Les signes et les schizophrènes

Les signes que l'on rencontre sur son chemin, plus ou moins évidents, mais ouvrir ses yeux et son coeur aide à mieux les comprendre ! ...

  • Auteur
    Messages
lilou16
Messages : 233
Enregistré le : 05 Avr 2009, 22:02
Localisation : CHARENTE

Messagepar lilou16 » 05 Jan 2013, 14:02

Vraiment très émouvant ce reportage "Amma".
:)
Merci 110.

Que deviens tu ? Je ne vois pas de message récent de toi.

Bon 2013 à tous dans l'Amour.
La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l'agression et l'esprit de revanche. Le moyen d'en sortir est l'amour.
Martin Luther King

Oul
Messages : 13
Enregistré le : 13 Nov 2017, 09:29
Localisation : 81
Contact :

Re: Les signes et les schizophrènes

Messagepar Oul » 18 Mar 2019, 19:19

Salut à tous,

en passant, le CBD (canabidiol) est un puissant anti-psychotique naturel et sans effets secondaires qui en plus détend les nerveux ! Le cannabidiol est l'un des cannabinoides contenue dans la plante de cannabis, le CBD sera bientôt légalisé en France et avant même que les médecins se mettent à jour et soit d'accord pour vous en prescrire, vous pourrez vous en procurer en toute légalité (c'est même déjà le cas, vous pouvez en commander sur internet légalement)

A savoir que les anti-psychotique comme le Solian entres autres, réduisent la durée de vie jusqu’à 15 ans de moins et augmente les risques d'avoir une maladie du foie, pour le parallèle, la consommation de cannabis à des effets protecteurs sur le foie et protège de certains médicaments qui attaque le foie !

Le CBD n'a aucun effet secondaire et c'est prouvé scientifiquement, ce ne sont pas des théories !


A savoir, que toute personne et sans raison, vers l'âge de 35 ans, peut faire un épisode psychotique similaire à la schizophrénie, donc à entendre des voix sans être schizophrène, derrière il faut un traitement anti-psychotique lourd qui pourrait être remplacer par le CBD, en plus on fait une dépression et on est obligés de prendre un anti-psychotique pendant quelques années pour stabiliser, ensuite contrairement à un schizophrène, on arrête le médicament !

Ça peut arriver à n'importe qui et les scientifiques ne savent pas pourquoi !

J'ai 39 ans aujourd'hui et ça m'est arrivé à 33 ans et je ne peux que confirmer que ça ouvre des portes, du moins au début de la crise car au fur et à mesure, votre état empire et vous vous éloignez alors totalement de la réalité avec de possibles envies de suicide ou d'auto-mutilations, c'est le moment de courir à l’hôpital, sinon ça peut très mal finir .


Retourner vers « signes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité