quand le passé nous rattrape

Le hasard n'existe pas ! ... Les coïncidences si ! ... S'ouvrir pour savoir mieux les reconnaître est peut-être une des conditions pour mieux en profiter. Vous avez très certainement de très belles ou étonnantes synchronicités à faire partager.
  • Auteur
    Messages
sonia
Messages : 9
Enregistré le : 09 Juin 2008, 13:23
Localisation : gray

quand le passé nous rattrape

Messagepar sonia » 10 Juin 2008, 14:52

Encore quelque chose qui me surprend. Pourquoi, lorsque nous nous sentons mal dans notre vie actuelle, le passé prend un malin plaisir à revenir en force ? Quelqu'un connait-il la réponse ? Voilà l'histoire :
Au "hasard" d'un coup de téléphone, mon frère m'a informé qu'il avait intégré un parti politique. Au même moment et à quelque centaine de kilomètres de là, j'intégrais le même parti. Mais je n'étais pas la seule. Mon frère m'annonça donc qu'il avait retrouvé là, un ancien ami. Son nom a raisonné en moi comme une ancienne blessure mais je me suis dis que c'était sympathique de penser que nous partagions au moins cela, puisque nous n'avions pas pu partager grand chose. A cette, pas si lointaine puisque c'était l'année dernière, je me posais beaucoup de questions sur ma vie, mon couple, je me surprennais à pleurer pendant tout te trajet qui séparait ma maison et mon travail. Un mal être en somme ! Et puis j'ai oublié cette info. Jusqu'au deuxième tour des élections législatives... maman m'appelle pour me donner le bonjour de quelqu'un qui a demandé de mes nouvelles. Bien que mon père soit atteint de la maladie d'Alzheimer, je tiens absolument à ce que maman l'emmène voter, il a toujours été très militant et attaché à ses devoirs civiques, c'est pour moi, un dernier acte responsable pour lui. L'homme qui tient se jour là le bureau de vote est cet ancien ami. Je suis troublée qu'il demande de mes nouvelles justement maintenant, alors qu'il n'a jamais eu l'air de se soucier de moi avant (que je crois !). J'évoque la chose le lendemain avec ma collègue et j'en plaisante même laissant échapper le secret espoir que peut être il me passera ce fameu coup de téléphone que j'attend depuis 25 ans. Mais le ver est dans le fruit et voilà que je me consume en question sans réponse. J'en souffre physiquement même, c'est une véritable torture et je ne peux rien dire. Sauf peut-être que la souffrance ressemble à ce que je ressens en ce moment même dans ma vie. J'essaye d'effacer les souvenirs qui reviennent au grand galop.

Quelques semaines plus tard, un mail d'un ami me rend compte d'un petit coktail que ma communauté à organiser pour les nouveaux députés. Gentiment il me fait partager ce moment de convivialité en m'envoyant quelques photos. Cette fois ci s'en ait trop, une des photos me dévoile le visage qui m'obsède depuis plusieurs semaines. Je précise que l'ami qui m'a envoyé le mail ne connaît pas mon histoire ni cet homme.

Et la vie s'en mèle à nouveau. De plus en plus mal à l'aise chez moi, je gère tous les problèmes de front. Ma mère n'en peut plus, il faut que je la soulage et je trouve une stucture d'accueil dans ma campagne pour que mon père soit pris en charge. Maman pourra ainsi se reposer.

Papa en a décidé autrement. Il m'accueille toujours avec son éternel sourire tous les soirs lorsque j'arrive à la maison de retraite. Il a perdu l'usage de la parole, mais ses yeux parlent. Et puis voilà qu'un soir, on m'annonce qu'il ne va pas bien, on va l'hospitalisé pour une infection urinaire. Je le trouve bien absent. Une simple infection urinaire me paraît un peu légère pour faire autant de ravage dans ses yeux. Papa décèdera 10 jours plus tard suite à une attaque cérébrale. J'ai, heureursement eu le temps de faire venir ma mère, mon frère et ses deux frères, parce que je me sentais bien seule dans ma campagne. La volonté de mon père était de donner son corps à la médecine. Nous ne nous sommes donc jamais préoccupé de ses funérailles, mais la médecine n'a pas voulu de lui, alors il a fallu composer. Nous avons enterré papa. Ce jour là, dans l'église, je n'ai tourné la tête qu'un fois... pour croiser le regard de celui que je crois être quelqu'un d'important dans ma vie. Il est venu à ma rencontre après la cérémonie pour me dire de gentilles choses sincères, je pense, mais c'était très dur pour moi parce qu'il y a beaucoup d'interdit autour de nos deux vies. J'aurais aimé lui parler d'avantage mais il y avait bien trop de monde.

Quelque jours plus tard, nous nous sommes croisé à nouveau, mais là il ne m'a laissé qu'une impression "courage, fuyons !". Il m'a à peine dis bonjour et ne m'a même pas demandé comment j'allais, je sortais d'un deuxième deuil une semaine juste après papa (mon oncle).

Et voilà que toutes les questions on ressurgi. Mais je ne me donne pas le droit de l'importuné dans sa vie actuelle. Je prie tous les soirs pour qu'un jour il me parle réellement sans avoir peur. Mais peur de quoi au juste ?

Merci de m'éclairé si vous avez des réponses.

Que la paix du grand esprit vous accompagne.

flo
Messages : 1576
Enregistré le : 08 Juin 2006, 13:02
Localisation : 09 - Ariège

Messagepar flo » 10 Juin 2008, 16:01

Sonia,
Il y a beaucoup de coincidences avec cette personne, donc un signe que vous avez des choses à partager. Le problème est que la communication entre vous 2 semble faussée ou rompue, ce qui limite l'interaction que vous devriez avoir.
Pour moi, ces coincidences sont importantes, donc tu as 2 solutions : ou -1- tu crèves l'abcés en contactant cette personne et en réglant les problèmes du passé, ceci permettant ensuite de voir ce que vous avez à faire ensemble maintenant (et non pas il y a 20 ans) - ça dépend de toi et aussi de lui, sera-t-il disponible et ouvert ??? - ou -2- tu oublies et tu laisse le passé là où il est et tu vas de l'avant...
Cette rencontre a le mérite - au moins - de te donner l'occasion de combattre tes fantômes du passé et de régler certaines expériences dans ta vie - te poussant ainsi vers l'évolution et te libérant ainsi des charges du passé.
Voilà ma modeste contribution,
Que la paix et la lumière t'accompagnent et te guident dans tes choix
biz
Flo
Sois le changement que tu veux voir dans ce monde.

sonia
Messages : 9
Enregistré le : 09 Juin 2008, 13:23
Localisation : gray

Messagepar sonia » 10 Juin 2008, 16:35

Tu l'as certainement compris Flo, j'ai très envie de crever l'abcès mais je m'interdit de le faire pour ne pas le gêner.

Depuis peu j'ai fait le deuil de ce passé, il ne sert à rien de le ruminer, ce qui compte c'est maintenant. Je sais que je peut aussi l'aider en le rassurant. Heureusement pour moi, j'ai une alliée précieuse : sa maman qui me considère comme sa propre fille et avec qui je partage des choses incroyables et notamment un ressenti et des pensées en fusion. elle n'a qu'à se brancher sur moi et je le ressens.

J'ai eu l'occasion de la soigner en énergisant ses chakras, puisque je l'ai appris, depuis, plus besoin de mes mains, sa seule pensée fixée sur moi l'a soulage et j'en suis ravis.

Elle m'a déjà beaucoup éclairée,m'apportant certaine réponse et elle est une personne très précieuse pour moi.

Un jour son fils m'avait dit que nous nous retrouverons lorsque nous serons plus vieux... alors j'attends peut être mon heure ?

flo
Messages : 1576
Enregistré le : 08 Juin 2006, 13:02
Localisation : 09 - Ariège

Messagepar flo » 10 Juin 2008, 16:59

l'heure, c'est peut-être maintenant, non ? tu ne peux pas trouver un biais pour le voir et pour discuter ?... tu dis avoir peur de le gener, mais les signes qui se sont imposés à vous sont clairs. Peut-être est-ce le moment propice pour régler les contentieux du passé. Soit attentive aux signes qui vont se produire prochainement, qui vont peut-être te guider vers la solution, ce serait dommage de rater cette occasion, puisque l'univers vous la propose...
bonne continuation :D
Flo
Sois le changement que tu veux voir dans ce monde.

mystk
Messages : 559
Enregistré le : 11 Mar 2007, 20:23
Localisation : Val d'Oise

Messagepar mystk » 10 Juin 2008, 20:31

Djulé!

L'Univers nous offre toujours une occasion de résoudre le passé, même si l'on croit avoir fait un trait dessus, nous sommes ce qu'il a été!
Nous avons toujours de bonne raison de passer à cotés, par fuite.... peur?
En sondant au plus profond de nous même, sincèrement et honnêtement ... oui....., en fait nous ne voulons pas le remuer alors qu'en faite, c'est le résoudre!
Affronter nos vieux démons du passé nous donne la possibilité de voyager de plus en plus léger, cela fait parti du nettoyage!

Alors lorsque l'Univers nous parle ainsi, c'est un beau cadeau qu'il faut accepter avec joie!

Courage à toi :wink:

gégé
Messages : 2995
Enregistré le : 17 Mar 2007, 23:24
Localisation : Bassin d'Arcachon
Contact :

Messagepar gégé » 10 Juin 2008, 22:01

Je rajouterais que les évènements qui nous arrivent sont "étudiés suffisamment bien (par qui ???) :lol: " de manière à ce qu'on puisse les traverser/supporter ... / ...
Attention, ça veut pas dire que ça va pas remuer, peut-être même désagréablement, mais on sera mieux une fois l'évènement digéré et analysé.

Alors quand faut y aller ...

:lol: :lol: :lol:
Que la force soit avec vous.

gégé

Stonelolo
Messages : 252
Enregistré le : 27 Mai 2008, 16:12
Localisation : Bretagne

Messagepar Stonelolo » 11 Juin 2008, 10:26

Salut Sonia,

j'ai eu également des occasions de "solder" des pbs du passé. Je ne crois pas les avoir toutes saisies, et je le regrette maintenant.

Mon éducation me pousse à "ne pas déranger", à éviter de faire des vagues.
J'ai donc laissé passer une quantité considérable d'occasions par le passé (lointain).

J'ai appris, depuis, qu'il faut savoir outrepasser la peur que l'on a (c'est bien d'une peur qu'il s'agit, pour toi aussi) pour y aller, même maladroitement.

A toi de voir, c'est toujours facile d'être le conseiller, n'est-ce pas ;) ?

Il arrive que l'on fasse ce 1er pas, qu'on avance vers l'autre, et qu'on se plante... Tout dépend aussi de la personne en face, si elle est suffisamment "évoluée" (pas péjoratif, hein , au sens évolution telle qu'on l'entend ici, dans le forum).

Même maladroit au début, l'échange peut cependant se révéler extraordinairement enrichissant.

Tu ne le sauras que si tu essayes.
Pose toi ces simples questions, si cela peut t'aider :

- Que perds tu si l'échange est un échec.
- Que perds tu si tu ne tentes pas l'échange.

Et finalement les questions par le côté positif :

- Que gagnes-tu si tu y vas (le fait d' "y aller", simplement)
- Que gagnes-tu si tu y vas, et que l'échange est fructueux.

C'est ton intuition, en essayant de faire taire un moment ton appréhension, qui doit te guider.
Même si ton échange est un échec (la personne refuse le dialogue?), ton action peut être un succès par elle-même (pour toi - car tu as fait ce qu'il fallait, tu n'auras pas de regrets - , et même pour lui), c'est cela que j'aimerais te passer comme message.

Même un échec peut créer un début de réflexion, d'introspection chez l"autre", et - qui sait - provoquer quelque chose de constructif, plus tard.

Je sais, c'est maladroit comme propos, mais j'espère que ça peut t'aider.
:oops:

sonia
Messages : 9
Enregistré le : 09 Juin 2008, 13:23
Localisation : gray

Messagepar sonia » 11 Juin 2008, 13:15

Merci pour ces conseils. Très judicieux Stonelolo, il faut en effet que je sublime un peu ma peur. Mais je suis intimement convaincu que ma peur en fait c'est de perturbé l'autre, pas moi, puisque moi, en effet je n'ai rien à perdre.

Pour l'instant je suis loin de cette personne mais beaucoup de gens me poussent a revenir à cet endroit. Là aussi, j'y vois un signe.

Je règle donc les problèmes un à un, je fait tomber quelques obstacles gentiment, et mon avancée sur moi même m'enlève aussi ma peur.

Hier au soir j'ai dîner avec mon futur ex mari et j'ai bien compris que nous ne vibrions plus du tout sur la même fréquence depuis longtemps. Il ne parle que de confort matériel et je ne pense que "Amour". Il refuse beaucoup de chose que j'essaye de lui faire comprendre, il ne voit pas qu'après ce sera trop tard pour tout le monde.

Si j'attend le bon moment, ce n'est pas pour repousser mon échéance mais c'est parce qu'il ne peut se matérialiser maintenant à cause de mon éloignement. D'ailleurs, la vie ne me donne pas les moyens de voyager à ma guise est d'être près des personnes avec qui je rêve d'être pour échanger. Je dois d'abord envisager de "régler" mes problèmes avant d'accéder à un autre état qui sera plus enrichissant (dans le bon sens du terme bien sûr) pour moi et donc de solder mon passé.

Là où moi j'ouvre mon esprit et je m'épanoui mon futur ex mari s'enferme (en toute conscience en plus) et rumine ses rancoeurs, il n'accepte rien, et n'a jamais accepté d'ailleurs, tout ce qui venait de moi, de ce que je suis en réalité.

Tout ce que je fait, je le fait sans calculer, il n'est pas dans cette logique et il porte des jugements hatifs et faux sur beaucoup de chose.

Mais maintenant je sais dire "tant pis pour lui" et je ne me culpabilise plus. J'ai essayé, ça n'a pas marché.

Merci pour vos réponses, elles me rassurent.

Que la paix du Grand Esprit règne sur vous et vous protège.

Marie-Pierre
Messages : 604
Enregistré le : 08 Jan 2007, 12:09
Localisation : bayonne
Contact :

Là où ça peut faire mal.

Messagepar Marie-Pierre » 12 Juin 2008, 15:31

Bonjour Sonia,

Je crois qu'il y a une chose qui est sûre, c'est que si tu ne prends pas les synchronicités en route, tu risque d'y penser toute ta vie, et tu dis déjà que cela fait 25 ans, que tu attends, si il est (revenu) dans ta vie, et que cela te chamboule tant que cela, c'est que tu ne l'as jamais oublié, et que tu as besoin de t'exprimer clairement sur cette histoire.

De plus, tu dis qu'il a dit "que vous finiriez ensemble, vieux".

Pour moi ce n'est qu'une parole, puisque jusqu'à présent, tu es marié avec une autre personne, mais toi en tous les cas, elle au-dessus de toi comme une épée d'Hamoclès, puisque tu es en attente. C'est le meilleur moyen de perdre son temps, et surtout de ne pas vivre sa vie.

Tu parle de ton futur ex-mari, (ça veut dire????), tu dis qu'il ne veut rien de toi, mais en même temps es-tu réellement sincère avec lui, puisqu'en mangeant avec ton futur ex-mari (est-il au courant)? Tu penses à un autre.

Sonia, ne pense pas que je te juge, ce n'est pas du tout ça, mais tu demande si quelqu'un peut t'aider ? Je vois l'histoire d'un peu plus haut (puisque, je n'y suis pas accrochée émotionnellement.

Mais l'homme X, celui qui a dit (vous finirez vieux ensemble etc... et qui a été gentil à l'enterrement de ton papa).

Me fait penser à toi, qui est marié à un homme, mais qui n'exprime ce qu'elle ressent. Et comme l'autre homme tu caches quelque chose.

Je fais quelque chose (recette pour moi, mais elle marche bien). Lorsque je dois régler quelque chose, et que j'ai la trouille, souvent d'être rejeté ou en tous les cas, que la personne ne dise pas ce que j'attends, je me lance un défi, "Bon si tu n'y va pas maintenant, et que tu ne règles pas cette situation au plus vite, tu vas revivre cette histoire à ta prochaine vie, et ça va être encore plus compliqué, en règle général, je fonce après ça.

Marie-Pierre
Messages : 604
Enregistré le : 08 Jan 2007, 12:09
Localisation : bayonne
Contact :

Mille excuse

Messagepar Marie-Pierre » 12 Juin 2008, 15:39

Mille excuse, je viens de voir sur un autre message, que tu étais séparée de ton mari. Oups, oubli, l'histoire que je racontais sauf pour le défi, parce que c'est le meilleur moyen de tourner une page
:roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll:

sonia
Messages : 9
Enregistré le : 09 Juin 2008, 13:23
Localisation : gray

Messagepar sonia » 12 Juin 2008, 16:23

Coucou Maia,

Oui bien vu, je suis séparée parce qu'il faut un jour arrêté de se mentir à soi même. Le mécanisme de peur est en train de régresser et je pense être bientôt capable de l'affronter cette peur qui paralyse...

J'y travaille et vos messages m'aide beaucoup. Je penserai au défi c'est plus que certain.

Merci

kalinda
Messages : 958
Enregistré le : 04 Mai 2007, 00:25
Localisation : canada quebec

Messagepar kalinda » 13 Juin 2008, 15:02

super heureuse pour toi

sincerement sourire

relever des defis ca gonfle les voiles

une facon de dire ca te prend dans tout le corps mais dieu que c est bon


la sincerite est ce qui est vitale pour acceder a ta verite

n oublie pas au bout de la peur tu gagnes ta liberte sourire

je sais quand on est en couple combien c est pas evident

quand tu as pas le bon compagnon de route

mais ca fais grandir je souris car j ai comprise moi meme

a travers la mienne cela fais 20 ans que nous sommes ensembles

mais mon coeur ne lui appartient plus

j en ai deja souffert me culpabilisait ou je comprenais pas

pourquoi je m en voulait de ne plus l aimer parce qu il est amoureux

mais comme un ami m a dit est ce la peur de te perdre

ou bien c est une facon de te retenir encore parce qu il a sa propre

peur de se retrouver seul lui meme


en 2004 j ai voulue quittee j avais tout preparee devant lui

toujours ete honnete dire tout ce que je ressentais vivait en moi

rire j ai pas changee je suis toujours aussi honnete avec tous toutes

en plus c est pas evident mais je garde le sourire mon sourire

en moi je ne sais si c est bon mais je lui laisse le dettachement a vivre

comment peux t on quitter quand tu as vue l autre s ecrouler devant toi

j ai un amour inconditionel vis a vis lui

mais il n est pas mon amoureux

mais garde en moi cette gratitude d avoir vecue toute ma relation

car elle m a apportee beaucoup je comprend la signification

d un amour a l autre t amene au grand amour

tout comme toi en nous on sait toujours notre verite

je crois sincerement en la fidelite je n ai jamais trompe mon mari

meme maintenant c est un respect que je lui doit et vis a vis moi meme

quelqu un m a dise quand le grand amour va se montrer a toi

celui qui t es destine et bien j ai repondue il sera mon grand amour

et ca depasse tout c est un depassement de tout je le sais en moi

c est comme ca on s aimera

sourire

kalinda
Messages : 958
Enregistré le : 04 Mai 2007, 00:25
Localisation : canada quebec

Messagepar kalinda » 13 Juin 2008, 19:04

sourire je me repond et vous partage ceci


il importe de nous rappeler que nous gagnons toujours

a aimer sans condition mais que nous conservons rarement l amour

s il est associe a des demandes et a des attentes emotives


ce que j ai comprise de cette relation

mon prochain amour aura compris lui aussi ce sens profond

on peux aimer tout en etant libre a meme la vie de couple

en plus c est epanouissant total et ca fais un amour pas ordinaire

mais extra ordinaire sourire je l avais dit il y a pas longtemps


Retourner vers « synchronicités, coïncidences »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité