rapidement accepté par l’Amérique du nord et du sud, et par les Mayas, comme le commencement de la fin du temps. Voici comment est arrivée cette période de la fin du temps ; ce n’était pas juste une invention au hasard, c’est l’un des évènements les plus importants du système solaire.
Il y a une seconde partie dans cette prophétie Hopi avec la venue d’une étoile rouge. Les Mayas et les Hopis ne m’en ont pas parlé même si je sais que certains livres en parlent. Je ne vais pas en parler mais je suis sur qu’ils le feront prochainement.
La prophétie commence…
Don Alejandro était à Sedona en Arizona en juillet 2007, il a donné une partie de la prophétie Maya, une partie seulement, il y en a beaucoup d’autres. Il a dit qu’il y aurait un changement physique de pôle dans l’axe de la Terre, à un moment durant la fin du temps. Ce n’est pas nouveau puisqu’Edgar Cayce a donné la même prophétie dans les années 1930. Cayce a dit qu’à un moment, après l’hiver 1997, l’axe de la Terre se déplacerait vers un nouvel endroit et il a même donné l’endroit exact, un endroit très précis au sud de la Russie, à 16° environ de là où il se trouve actuellement, sachant qu’Edgar Cayce a donné plus de 12 000 prédictions, des années 1920 aux années 1970, et fut incorrect pour une seule prédiction. Il a donné une lecture aux Etats-Unis à propos d’un homme se trouvant en France et a atteint son frère jumeau par erreur. Les prédictions d’Edgar Gayce sont parmi les plus précises au monde.
Et la science moderne a envisagé la possibilité d’un changement de pôles. Un changement physique de pôles commence toujours par un changement de pôles magnétiques, et les scientifiques savent que le champs magnétique de la Terre a commencé à s’affaiblir il y a environ 2000 ans. Il y a 500 ans, il y eut un changement soudain dans la force du champ magnétique. Puis il y a environ 40 ans, le champ magnétique a changé de telle façon que les lignes magnétiques qui étaient fixes depuis très longtemps ont commencé à se relâcher. Le résultat fut que les baleines qui utilisent ces lignes pour migrer ont commencé à s’échouer sur la Terre, nous n’avions jamais vu ça avant.
Les lignes magnétiques bougent de leur position et certaines se retrouvent dans la masse terrestre. Personne n’avait jamais vu les lignes magnétiques changer ainsi.
Puis les oiseaux ont commencé à se retrouver à des endroits qui ne faisaient pas parti de leur schéma de migration car les lignes magnétiques de la Terre avaient changé. Ces lignes changent car le champ magnétique s’affaiblit.
Dans les années 1990, les cartes aéronautiques utilisées pour permettre aux avions d’atterrir dans les aéroports, ont dû être changé dans le monde entier car les anciennes n’étaient tout simplement plus valables. De nos jours, les lignes magnétiques sont si instables que les cartes magnétiques doivent être vérifiées à chaque fois qu’un avion atterrit pour être sûr que leur système de guidage fonctionne correctement.
En 2003, une émission spéciale télévisée sur Nova permit à une équipe de scientifiques de parler de la possibilité d’un changement de pôles magnétiques. Ces scientifiques pensaient que les pôles terrestres changeraient dans un futur proche imminent.
Puis, il y a moins de deux ans, les scientifiques qui observent le champ magnétique terrestre se sont servi d’internet pour prévenir le monde. Après 11 jours, les gouvernements les ont fait taire probablement parce qu’ils avaient peur que les gens se sentent concernés. Mais les scientifiques dirent qu’il y avait tant d’anomalies dans le champ magnétique de la Terre que d’ici à 25 ans la polarité du champ magnétique risquait aussi de se modifier, le pôle nord prenant la place du pôle sud et inversement.
Puis, il y a 8 mois, les mêmes scientifiques revinrent sur internet et firent une annonce encore plus incroyable. Ils dirent que les anomalies étaient devenues si importantes qu’un changement de pôles magnétiques pouvait avoir lieu à n’importe quel instant. La science sait qu’il y a environ 13 000 ans, il y eut un changement physique de pôles. Ce changement de pôles coïncide avec l’autre extrémité de là où nous sommes aujourd’hui sur l’ellipse de la précession des équinoxes. C’est la position exactement à l’opposée sur l’ellipse. Ils pensent que Hudson Bay était le pôle nord avant que l’axe ne se modifie. Puis, il y a moins de 26 000 ans, exactement au même moment où nous sommes aujourd’hui dans la précession des équinoxes, la fin du temps qui a lieu actuellement, à l’approche du 21 décembre 2012, les pôles terrestres ont également bougés. La science sait que lorsque les pôles terrestres se déplacent, cela ne prend que 20 heures, moins d’une journée, cela ne vient pas des Mayas mais du monde scientifique. Vous vous réveillez un matin et en un seul jour le monde est complètement différent.
Pour en revenir aux pôles magnétiques, la science a aussi remarqué que juste avant le changement physique de pôles, il y a toujours un changement de pôles magnétiques, suivi par une période sans aucun champ magnétique. C’est juste une théorie puisqu’aucun homme moderne n’a jamais été témoin de ce phénomène mais c’est la seule théorie qui explique vraiment comment cela est possible.
Quand on y pense, la Terre est massive et changer l’axe de la Terre requiert une énorme quantité d’énergie, c’est presque impossible. Les scientifiques n’ont jamais été capables de comprendre comment cela était possible. La quantité d’énergie requise serait l’équivalent de la Lune frappant la Terre. Donc, comment la Terre peut-elle changer d’axe ? La quantité d’énergie que cela prendrait est tout simplement stupéfiante, mais l’axe de la Terre a changé des centaines de fois ces derniers millions d’années. Et la science n’a jamais découvert comment cela était possible.
Une théorie est apparue récemment, il y a 20 ou 30 ans, la voici : sur la Terre, il y a une croûte épaisse de 20 à 70 km, ce n’est pas très épais. Et dessous se trouve le manteau, et il y a un manteau supérieur qui connecte la croûte à la partie interne de la Terre. Ce manteau supérieur est fait de roche. Cependant, les scientifiques ont découvert que si le champ magnétique de la Terre atteint 0, s’il disparaît complètement, ce qui est attendu prochainement, alors, après deux semaines, cette formation rocheuse qui entoure la Terre deviendra liquide comme de l’huile. Alors la croûte terrestre pourra se déplacer vers n’importe quelle direction. Cela prendra beaucoup d’énergie mais pas au point de bouger la Terre entière vers un nouvel axe.
La glace du pôle sud n’est pas parfaitement centrée, elle est excentrée. C’est une quantité massive de glace d’environ 4 km de haut. Si cette glace devait fondre, les océans s’élèveraient d’environ 70 mètres je crois, c’est beaucoup d’eau. Donc si la croûte terrestre a une rotation libre, et la Terre étant excentrée, on pense qu’elle se tournera vers son centre d’équilibre, et ainsi la croûte bougera avec la Terre. Les scientifiques ont maintenant calculé et prédit l’endroit où se retrouvera l’axe de la Terre, qui est presque identique à la prédiction d’Edgar Cayce. Edgar Cayce a dit que ce sera à 16° en Russie, à un endroit précis. Et les scientifiques l’ont calculé à 17° en Russie, ce qui est pratiquement le même endroit. Nous ne savons pas si c’est vrai mais c’est une théorie, personne ne l’a jamais vu se produire, en tout cas pas les hommes modernes.
Ce changement de pôles, d’axe aura lieu. Ce monde dont les Mayas voudraient vous parler, ils le connaissent, ils se souviennent de leur passé, et ils se souviennent de ces changements de pôles que les scientifiques ont calculé récemment. D’après les Mayas, ils ont connu ces deux changements de pôles, et ils sont sur Terre depuis au moins 26 000 ans.
La science ne peut pas le contredire car elle ne sait pas d’où ils viennent et ne sait rien sur eux, mais d’après Don Alejandro, durant le dernier changement de pôles, des millions de gens sont morts juste parce qu’ils ne comprenaient pas ce qui se passait. S’ils avaient su - et nous sommes aujourd’hui dans la même situation - ils auraient pu transformer leur expérience en quelque chose de fort et de beau. Don Alejandro dit que s’ils ne comprennent pas ce qui se passe et choisissent la peur, ils peuvent facilement mourir. C’est pourquoi il veut vous parler de ça.
Don Alejandro parle aussi de 30 heures d’obscurité qui ont lieu lorsque les pôles changent. Certaines personnes parlent de 3 jours d’obscurité, mais les Mayas disent que c’est 30 heures. Don Alejandro dit que tout devient si sombre qu’on ne peut même plus voir les étoiles, en d’autres mots, nous devenons aveugles. Il dit que c’est durant cette période que tant de gens meurent à cause de la peur. Mais il dit aussi de ne pas s’inquiéter, de se relaxer, tout reviendra. Votre vue reviendra, tout redeviendra normal, et cela ne dure que 30 heures.
C’est une des autres choses que les Mayas veulent vous faire comprendre : durant ce changement, ne vous laissez pas emporter par la peur, il n’y a aucune raison d’avoir peur. Mais bien sur, après le changement de pôles, l’endroit où vous serez situé sur la surface de la Terre sera sans doute complètement différent, relativement à l’équateur. Vous vous retrouverez dans un environnement nouveau et différent, et vous devrez immédiatement découvrir où vous êtes, où vous pourrez mourir de froid ou de chaleur extrême.
Une partie de la prophétie Maya a été révélée, celle que le monde appelle le "jour de la catastrophe", mais il y a quelque chose de bien plus important. Comment devons-nous nous comporter durant le changement physique de pôles et juste après ? Pour les Mayas, c’est la vibration qui vient de votre cœur. Et cette vibration est en parfaite résonnance avec le cœur de la Terre, le cœur du Soleil et le cœur de l’Univers. Si nous apprenons à vivre dans cette vibration, la Terre vivante s’assurera de notre expansion dans le nouveau monde.
Le secret que les Mayas ont appris sur le cœur humain.
Le secret ne peut être dit qu’avec des mots mais doit être vécu pour être compris. Les mots viennent de l’esprit mais nous devons nous rappeler que cela n’a rien à voir avec le mental mais avec le cœur humain.
En utilisant les mots, je pourrais dire qu’il y a un espace secret dans le cœur où a lieu la création. Et vivre dans cet espace secret modifie notre relation à la Nature et à l’univers. Le mental a un égo qui se voit séparé de la réalité et comme étant la partie la plus importante de la réalité, mais dans le cœur, nous ne sommes pas séparé de la réalité, nous devenons un avec celle-ci, il n’y a pas de séparation et toutes les parties sont égales. Les Mayas parlent de ça tout le temps : aucun être humain n’est plus grand qu’un autre, nous sommes tous les mêmes. Donc, les mots peuvent décrire ce dont nous parlons mais vous ne pouvez pas connaître cette autre façon sans entrer dans l’espace secret du cœur, sentir et devenir un avec cette vibration. C’est quelque chose dont nous reparlerons.
Le cœur des Mayas.
Peut-être que la meilleure façon de vous montrer le cœur du peuple Maya est de raconter une histoire, nous allons maintenant aller dans la jungle du Guatemala.
En juin 2007, j’ai donné mon manuscrit [Le serpent de lumière] à mon éditeur qui est très avisé. J’avais beaucoup écrit sur les cérémonies avec les Mayas et d’autres tribus tandis que l’énergie interne de la Terre se modifiait. En juillet 2007, comme je l’ai déjà dit, Don Alejandro et sa femme sont venus à Sedona pour me rencontrer.
Après que Don Alejandro a parlé du changement de pôles, il m’a aussi dit que très prochainement, d’après le calendrier Maya, le monde allait entrer dans la période de fin du temps. Certaines cérémonies doivent avoir lieu en guise de préparation, et ces cérémonies sont marquées dans le calendrier Maya. C’était avant l’apparition de la sphère bleue.
Puis Don Alejandro parla des conquistadors espagnols et comment ils avaient détruit presque tous les écrits et les objets Mayas. Les Mayas ont perdu beaucoup de leur savoir, de leurs prophéties et de leur sagesse.
Puis Don Alejandro dit que des documents secrets avaient été cachés des conquistadors et que le temps était venu de reconstruire cette connaissance. Il dit que d’après la prophétie Maya c’est maintenant que les Mayas doivent reconstruire leur connaissance, leur expérience, leur sagesse et leur mémoire. C’était le bon moment pour que cela soit fait et durant cette période le monde allait observer. Le conseil a vu que cela serait un groupe de gens venant de tous les continents et d’un grand nombre de pays, et ce groupe représenterait le monde.
Il me demanda de trouver ces personnes, 60 exactement, et de les réunir à Guatemala-ville en un jour spécifique de novembre 2007. De là, lui et le conseil Maya les emmènerait dans la jungle afin qu’ils observent comment le conseil allait retrouver sa connaissance et pour faire des cérémonies avec ce "groupe du monde entier". Ce fut simple, j’ai juste passé 60 coups de fil. Ils sont venus de 23 pays. Il y avait ce groupe d’invités, ainsi que Grand-père Eric de la tribu Hopi et trois anciens de la Sierra Nevada de Sante Marta en Colombie. L’un était Kogi-momos, l’autre Aruacos-mamos et son frère. Ces deux tribus sont significatives en raison de leur passé ancien.
Don Alejandro m’a dit que les Mayas venaient de l’Atlantide. Je le savais depuis des années mais c’était vraiment puissant de l’entendre de sa bouche.
Revisitons l’Atlantide pour un moment afin de voir pourquoi ces trois tribus, les Hopis, les Kogis et les Aruacos sont si importantes. L’Atlantide était un pays qui était symbolisé par trois anneaux, chaque anneau placé à l’intérieur du suivant. Atlantis pouvait aussi se définir par trois sphères. L’anneau ou sphère extérieur représentait le peuple qui vivait sur l’Atlantide. L’anneau ou sphère du milieu représentait les prêtres qui étaient appelés "Maya". Les prêtres formaient un pont entre le peuple et l’anneau central, qui était composé des Nakkals (ou Naccals).
Les Nakkals étaient ceux qui parlaient directement depuis l’espace secret de leur cœur, et se connectaient directement avec l’esprit de la Terre-Mère, et au-delà. Ils vivaient dans des grottes et des pièces spéciales à l’intérieur des pyramides, ils brillaient dans le noir et flottaient à quelques centimètres du sol.
Les Hopis étaient Mayas, et les Mayas sont Mayas, et les Kogis et les Aruacos Mamos étaient et sont les Nakkals, qui incluent aussi les Wiwas et les Naguamas en Colombie. Quand l’Atlantide a sombré il y a 13 000 ans à cause du changement de pôles dont nous venons de parler, les Mayas prirent leurs bateaux et se rendirent dans le Yucatan, non loin de la zone sud-ouest de l’Atlantide, et les Nakkals se rendirent à Santa Marta en Colombie, pas loin de là où ils sont aujourd’hui. Toutes ces tribus sont reliées et se souviennent de ce qui s’est passé. Pas seulement 13 000 ans en arrière, mais 26 000 ans en arrière, voir plus. Mais c’était la première fois depuis la disparition de l’Atlantide que trois de ces tribus se retrouvaient pour faire des cérémonies. C’était dingue.
D’après Grand-père Eric, il était le premier Hopi à retourner au Guatemala depuis qu’ils avaient été envoyé vers le nord dans la région de Four Corners, il y a des milliers d’années. Le conseil Maya des aînés nous a d’abord conduit au lac Atalan, un des lacs les plus sacrés des Mayas. Notre groupe fut rejoint par 25 membres des 440 aînés, élus pour commencer à se souvenir de leur savoir.
Les Mayas utilisent d’autres moyens que leur cerveau pour se souvenir de leur connaissance, comme l’utilisation des 13 cranes de cristal. Un pour chaque millénaire depuis l’Atlantide. Nous en reparlerons plus tard, c’est un sujet extraordinaire.
Le groupe s’assit autour des 25 aînés Mayas alors qu’ils commençaient avec le glyphe Maya représentant le chiffre 0. Ils ont littéralement commencé à déchiffrer ce glyphe comme s’ils ne l’avaient jamais vu auparavant. Après une heure et demie, les Mayas dirent que le 0 avait été complété. Puis, ils sont passés au chiffre 1. Je crois qu’ils sont allés jusqu’au 2, cela a duré une demi-journée. Puis notre contribution était terminée. Le monde devait observer les Mayas recréer leur savoir et la prophétie était accomplie.
Le matin suivant, le conseil Maya des aînés nous emmena en bateau sur une des côtes éloignées du lac Atalan, à un endroit où ne sont pratiqué que des cérémonies Mayas. Cela devait être une cérémonie Maya du feu. Le voyage en bateau fut mémorable pour chacun d’entre nous. Cet immense volcan situé sur les bords du lac donnait l’impression inquiétante qu’il pouvait exploser à tout instant à cause de la fumée qui s’en échappait, et ce n’est pas par hasard que les Mayas faisaient leur cérémonie du feu à cet endroit, sur la plage éloignée, avec le son des vagues et le ciel d’un bleu profond formant un paradis au-dessus de nos têtes.
Don Alejandro nous fit silencieusement former un cercle et après une heure de préparation attentionnée afin que le feu soit placé géométriquement, ce magnifique arrangement de pierres, d’herbes et de bougies et autres objets secrets était prêt pour donner vie à la cérémonie.
C’était très inhabituel, je ne sais pas si cette cérémonie a déjà été photographiée auparavant et particulièrement de la façon dont ils ont procédé. Ils nous ont laissé regarder, alors qu’ils formaient un dessin géométrique sur le sol, en nous expliquant ce qu’était chaque chose, en posant chaque herbe, et en allumant chaque bougie ils nous ont dit ce que cela signifiait. Cela n’a sans doute jamais été fait avant, et d’après Don Alejandro, cette cérémonie n’avait pas eu lieu depuis 13 000 ans.
Les Hopis, les Kogimamos, les Aruacos Mamos, les membres du conseil Maya des aînés, Don Alejandro et notre humble groupe venant du monde entier avons baissé la tête en signe de prière lorsque la première flamme s’est envolée vers le ciel.
Nous venions du monde entier, issus de différentes traditions et cultures. Nous sommes tous entrés dans nos cœurs et nous sommes immergés dans la prière, ne formant qu’une seule voix et un seul cœur. Nous avons prié pour la Terre-Mère et pour ses enfants, sachant que la Terre allait entrer dans un stade d’évolution très violent, comme un accouchement. Chacun pria avec son cœur pour la Terre-Mère afin d’aider le monde. Cette cérémonie dura trois heures.
Après une heure, alors que je regardais le feu et écoutais les prières, l’homme Aruacos qui avait les yeux fermés indiqua le ciel du bras de cette façon, et nous avons tous regardé sans savoir ce qu’il faisait. Exactement au-dessus de lui se trouvait un aigle immense qui "flottait" au-dessus de la cérémonie à une trentaine de mètres. Il ne bougeait pas une seule plume et semblait être figé dans le ciel. Il resta ainsi durant une dizaine de minutes. Puis l’aigle se déplaça un peu plus loin et continua à regarder le déroulement de cette cérémonie qui n’avait pas eu lieu depuis très longtemps.
Les prières, les chants, la dance, le feu, la fumée qui s’élevait vers les cieux, nous espérions que tout cela serait entendu par notre Père et notre Mère, nos cœurs étaient grand ouvert, c’était incroyable.
En remontant sur le bateau pour retourner de l’autre côté du lac, je me souviendrai toujours de voir ce groupe peu commun en train de marcher sur le ponton. Chrétiens, musulmans, juifs, bouddhistes, daoïstes, shintoïstes, hindous, et beaucoup d’autres, tous mélangés et, au milieu les anciennes tribus de l’Atlantide et de la Terre du Lotus. Don Alejandro et les aînés mayas attendaient quelque chose, je le savais dans mon cœur. Et quoi que ce fut ils ont dû le trouver durant cette cérémonie car ils nous ont demandé de faire une autre cérémonie dans un endroit éloigné du lac Atalan. Un endroit appelé Tikal, un site ancien de temples au Guatemala qui représente le chakra de la couronne dans le corps humain, la porte d’entrée vers une conscience plus élevée.
Tikal est un endroit majestueux où existait dans l’antiquité une cité qui s’étendait sur 15 km autour des temples dans toutes les directions. C’était une ville immense où vivaient probablement des millions de Mayas. Je me souviens de la description de la ville qu’avait fait un artiste qui l’avait vue quand elle était "vivante", elle ressemblait à une cité d’un futur lointain, pas du passé, ni à ce que les gens modernes pensent des tribus primitives.
Les Mayas disent qu’avant l’Atlantide, ils sont venus des étoiles. Et si vous regardez ce qui a été découvert à Tikal au début des années 1980, vous pourriez commencer à le croire. Nous avons suivi Don Alejendro et les aînés mayas dans un endroit en hauteur où des cérémonies avaient sans aucun doute eu lieu des milliers de fois. À nouveau, ils recréèrent avec minutie la structure de la cérémonie du feu. Cela prit une heure juste pour construire le feu avant qu’il soit allumé. Au début cela semblait être la répétition de la première cérémonie mais l’atmosphère se modifia doucement.
A chaque fois que Don Alejandro levait les bras vers cet arbre énorme que nous formions, le vent soufflait sur nous, c’était plutôt spectaculaire. Après une dizaine de fois comme ça, on s’y attendait, il levait les bras et on attendait que le vent souffle. Puis la lumière commença à changer et des rayons de lumière passèrent à travers le feuillage des arbres ; on se sentait comme dans une ancienne cathédrale du sud de la France.
Des touristes commencèrent à nous observer et s’aperçurent qu’ils ne pouvaient plus partir, c’était hypnotisant, il y avait de la beauté dans cette cérémonie. Mais je sentais que Don Alejandro et les anciens, encore une fois, attendaient quelque chose, je le sentais dans mon cœur, mais je ne pouvais pas dire ce que c’était. Je sentais qu’ils attendaient des signes, comme l’aigle dont j’ai parlé avant. Cela ne pouvait venir que de Pachamama, la Terre-Mère. Aucun être humain ne pouvait influencer le résultat, cela devant venir de la Terre-Mère. Les signes ont dû apparaître car on nous a demandé de continuer. Les aînés Mayas nous ont emmené dans d’autres temples, éloignés, dont je n’avais jamais entendu parler. Mais après les avoir vu et savouré, je ne pouvais pas comprendre comment le monde n’en avait jamais entendu parler, ils étaient exquis et un pouvoir profond se trouvait dans leur sol. Mais nous ne fîmes aucune cérémonie dans ces autres endroits. Don Alejandro voulait seulement que nous en fassions l’expérience, ou peut-être que l’énergie de ces temples nous expérimentent.
Les crânes de cristal.
Il est temps de parler de l’autre façon dont les Mayas font revenir à la surface leur connaissance, leur expérience, le savoir et leur mémoire qui semblaient perdu pour toujours depuis le lointain passé. Ils ne font pas cela avec leur cerveau mais avec leur cœur. L’ancien monde en est spécialiste, tout comme nous sommes des spécialistes du cerveau.
Ce dont je vais vous parler ne vient pas de Don Alejandro mais de Hunbatz Men du Yucatan. C’est une information qui a été tenue secrète jusqu’à récemment. Je peux en parler mais je dois être prudent avec ce que je dis. C’est la société des Grands-mères Mayas qui créa la voie de la connaissance des crânes de cristal. Tout comme nous utilisons nos ordinateurs qui gardent en mémoire ce dont nous voulons nous souvenir plus tard, et de même que nous utilisons du silicium pour la mémoire de nos ordinateurs, les crânes de cristal sont aussi faits de silicium afin de contenir de la mémoire.
Le premier crâne de cristal vient de l’Atlantide, mais le second vient du nouveau monde Maya après le changement de pôles de la Terre il y a 13 000 ans. Tous les mille ans, un crâne de cristal était créé et contenait la mémoire du millénaire précédent.
Il y a 13 crânes de cristal contenant la mémoire des derniers 13 000 ans. Lorsque le temps approchait, chaque mille an, une grand-mère Maya était choisie et elle se préparait à sa destinée. D’abord elle devait avoir un cristal taillé en forme de crâne. C’était habituellement un homme chaman qui choisissait le cristal et le façonnait. Différents types de cristaux étaient utilisés selon les besoins et le temps imparti. Cela pouvait prendre des années avant que le cristal soit prêt pour la cérémonie finale que la tribu entière avait préparé durant… mille ans.
Puis la grand-mère choisissait un jeune homme ou une jeune femme, et une fois un couple a été choisi. Être choisi pour la cérémonie du crâne de cristal était un grand honneur et un privilège pour ces jeunes gens mayas. Une fois que la grand-mère avait choisi la bonne personne, celle-ci était formée depuis sa plus tendre enfance jusqu’à la cérémonie. Cette personne honorait et étudiait autant que
Que la force soit avec vous.

gégé

manou
Messages : 3955
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

...

Messagepar manou » 06 Mar 2011, 16:05

MERCI Gégé
je suis toujours sur mes gardes quand on lit des choses comme cela
mais c'est vrai que des infos se recoupent avec bcp de choses qu'on connait dont (et c'est important!!! :) ) nos scientifiques parlent de plus en plus....
j'avais déjà vu cette video et à suivre... je vous mets le lien
http://www.youtube.com/watch?v=f40n1FCFbbg
sous titré....
Cela rejoint aussi des dires des séances des EDL de Monique Matthieu... :)
Soyons optimistes et sans crainte pour le meilleur pour nous
Bises lumineuses
manou
"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)

Morgane
Messages : 760
Enregistré le : 23 Juin 2006, 08:05
Localisation : Belgique

Messagepar Morgane » 09 Mar 2011, 14:49

Oui, merci gégé pour ce beau texte ! :D

Toutes ces infos sur 2012 sont plausibles scientifiquement sauf celle sur les 30h d'obscurité totale où on ne verrait ni étoiles ni lune, ni rien comme des aveugles. Même si la Terre s'arrêtait de tourner, je ne vois pas ce qui pourrait plonger l'hémisphère cachée dans un noir complet même avec une couverture nuageuse ... et là ils parlent de toute la Terre !
Si cela devait malgré tout arriver, je voudrais bien connaître les signes annonciateurs, histoire de ne pas être bloquée n'importe où (en voiture, au métro, au travail ...) !
Le reste, avec les cycles, le champ magnétique et le déplacement de la croûte terrestre peut se vérifier sur le net, sur des sites scientifiques indépendants. Le processus a déjà commencé: tous ces oiseaux tombés du ciel, poissons échoués et tremblements de terre un peu partout y sont sûrement liés.
Un bon site pour suivre les évènements (les bonnes infos sont à piocher au milieu d'anecdotes diverses):
http://www.7sur7.be/7s7/fr/2625/SOS-Planete/index.dhtml

Boisjp
Messages : 340
Enregistré le : 11 Juil 2006, 14:04
Localisation : Bruxelles - Belgique

Messagepar Boisjp » 28 Sep 2011, 09:09

Toujours avec ce que l'on vit actuellement (pour ne pas dire depuis des mois voire années), un livre de Luc Bodin qui résume fort bien dans l'ensemble ce que nous vivons - je précise que chacun fera sa propre lecture du livre et prendre ce qui lui convient.

http://storage.canalblog.com/62/04/817092/67130966.pdf
Quoi que tu fasses, fais le bien

noble
Messages : 362
Enregistré le : 16 Sep 2009, 18:13
Localisation : nord

Messagepar noble » 28 Sep 2011, 12:25

Salut a vous tous

C’est fou, on croit qu’on a fait le tour de cette maison, et ben non il y’a toujours des coins et des recoins qu’on découvre.

On tout cas, merci Boisjp pour ce double cadeau “ la découverte de ce poste + le livre que j’ai téléchargé“

Merci manou et morgane pour vos liens (le lien 7/7est vraiment flippant)

Merci Gégé pour ce texte, on peut dire que notre conscience est un peux affiner donc rien n’est impossible pour ce texte

Aller bonne route tout le monde et A+

manou
Messages : 3955
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

....

Messagepar manou » 28 Sep 2011, 13:14

:) merci...
Mais nous ne sommes pr le moment que des passeurs d'infos...
Certains ont des ressentis, des expériences fortes... ici sur le forum et ailleurs.... mais pour le moment, nous devons dire que finalement nous ne savons pas l'essentiel :oops: :wink:
- quand ?
- comment ?
- qui ? quoi ?
- pourquoi ?
- pour où ?....
:lol:
nous avons des bribes... mais comme de toutes, de notre dimension, nous n'avons qu'un tt petit aperçu de ce qu'est l'espace, le temps....
nous découvrons petit à petit, grace à nos scientifiques, pour ceux qui sont cartésiens et matérialistes.... Les autres le savent pour partie depuis des lustres grace aux textes, un peu obscurs quand meme, produits dans ces cadres....
ALORS ????
ben vivons le temps présent, autant et aussi bien que nous le pouvons, ....
Ouvrons nos esprits... et aussi nos grandes Gu.... quand cela est obligatoirement important de le faire devant certaines choses qui sont et qui seront (??? ) intolérables et inadmissibles, dans le cadre de nos convictions.... et du chemin que nous avons parcouru....
voilà ce que, entre deux activités, ce retour a suscité de réaction :wink: :lol: :lol: :lol:
mais, je dois l'avouer, l'attente et l'incertitude sont parfois difficiles à porter, mais se centrer.... et puis ça repart !
bisous supra-lumineux :wink:
manou
"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)

manou
Messages : 3955
Enregistré le : 25 Avr 2006, 13:47
Localisation : ST MALO

Messagepar manou » 28 Sep 2011, 13:16

Boisjp a écrit :Toujours avec ce que l'on vit actuellement (pour ne pas dire depuis des mois voire années), un livre de Luc Bodin qui résume fort bien dans l'ensemble ce que nous vivons - je précise que chacun fera sa propre lecture du livre et prendre ce qui lui convient.

http://storage.canalblog.com/62/04/817092/67130966.pdf


merci JP...
:)
bises
manou
"Pour réussir sa vie il faut avoir des rêves... " positifs cela va de soi :-)

claude1660
Messages : 23
Enregistré le : 09 Jan 2011, 07:57
Localisation : 74250 VIUZ EN SALLAZ

Notre nouvelle conscience

Messagepar claude1660 » 16 Jan 2012, 20:52

En réponse à Morgane que je salue au passage, concernant les 30 heures d'obscurité totale et son inquiétude,
voici un extrait de la réponse, page 20 pour ceux qui l'ont téléchargé en pdf, document de 30 pages d'ailleurs (encore une synchro !)

"Comment devons-nous nous comporter durant le changement physique de pôles et juste après ?
Pour les Mayas, c’est la vibration qui vient de votre coeur.
Et cette vibration est en parfaite résonnance avec le coeur de la Terre, le coeur du Soleil et le coeur de l’Univers. Si nous apprenons à vivre dans cette vibration, la Terre vivante s’assurera de notre expansion dans le nouveau monde."


Je ne me fais pas de soucis pour vous sur ce site car vous êtes dans la vibration du coeur moi j'essaie d'en prendre le chemin, j'ai encore des chaînes familiales...dont je vais essayer de me débarrasser...si je ne veux pas rejoindre mes ancêtres avant l'heure.
Comme le dit Manou, vivons l'instant présent et suivons les signes, les synchronicités, notre intuition
qui nous mènerons vers le nouveau monde.
Le scientifique, la logique, le concret sont en train de rejoindre l'irrationnel, le paranormal, le spirituel et ce témoignage le démontre, je me retrouve complètement dans cet article (merci Gégé !), la comète Holmes, qui en ce moment brille plus que la normale (http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/en-images-la-comete-holmes-dejoue-tous-les-pronostics_13515/), la suite de Fibonaci, le nombre d'or, la recherche qui progresse plus vite de mois en mois, le lien a faire avec la science et nos ancêtres qui passe par
la reconnexion avec les anciens et la nature, l'ouverture du coeur et notre nouvelle prise de conscience, la nouvelle génération qui arrive plus éveillée encore, la non-violence que beaucoup comme Stéphane Hessel ont pressenti (intuition ?)comme notre avenir commun, notre unité que beaucoup ne voient pas encore malheureusement (front national, peur, haine, protectionnisme !).
Ce nouveau souffle que beaucoup ont pressenti sur ce site, bien avant que je le découvre, est en train de s'épanouir depuis quelques années déjà, certes, cette expérience ne pouvait pas être partagée par tous il y a peu, vu les différences évolutives de chacun et chacune, et encore aujourd'hui, il est très risqué de parler de médium, paranormal, et de tout ce qui s'y rapproche.
Cette fin de cycle (pas du monde) nous laisse perdus et plein de questions sur nous-même, mais c'est bien ce côté positif qu'il faut retenir, cette coopération entre humains du monde moderne actuel et cet ancien monde qui nous envoie des signes qui vont devenir de plus en plus forts à mon humble avis (encore un qui quitte le moment présent !).
Je laisse mon cerveau se reposer, pour acceuillir ce nouveau monde et j'ouvre mon coeur à cette nouvelle vie qui commence. Merci à tous et à toutes pour ce partage et à bientôt.
Il ne faut pas refaire le monde, mais le faire...ensemble.

Morgane
Messages : 760
Enregistré le : 23 Juin 2006, 08:05
Localisation : Belgique

Messagepar Morgane » 07 Avr 2012, 18:42

Bonjour tout le monde :D

Laurent Dureau commence une série de vidéos conférences où il répond à toutes sortes de questions : c'est très concret, pratique, éclairant sur toutes les questions que l'on se pose à propos de 2012, de l'Ascension, des symptômes bizarres qui nous frappent régulièrement, des dimensions, des relations avec les autres ... c'est très complet et long (2h) !

A écouter ici donc:
http://5d6d.fr/webconf-1-il-faut-un-debut-tout/

J'ai juste un bémol concernant le chapitre sur le boulot, au début, quand il conseille de s'extraire du monde du travail pour accélérer notre évolution car en mars 2013 au plus tard, tout sera changé. Il ne recommande quand même pas de démissionner, mais de prendre des arrêts maladie sans complexe si on est trop déphasé pour bosser convenablement, et si cela se répète négocier son départ avec la firme ...
C'est très séduisant, mais personne n'est vraiment sûr du timing, même lui, alors je pense qu'il faut tout de même serrer les dents pour conserver son job. Prendre des arrêts maladie quand on est vraiment mal, ok, mais pas se retirer complètement du système, pensez que si vous tombez au chômage, vous risquez de perdre l'estime de ceux qui vous entourent en plus d'avoir de gros soucis financiers ! Si on travaille moins bien parce qu'on a la tête ailleurs et des gros coups de pompe, eh bien tant pis, lâchez-prise, regardez autour de vous et vous verrez que la plupart des gens sont dans le même état, alors attendez les 3 évaluations négatives dans le bureau du bigboss avant d'envisager de sortir du système ... (c'est mon avis)

noble
Messages : 362
Enregistré le : 16 Sep 2009, 18:13
Localisation : nord

Messagepar noble » 07 Avr 2012, 19:07

Bonjour tout le monde

Je crois que Laurent Duraux quand il a parlé de ça, il présume qu’on serait dans la fin de la 3D voir même au milieu de la 4D. Donc la conscience aurait changé ce qui implique que la trouille aurait diminué partiellement voir même complètement.
Ceci dit restant prudent en lâchant du lest quand même.

aller bonne route et A+

claude1660
Messages : 23
Enregistré le : 09 Jan 2011, 07:57
Localisation : 74250 VIUZ EN SALLAZ

Le travail ?

Messagepar claude1660 » 12 Avr 2012, 23:52

Moi aussi comme Morgane je suis étonné que Laurent nous donne le conseil d'arrêter de travailler, surtout si l'on a un métier qui nous plaît. Le travail est un équilibre pour beaucoup et pas seulement financier, c'est mon cas, et ce n'est pas en restant chez soi que l'on participera au changement. Cependant il est vrai que pour abonder dans sa direction, les choses se mettront en place toutes seules. On est sûr de rien !
Il ne faut pas refaire le monde, mais le faire...ensemble.

Boisjp
Messages : 340
Enregistré le : 11 Juil 2006, 14:04
Localisation : Bruxelles - Belgique

Messagepar Boisjp » 17 Avr 2012, 09:58

Je n'ai pas entendu/lu son conseil mais je change de cap professionnel :wink: après plus de 25 années dans la même société.

Pour ce qui est des peurs, elles semblent être variables selon les individus - variables en fonction du niveau de conscience il me semble
Quoi que tu fasses, fais le bien

Morgane
Messages : 760
Enregistré le : 23 Juin 2006, 08:05
Localisation : Belgique

Messagepar Morgane » 19 Avr 2012, 23:15

Laurent donnait cette réponse à des gens qui le questionnaient à propos du décalage énorme entre leurs valeurs spirituelles et leur boulot purement alimentaire, ainsi que sur leur capacité à continuer à l'exercer avec les "symptômes d'ascension" (manque de concentration, grosse fatigue, migraine etc)
Si l'on a un job épanouissant, aucun problème à y rester bien entendu !

Il nous offre une nouvelle vidéo sur l'ascension, où il parle de nouveau de la problématique du boulot :

http://5d6d.fr/la-construction-dimensio ... ascension/

Je lui ai laissé le commentaire suivant:

J’ai bien rigolé avec « le boulot 3D qui fait ch… » :lol: :lol: :lol:
Car c’est vraiment ça, du moins ça l’était au début de mon évolution spirituelle mais tant que le monde 3D existe, on ne peut se passer de travailler pour survivre (le chômage, le RSA, pas terrible pour l’estime de soi donc risque de retomber dans des vieux démons 3D+ et être uniquement dans la survie)

Mon parcours dans ma boîte me fait penser que notre vrai défi pour évoluer n’est pas de sortir du système et quitter son boulot, mais de parvenir à la paix intérieure et au lâcher-prise DANS notre boulot, tout en l’exerçant. Dans un open space avec des gens infects, il a fallu que j’arrive à lâcher-prise par rapport au jugement des autres et aux conflits personnels pour être mutée dans un autre bureau avec qqn de plus agréable (3 ans quand même) Le bâton puis la carotte ! Idem avec le grade et le statut social pour se voir confier des tâches plus gratifiantes (2 ans) Et maintenant, le défi de la pression, de la cadence, du résultat avec des maux de tête récurrents … Se dire que l’essentiel est ailleurs et que ce n’est pas grave de foirer un dossier à cause des lenteurs administratives, rester calme quand on vous file un tas de demandes urgentes d’un coup, que votre chef se casse en congé improvisé et que vos contacts vous harcèlent au tél pour savoir où vous en êtes … Peut-être qu’au moment où j’arriverai à gérer convenablement cet aspect, suivant la même logique, j’atterrirai dans d’autres fonctions où les gens sont agréables ET les tâches gratifiantes ET les délais + procédures plus fluides …

Tout ceci en attendant la vraie ascension 5D

Qu'en pensez-vous ?


Tous mes voeux de succès et d'épanouissement à Boisjp pour son changement d'orientation !
Quant à moi, il ne m'a pas fallu attendre longtemps les "autres fonctions" auxquelles je pensais hier, elles arrivent là maintenant sur un beau plateau !!! :D Pendant quelques mois, l'ancien et le nouveau se cumuleront, et si tout se passe bien l'ancien laissera la place au nouveau ... Il me faudra donc beaucoup d'énergie !!

gégé
Messages : 2995
Enregistré le : 17 Mar 2007, 23:24
Localisation : Bassin d'Arcachon
Contact :

Messagepar gégé » 20 Avr 2012, 10:29

Je suis vraiment très heureux pour toi Morgane :wink:

Et oui TON travail de développement personnel porte ses fruits et tu expérimentes la puissance du lâcher-prise (qui n'est pas du tout le laisser tomber).

Je te souhaite tout simplement LE MEILLEUR.

:lol: :lol: :lol:
Que la force soit avec vous.



gégé


Retourner vers « Partage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité