Synchronicités et dérèglement hormonal

Les signes que l'on rencontre sur son chemin, plus ou moins évidents, mais ouvrir ses yeux et son coeur aide à mieux les comprendre ! ...

  • Auteur
    Messages
Jauvain
Messages : 3
Enregistré le : 05 Mar 2012, 10:25
Localisation : Paris

Synchronicités et dérèglement hormonal

Messagepar Jauvain » 06 Mar 2012, 09:48

Bonjour à tous!

En envoyant ce message,, j'ai peur de susciter des réactions d'incompréhension.

Voilà, les synchronicités sont venues à moi au début de l'année 2005, et depuis je guette ces signes qui pourraient éclairer ma route. Mais le problème, c'est que ces signes (principalement des rencontres) me déroutent!!! 
Pourquoi penser à quelqu'un du présent ou du passé et la rencontrer quelques heures après dans la rue? J'ai réalisé à quel point notre esprit pouvait agir sur la matière ou être réceptif à des 'courants'. Le problème, c'est que cette réalité me bloque totalement, m'effraie. Ainsi, quand je croise ces personnes, je trouve rarement les mots et parfois je les évite! 
Donc, en 2005, une série de coïncidences: rencontres, chaîne Hi-Fi qui s'allume toute seule à fond, coccinelles qui rentrent chez moi au mois de février, viel ami qui me téléphone alors que je venais de faire le tri dans mon répertoire, rêves étranges.... J'en passe. Tout cela en 3 semaines, à une période où je pensais être débarrassé de soucis de santé qui traînaient. 
Et là, tout s'arrête au moment où je vois pour la première fois une endocrinologue qui me diagnostique un dérèglement hormonal rare. J'avais grossi, toujours de l'hypertension et le visage bien gonflé. Tous ces symptômes avaient empiré depuis ce début 2005! 
En réalité, cette période trouble m'a aidé à détecter mon vrai problème de santé: la maladie de Cushing. J'ai par la suite été opéré d'un adénome à l'hypophyse. Cette maladie est en fait due à un excès de l'hormone appelée le cortisol et qui attaque tout le corps silencieusement. Pour ceux qui connaissent, cela fait comme si je m'injectais moi même de la cortisone tous les jours. 
Les années passent et juste après l'opération, tout semble rentrer dans l'ordre. Je précise, période heureuse, avec une belle rencontre sentimentale. Forcément, on devine la suite, cela n'a été qu'une pause. Le professeur qui me suit a voulu traiter une rechute invisible à mes yeux et j'ai repoussé la prise de médicaments le plus possible. Obligé de commencer un traitement médicamenteux il y a un an, les signes sont revenus de manière plus rapprochée de la façon suivante: rêves où je me mets à parler, j'entends des voix, je me mets à avoir des flashs (par exemple sur la tombe d'une tante décédée, qui me souriait dans un rêve).
Et à ce moment, j'ai commencé à chercher l'origine de ma maladie, de ce dérèglement. Ce syndrome de Cushing est une maladie auto immune et orpheline, dont les glandes au dessus des reins prennent le contrôle de l'hypophyse, qui sécrète d'autres hormones. C'est pourquoi, tout le corps est concerné: squelette, muscles, veines, cœur, estomac parfois. Il trouble l'appétit et le sommeil. Le cortisol est une hormone que tout le monde produit en toute petite quantité. Mais j'ai appris récemment la chose suivante: elle double, voire triple quand l'homme se sent en danger! 
Une vraie clé pour déverrouiller toutes mes interrogations. J'ai donc fait le rapprochement avec les coïncidences qui me font si peur! Tant que je n'aurai pas canalisé ces angoisses et  accepté ces manifestations, je ne pense pas être guéri. Je dois préciser que j'ai pris conscience d'un côté cartésien chez moi du fait d'une éducation assez rationnelle. 
Malheureusement, je ne suis pas plus avancé que cela! Mon traitement ne réussit pas: il va falloir que je prenne un médicament plus fort, sans être certain de rentrer dans les normales de sécrétion de cortisol. J'ai par contre pris conscience de la possibilité de se joindre à une plus grande dimension en priant. J'y pense mais je ne le fais jamais. 

En conclusion, qu'en pensez-vous? Quelqu'un a t-il vécu une chose similaire? 
Merci de vos réponses par avance. 

boreale

Messagepar boreale » 06 Mar 2012, 11:37

alors pour la maladie de cushing, je te partage ce que j'ai par le biais du grand dictionnaire des maladies et des malaises :

je cite "il existe alors un desordre mental et physique, un déséquilibre qui amène le sentiment d'être envahi par les autres, du fait que j'ai perdu graduellement tout contact avec mon propre pouvoir. Un sentiment d'impuissance est vécu, me "noyant" dans un surplus d'idées qui m'envahit. Je suis perdu, ne sachant quelle direction prendre. Ainsi par réaction, je tends à vouloir écraser consciemment ou non les gens autour de moi. Lorsque ces glandes fonctionnent de façon anormale, je vois apparaitre une série de symptômes connus sous l'appellation de syndrome de Cushing. Je me rends compte que certaines parties du corps se transforment : le visage, le cou, le tronc et je constate aussi que les membres inférieurs maigrissent. Je vis un déséquilibre physique et mental. Mon impuissance m'amène à ne plus avoir conscience du pouvoir qui m'habite. C'est comme si on pouvait "me rentrer dedans à n'importe quel moment". Je suis en état de survie et je porte un passé qui est trés lourd.

=> il est important pour moi que je reprenne davantage contact avec la réalité en posant des gestes qui m'aideront. J'utilise ce pouvoir pour améliorer ma qualité de vie. J'apprends à me faire confiance, j'accepte de prendre ma place et de vivre en fonction de ce que je ressens et de ce que je suis.
voilà! j'espère que ces quelques données t'éclaireront ?
Je trouve que ces coincidences vécues sont en tous les cas particulières! et trés parlantes!

gégé
Messages : 2995
Enregistré le : 17 Mar 2007, 23:24
Localisation : Bassin d'Arcachon
Contact :

Messagepar gégé » 06 Mar 2012, 15:50

Je te mets le passage du livre : La clef vers l'autolibération" de Christiane Beerlandt concernant le Syndrome de Cushing.
la 1ère partie permet de comprendre et la seconde c'est les pensées à mettre en place pour le changement.
-----------------------------------------------------------------------------------
1°)
Tu projettes beaucoup de rêves, des attentes idéales ... hors de toi.
Tu attends tant de choses, ta tête est près d'éclater, étant archipleine de désirs, de rêves créatifs ...
Mais tu t'étouffes toi même dans une rage impuissante ! Les déceptions se succèdent. Tu le reproche aux autres ; tu ne vois pas que ce sont tes cheminements d'incertitude, le fait que tu ne crois pas en toi, qui t'empêchent de réaliser quoique ce soit de tes rêves.
Tu "attends" beaucoup de l'avenir, des autres, sans te rendre compte que ce sont tes propres convictions démolissantes, dures et négatives envers toi même, le fait que tu t'emmaillotes, qui empêchent que de belles choses se produisent dans ta vie. Tu es de plus en plus contrarié(e) et irrité(e) par des déceptions, et soi-disant tu n'y peux rien. Une masse de radioactivité est libérée, une décharge : ayant pour but d'être maniée par toi et d'être transformée en réalisations magnifiques. Mais tu négliges ces forces si belles qui t'habitent. Cela mène à l'autodestruction. Tu es très dur(e) avec toi ! Tu ne sais plus où sont tes sentiments doux et tendres ; parce qu'au fond de toi, tu es fâché(e) contre toi-même, quoique tu n'en sois pas conscient(e). Ton amour envers toi est presque absent.
------------------------------------------------------------------------------------
2°)
Sens la solidité en toi : laisse couler toutes tes forces vers l'extérieur et édifie ta vie.
Tu peux t'appuyer sûrement sur toi-même et ressentir la joie de ton existence. Un bel avenir ne peut être créé qu'à partir d'une conscience de l'ici-et-maintenant !
Vis donc très fortement dans le présent ; sois ton(ta) propre maître(sse).
Ne te ferme pas !
Transforme la rage impuissante en action créatrice et énergique. Cesse de t'irriter de ta propre impuissance ; adoucis-toi, apprécie-toi avec amour.

------------------------------------------------------------------------------------

Il n'est pas impossible que ça "te parle"

Intègres bien la 2ème partie (en la transformant en phrases positives) et ça va drôlement s'améliorer.

remplacer :
un bel avenir ne peut être créé qu'à partir de .......
par :
un bel avenir se créé à partir de ............

et aussi :
ne te ferme pas ...
par :
reste ouvert à tout ...

:lol: :lol: :lol:
Que la force soit avec vous.

gégé

Jauvain
Messages : 3
Enregistré le : 05 Mar 2012, 10:25
Localisation : Paris

Messagepar Jauvain » 07 Mar 2012, 19:51

Merci encore pour ces deux éclaircissements et de m'avoir donné des références de lecture.

Je retiens le sentiment de colère contre soi-même, se faire confiance et porter un lourd passé.
Il faut lâcher prise: après, cela ne se fera pas en un jour! :P

Jauvain
Messages : 3
Enregistré le : 05 Mar 2012, 10:25
Localisation : Paris

Messagepar Jauvain » 07 Mar 2012, 19:59

Autre chose malgré tout:
Il paraît que les synchronicités se manifestent aussi pour nous faire prendre conscience que nous avons une 'mission' (ou quelque chose de la sorte) sur Terre.
Est ce que cela est en rapport avec 'l'action créatrice et énergique ' ?
Quel chemin prendre alors?


Retourner vers « signes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité